Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claire30



Nombre de messages : 61
Age : 23
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: 2016   Mer 06 Avr 2016, 16:58

Bonjour.

Je prépare l'oral et je bloque sur certaines questions que pourrait poser le jury.  

Par exemple, "pourquoi ne pas faire assistante sociale?" Je sais qu'il y en a dans les SPIP, mais que font-elles de différent par rapport au CPIP ?
Dans le même genre, "pourquoi faire des SPIP alors qu'il existe déjà des associations de réinsertion ?"
Et concernant le Code de déontologie, "Que pensez-vous du devoir "d'aide et d'assistance" envers vos collègues ?"
A part s'aider sur certains dossiers où on a des difficultés je ne vois pas ce que cela pourrait être...  

Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront à y voir plus clair Smile
Revenir en haut Aller en bas
daudey



Nombre de messages : 1547
Age : 27
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: 2016   Mer 06 Avr 2016, 19:42

claire30 a écrit:
Bonjour.

Je prépare l'oral et je bloque sur certaines questions que pourrait poser le jury.  

Par exemple, "pourquoi ne pas faire assistante sociale?" Je sais qu'il y en a dans les SPIP, mais que font-elles de différent par rapport au CPIP ?
Dans le même genre, "pourquoi faire des SPIP alors qu'il existe déjà des associations de réinsertion ?"
Et concernant le Code de déontologie, "Que pensez-vous du devoir "d'aide et d'assistance" envers vos collègues ?"
A part s'aider sur certains dossiers où on a des difficultés je ne vois pas ce que cela pourrait être...  

Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront à y voir plus clair Smile

Déontologie : mes collègues

je leur dois respect (art 11), en usant de la politesse
je dois leur porter secours et assistance (art 11)
je dois soutenir les collègues si je repère des fragilités et/ou difficultés
je dois signaler les comportements qui violent les lois et règlements, afin de les aider à ne pas poursuivre dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
K-rine



Nombre de messages : 4
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: 2016   Mar 12 Avr 2016, 19:24

claire30 a écrit:
Bonjour.

Je prépare l'oral et je bloque sur certaines questions que pourrait poser le jury.  

Par exemple, "pourquoi ne pas faire assistante sociale?" Je sais qu'il y en a dans les SPIP, mais que font-elles de différent par rapport au CPIP ?
Dans le même genre, "pourquoi faire des SPIP alors qu'il existe déjà des associations de réinsertion ?"
Et concernant le Code de déontologie, "Que pensez-vous du devoir "d'aide et d'assistance" envers vos collègues ?"
A part s'aider sur certains dossiers où on a des difficultés je ne vois pas ce que cela pourrait être...  

Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront à y voir plus clair Smile

Salut Claire,

Je peux répondre à ta question car je suis assistante sociale de formation et j'ai été pendant 4 ans CPIP contractuelle. Je suis à présent à l'énap...
En fait, le boulot d'assistante sociale en maison d'arrêt consiste en un travail d'aide à l'ouverture de droits (CAF, CMU, ...), en la constitution de dossier (surrendettement, retraite, handicap...) et à un appui pour la préparation à la sortie (notamment sur la thématique logement). C'est parfois un peu différent selon les endroits, mais globalement, c'est à peu près çà.
Le travail de CPIP, lui est centré sur la peine, son déroulement, ses aménagement, les faits commis, la lutte contre la récidive, et la préparation à la sortie.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas en passant via le facebook CPIP, je te répondrais avec plaisir
Karine
Revenir en haut Aller en bas
claire30



Nombre de messages : 61
Age : 23
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: Re: 2016   Mar 12 Avr 2016, 21:59

daudey a écrit:
claire30 a écrit:
Bonjour.

Je prépare l'oral et je bloque sur certaines questions que pourrait poser le jury.  

Par exemple, "pourquoi ne pas faire assistante sociale?" Je sais qu'il y en a dans les SPIP, mais que font-elles de différent par rapport au CPIP ?
Dans le même genre, "pourquoi faire des SPIP alors qu'il existe déjà des associations de réinsertion ?"
Et concernant le Code de déontologie, "Que pensez-vous du devoir "d'aide et d'assistance" envers vos collègues ?"
A part s'aider sur certains dossiers où on a des difficultés je ne vois pas ce que cela pourrait être...  

Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront à y voir plus clair Smile

Déontologie : mes collègues

je leur dois respect (art 11), en usant de la politesse
je dois leur porter secours et assistance (art 11)
je dois soutenir les collègues si je repère des fragilités et/ou difficultés
je dois signaler les comportements qui violent les lois et règlements, afin de les aider à ne pas poursuivre dans cette voie.

J'ai effectivement vu ces informations en lisant le Code de déontologie mais elles ne permettent pas vraiment de répondre à mes interrogations. Merci quand même pour le partage!
Revenir en haut Aller en bas
claire30



Nombre de messages : 61
Age : 23
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: Re: 2016   Mar 12 Avr 2016, 22:07

K-rine a écrit:
claire30 a écrit:
Bonjour.

Je prépare l'oral et je bloque sur certaines questions que pourrait poser le jury.  

Par exemple, "pourquoi ne pas faire assistante sociale?" Je sais qu'il y en a dans les SPIP, mais que font-elles de différent par rapport au CPIP ?
Dans le même genre, "pourquoi faire des SPIP alors qu'il existe déjà des associations de réinsertion ?"
Et concernant le Code de déontologie, "Que pensez-vous du devoir "d'aide et d'assistance" envers vos collègues ?"
A part s'aider sur certains dossiers où on a des difficultés je ne vois pas ce que cela pourrait être...  

Merci d'avance pour vos réponses qui m'aideront à y voir plus clair Smile

Salut Claire,

Je peux répondre à ta question car je suis assistante sociale de formation et j'ai été pendant 4 ans CPIP contractuelle. Je suis à présent à l'énap...
En fait, le boulot d'assistante sociale en maison d'arrêt consiste en un travail d'aide à l'ouverture de droits (CAF, CMU, ...), en la constitution  de dossier (surrendettement, retraite, handicap...) et à un appui pour la préparation à la sortie (notamment sur la thématique logement). C'est parfois un peu différent selon les endroits, mais globalement, c'est à peu près çà.
Le travail de CPIP, lui est centré sur la peine, son déroulement, ses aménagement, les faits commis, la lutte contre la récidive, et la préparation à la sortie.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas en passant via le facebook CPIP, je te répondrais avec plaisir
Karine

Merci Karine pour ces précisions qui m'ont permis de mieux cerner le sujet !

J'apprécie, merci Smile

Claire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2016   Aujourd'hui à 19:33

Revenir en haut Aller en bas
 
2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2016 anagramme de 1260 jours de tribulations -> attention en 2013 à mohamed six
» Pour les JO de 2016
» un hotel orbital russe pour 2016
» L'armée française perdra 24.000 postes supplémentaires entre 2016 et 2019!..
» 1260 anagramme de 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2016-
Sauter vers: