Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 en quoi la formation de cpip peut nous changer ?

Aller en bas 
AuteurMessage
mirisa

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 48
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Ven 27 Juil 2018, 10:29

(je n'ai pas trouvé de sujet similaire, désolée si c'est une redite...ou si c'est une question bête)

bonjour  

petite question qui s'adresse à tout le monde: CPIP expérimentés, sortants de l'école, en cours de formation...
en écho à une remarque qu'on me fait quand j'explique ce nouveau métier que je vais apprendre :
"ah ça va te changer !"
remarque à double sens, changement de vie mais aussi changement en moi ?

alors voilà, en quoi cette formation de CPIP  peut changer l'élève qui arrive ?
et une fois en exercice ? après quelques années ?
en positif ou en négatif ?

merci pour vos réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
Macirius



Nombre de messages : 21
Age : 37
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 26/05/2016

MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Ven 27 Juil 2018, 11:16

Pour ce qui est de la formation à l'école, cela ne devrait pas induire de changement fondamental, sauf à abuser du V&B à côté l'ENAP.

Concernant la suite, la réponse se trouve, selon moi, sur un curseur allant de "Faire vivre le métier de CPIP" à "Survivre au métier de CPIP" Wink
Cela dépend de chacun.

La formation et l'exercice permettent de construire son identité professionnelle. Pour le reste il y a mastercard, j'ai envie de dire ^^

Plus sérieusement, il y a plusieurs variables pouvant influer, à mon sens, sur une personne, dans le cadre de ce métier. La personnalité, le lieu d'exercice (la ville, milieu ouvert ou fermé, type d'établissement, état des lieux), les conditions d'exercices (collègues, hiérarchie, relations avec les partenaires et magistrats, la charge de travail, les PPSMJ...), les réformes (pratiquement tous les ans il y a du changement) et la vie personnelle (un bon équilibre perso/pro est toujours recommandé).
Cela dépend aussi des attentes propres à chacun. Il est certain que s'il s'agit de reconnaissance il est fort probable que la déception sera au bout du chemin, donc de la frustration voire de l'aigreur. C'est pourquoi j'invite les stagiaires à ne pas hésiter dans l'auto-valorisation et à se satisfaire de "petites" réussites (s'ils ne le font pas, il n'y aura peut-être personne d'autre pour le faire Very Happy ).
Il conviendrait également de posséder une certaine dose de patience (retards et absences, attente de transmission ou de réponse aux rapports...)
Il existe un risque d'usure, de lassitude, à toujours voir les mêmes profils, parfois une certaine misère sociale. Il est possible d'être agacé par les réponses de magistrats à des rapports ou leurs décisions n'allant pas dans le sens des rapports d'enquête.
Tout cela peut arriver à chacun une ou plusieurs fois dans une carrière. C'est normal. Pas d'inquiétude (KEEP CALM AND LISTEN TO DUBSTEP Very Happy )
Il est possible d'exprimer certains mécontentements (et des propositions) à sa hiérarchie, en réunion de service et auprès d'instances syndicales (notamment le CTS).
Et au besoin, pour de grands changements, il y aura toujours moyen de demander une disponibilité ou un détachement, voire de passer un autre concours ou examen et même de devenir DPIP (selon le niveau d'ambition).

Après, c'est une ouverture sur la société, la culture, riche d'enseignements. La satisfaction d'oeuvrer pour le bien commun, au service du pays (j'entends presque la Marseillaise! Smile ) L'opportunité de guider et accompagner des centaines, des milliers de personnes sur un nouveau chemin, pouvant ainsi impacter un grand nombre de vies.

Bon, ce n'est pas le pays des bisounours ou Tomorrowland mais pas non plus l'enfer décrit pas Dante. Juste un milieu particulier que peu de gens connaissent (même les politiques et les médias qui parlent de "gardiens", de "prison", d' "agents de probation"... lol, quoi!).
Dès le premier jour en école il sera demandé aux élèves pour quelles raisons ils ont choisi ce métier.
Mais pour la suite, à chacun de faire vivre son métier, de l'enrichir, d'être force de proposition, acteur de son service...

Comme le chantait Tri Yann, "A chacun, l'âge venu, la découverte ou l'ignorance"...
Revenir en haut Aller en bas
Emilie

avatar

Nombre de messages : 1372
Age : 38
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Ven 27 Juil 2018, 18:07

Je plussoie à tout ce qui a écrit mon éminent collègue ci dessus. J'oserai cependant ajouter que tu peux aussi changer le métier de CPIP, autant qu'il te change, car c'est quand même une profession où tout un tas de gens différents exercent les mêmes missions de façon très variée. Je pense qu'une des forces de ce métier, c'est justement la touche personnelle que tu peux y apporter.
Et quand t'en as marre, tu demandes ta mutation dans les Charentes Maritimes !

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
illusi0n

avatar

Nombre de messages : 1111
Age : 30
Localisation : De l'autre côté de la barrière
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Ven 27 Juil 2018, 18:36

Macirius a écrit:
Pour ce qui est de la formation à l'école, cela ne devrait pas induire de changement fondamental, sauf à abuser du V&B à côté l'ENAP.

Après deux formations initiales à l'ENAP, c'est ce que je retiens en premier ; très sérieusement cette petite terrasse de zone industrielle a à peu près tout connu de nous. Ce qui n'est pas forcément le cas de l'école ...
Revenir en haut Aller en bas
mirisa

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 48
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Ven 27 Juil 2018, 23:56

merci Macirius pour ta réponse très instructive, pleine d'humour et tout en finesse !
j'ai tout lu plusieurs fois, ça donne beaucoup à réfléchir ..
merci également à Emilie, je vais garder tout ça dans un coin de ma tête

j'ai hâte de commencer la formation pour découvrir et apprendre, le changement va être d'abord à ce niveau-là, presque une nouvelle jeunesse, et puis après j'espère pouvoir faire au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Pmcg

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   Mer 01 Aoû 2018, 09:34

Merci Maricius et Emilie

Merci pour ces avis qui motivent encore plus pour cette future nouvelle vie professionnelle.
Pour certains points, on se dit "Bon, ben c'est comme partout"

Je crois quand même que je vais me garder une phrase en particulier comme objectif:
"L'opportunité de guider et d'accompagner des centaines, des milliers de personnes sur un nouveau chemin, pouvant ainsi impacter un grand nombre de vies".

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: en quoi la formation de cpip peut nous changer ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
en quoi la formation de cpip peut nous changer ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christ peut tous changer dans ta vie!!!
» peut on changer le monde ?
» Peut-on changer avec des arguments rationnels ?
» peut on changer notre destin?
» l'Amour peut tout changer, tout purifier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: Scolarité à l'ENAP :: CPIP 23-
Sauter vers: