Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 QCM CPIP22

Aller en bas 
AuteurMessage
SubstancePensante



Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 06/04/2017

MessageSujet: QCM CPIP22   Lun 12 Mar 2018, 17:15

Bonjour,
voici le corrigé du QCM de la CPIP 22 qui pourra servir d'entrainement pour les promos à venir....
J'espère que je ne me suis pas trompée en reportant les réponses!

1. Les questions ouvertes ont pour 1er objectif :
De faire réfléchir l’interlocuteur et de lui laisser un « espace de parole »
D’obtenir des informations précises
De répondre uniquement par oui ou par non

2. Parmi les propositions suivantes, lequelles font parties des étapes de l'entretien (avant, pendant, après) ?
Tenir ses engagements dans le cadre du suivi de l'entretien.
Lors de l'introduction, laisser la PPSMJ fixer l'objectif de l'entretien.
Lors de la préparation, définir son ou ses objectifs (s) d'entretien.
La conclusion d'un entretien consiste uniquement à fixer le prochain rendez-vous.

3. L'attitude à privilégier lors d'un entretien de suivi est :
Attitude d'interprétation
Attitude de compréhension
Attitude de questionnement
Attitude d'évaluation

4. Parmi les 'incontournables de l'assertivité' figurent :
Exposer des faits précis et factuels
Savoir s'affirmer quel que soit le lieu, quel que soit le moment
Afficher votre accord avec ce qui est dit pour obtenir plus d'informations
Clarifier ce que vous attendez de la personne
Exprimer votre demande

5. Les destinataires d'un rapport 723-15 CPP sont :
JAP
Procureur
Avocat
DPIP/DFSPIP

6. Le conflit est un processus. Afin de l'enrayer, il vaut mieux (plusieurs réponses possibles) :
Chercher à en connaître la cause le plus vite possible afin d'apaiser la personne
Commencer par se taire
Demander à la personne de se calmer
Accepter le sentiment de colère même s'il est illégitime

7. Parmi les réponses suivantes, quels sont,notamment, les objectifs du premier entretien : Le premier entretien doit
permettre notamment au CPIP :
La rédaction de la fiche diagnostic dans la foulée
La présentation claire du cadre d'intervention du CPIP
La définition des premières orientations et modalités de prise en charge

8. Etre dans l’empathie avec la PPSMJ, lors d’un entretien me permet :
De sympathiser avec la personne et ainsi obtenir des informations personnelles
D’ asseoir mon autorité et de cadrer mon entretien
De me mettre à la place de l’autre, et de mieux comprendre la personne

9. Cochez 3 éléments qui caractérisent la personnalité "état-limite" :
Intolérance à la frustation
Risque de passage à l'acte auto ou hétéro agressif
Polytoxicomanies fréquentes
Délires
Exhibitionnisme

10. Cochez Trois des signes qui peuvent s'observer chez une personne souffrant d'un trouble psychopathique ?
Surestimation de soi
Défaillance du contrôle émotionnel
Hallucinations
Passage à l'acte hétéroagressif
Culpabilité après un passage à l'acte

11. La décompensation est :
Un effondrement de la personnalité à l’intérieur de la même lignée structurelle
Un effondrement de la stucture névrotique à la psychose
Est toujours irréversible

12. Quelles sont les attitudes préconisées face à une personne présentant un trouble schizophrénique ?
Expliquer ce que l'on fait
Créer un environnement stable
Ne pas rentrer dans son espace intime
Ne pas entrer dans son délire pour l'amener à l'US
La fixer dans les yeux

13. Sur le plan psychique le "normal"
Se rapporte à une moyenne considérée comme norme ordinaire
Se rapporte à ce qui n'est pas habituel
Se rapporte à la maladie
Se rapporte à l'absence de souffrance exprimée ou non

14. Un individu souffrant de psychose paranoïaque (cochez les affirmations exactes) :
Présente des délires de persécution
Est rancunier
A conscience de ses troubles
Est procédurier

15. Dans l'acronyme RBR, que signifie le "B" ?
Bien-être
Bonne vie
Besoins

16. Quel auteur est à l'origine du courant du Nothing Works ?
Paul Gendreau
Robert Martinson
Tony Ward
James Bonta

17. Parmi les éléments suivants, lesquels sont des facteurs de risque dynamiques statistiquement liés au risque de récidive ?
Antécédents criminels
Pairs antisociaux
Sentiment de culpabilité
Croyances antisociales
Le déni

18. Quelles sont les critiques adressées au modèle RBR ?
C'est un modèle qui ne fonctionne pas.
C'est une modèle focalisé sur les facteurs de risque.
C'est un modèle trop centré sur la prévention de la récidive.
C'est un modèle qui prend trop en compte l'influence de la société sur l'individu.
C'est un modèle qui néglige l'importance des besoins personnels.

19. Quels sont les éléments clés des CCP ?
Le modèle antisocial
La clarification des rôles
La méthode de l'association libre
La confrontation
Les techniques résolutives de problèmes

20. Le modèle cognitivo-comportementale établit un rapport entre :
Les pensées, les comportements et les justifications
Les émotions, les comportements et les réactions
Les pensées, les émotions et les comportements.

21. Quelles sont les possibilités données aux personnes détenues pour excercer leur culte ?
Assister aux offices
Echanger sous pli fermé avec l'aumônier
Détenir des livres et objets de culte
Précher auprés des autres personnes détenues

22. Quelles sont les trois religions monothéistes?
L'islam
L'hindouïsme
Le judaïsme
Le christianisme

23. L'acte criminel peut se décomposer en un processus amenant :
un comportement
un état d'esprit

24. En criminologie, l'intervention préventive passe par
La prévention situationnelle, la prévention individuelle ou la prévention mixte en fonction des circonstances
Prioritairement par la prévention situationnelle
Prioritairement par la prévention individuelle

25. Quels sont les deux motifs d'exclusion à la mesure de suspension de peine pour raison médicale?
Le reliquat de peine.
Il y a un risque important de récidive.
La personne est admise en soin psychiatrique sans son consentement.
La nature de la peine.

26. Parmi la population détenue, les virus du Sida et de l'hépatite C se rencontrent plus souvent que dans la population
générale. Quelle est cette prévalence selon les données de 2013 ?
2 fois plus élevée.
4 fois plus élevée.
6 fois plus élevée.

27. Parmi ces propositions, quelles sont les deux missions relevant du SMPR ?
Lutter contre les conduites addictives.
Prendre en charge les détenus qui ont des troubles somatiques.
Lutter contre les maladies contagieuses dans l'établissement.
Administrer les soins nécessaires en santé mentale aux personnes détenues.

28. Est-ce que l'IVG est possible pour une femme détenue?
Oui
Non

29. Appi - Dans l'onglet 'mesures interventions' , lorsqu'une mesure de SME est active, on peut lire les informations
suivantes :
La date de début et de fin de prise en charge
Le nom du CPIP qui prend en charge cette mesure
L'intitulé de la mesure
L'adresse du SPIP

30. Le greffe judiciaire pénitentiaire est placé sous l'autorité :
Du JAP
Du Procureur
Du Chef d'établissement
Le DFPIP

31. Dans l'onglet "Mesures/Interventions", lorsqu'une mesure suivie par le SPIP est active, elle apparaît :
En caractères bleus foncés
Sur fond grisé
En caractères rouges

32. Sur la copie d'écran (A), quelles mesures sont archivées ?
Le Sursis avec Mise à l'Epreuve
Le Contrôle judicaire
Le Travail d'Interêt Général

33. Sur la copie d'écran (B), parmi les deux mesures de SME, un jugement a t il fait l'objet d'une execution provisoire ?
Le jugement du 22/09/2017
Le jugement du 03/06/2016
Les deux jugements
Aucun

34. Sur la copie d'écran (A), quelle mesure est prise en charge par le SPIP ?
Le Travail d'Interêt Général
Le Sursis avec Mise à l'Epreuve.
Le 723-15

35. Depuis la loi du 3/06/2016, le bulletin n°1 (B1) du casier judiciaire National est délivré (Art 774 CPP) :
Aux autorités judiciares
Aux greffes penitentiaires
Aux maires de communes
Aux prefets
Aux DPIP

36. Par le biais de l'applicatif APPI, un CPIP soumet un rapport pour validation
Au JAP
Au DPIP, DFPIP
Au Parquet
Au DSP en milieu fermé
Au Juge d'instruction

37. Le bulletin (B1) du casier judiciaire comporte :
- la plupart des condamnations pour délits et crime à l’exception des décisions prononcées à l’encontre de mineurs,..
- l’ensemble des condamnations et décisions.
- uniquement les délits et crimes supérieurs à 2 ans d’emprisonnement.

38. A la distribution des repas en établissement, hors prescription médicale, les personnes détenues peuvent opter pour
Un repas sans viande
Un repas sans porc
Un repas végétalien
Un repas hallal

39. Dans le cadre des Règles Européennes de Probation (REP), quelles thématiques ont été retenues par la DAP comme
prioritaires pour ces prochaines années ?
L'évaluation de la PPSMJ
Le contrôle des services
Les rapports et l'aide à la décision judiciaire
L'adhésion de la PPSMJ
La déontologie des personnels

40. Les centres de détention sont axés principalement vers :
La réinsertion
La sécurité
La détention provisoire

41. La réforme des SPIP date de :
1987
1996
1999

42. A quel moment la personne détenue est destinataire de l'extrait du règlement intérieur ?
Avant une permission de sortir
Après avoir vu le médecin
A l’arrivée dans l’établissement

43. Est une sanction disciplinaire spécifique pour une personne détenue majeure :
L'avertissement
La suspension d'emploi
La mise en cellule disciplinaire

44. L'isolement administratif est :
Une sanction disciplinaire
Une mesure de protection ou de sécurité
Une mesure de précaution et de salubrité

45. Durant le processus pénal, la phase d’instruction permet...
... de constater l’infraction, d’en rassembler les preuves et d’en rechercher les auteurs
... d’apprécier la légalité des poursuites et de décider de l’opportunité de poursuivre la procédure pénale
... d’établir l’existence d’une infraction, d’en rechercher l’auteur et de saisir une juridiction de jugement si les éléments
sont suffisants
... de mettre en application la condamnation prononcée

46. En procédure pénale, l'action publique est exercée par
Le juge d'instruction
La partie civile
Le greffier
Le procureur de la République

47. Est une juridiction pénale
La cour d'assises
Le tribunal d'instance
Le conseil de prud'hommes
Le tribunal correctionnel

48. En principe, le contrôle judiciaire prend fin
Dès que la personne le demande
En cas de renvoi devant le tribunal correctionnel
En cas de mise en accusation devant la cour d'assises
En cas d'ordonnance de mainlevée du contrôle judiciaire

49. Est une mesure possible de la composition pénale
Le travail non rémunéré
Le travail d'intérêt général
L'amende forfaitaire
L'amende de composition

50. En cas de non respect du suivi socio judiciaire (SSJ), le JAP
Peut prolonger la mesure
Met fin à la mesure
Met à exécution la peine prévue par la juridiction de jugement
Renvoie le condamné devant la juridiction pour qu'il soit sanctionné

51. Quels sont les devoirs du fonctionnaire?
Le devoir de secret professionnel
Le devoir de réserve
L’obligation d’effectuer les tâches confiées
Le devoir d’obéissance hiérarchique
L'obligation de neutralité

52. Dans le cadre du débat contradictoire pour l’examen des mesures d’aménagement de peine, le représentant de
l’administration pénitentiaire :
Rend un avis obligatoire sous la forme d’une synthèse,
Rend un avis uniquement à la demande du juge de l’application des peines,
Est obligatoirement présent pour présenter la synthèse,
Peut être un directeur fonctionnel du service pénitentiaire d’insertion et de probation (DFSPIP).

53. Le non respect des obligations de la surveillance de sûreté peut entraîner
un emprisonnement en établissement pour peines
un placement en centre socio-médico judiciaire de sûreté
un placement au centre national d'évaluation

54. Le crédit de réduction de peine peut être retiré par :
le juge de l’application des peines
le procureur de la République
le chef d’établissement
la juridiction de jugement

55. Le travail d'intérêt général (TIG) doit s'exécuter dans un délai maximum de...
... douze mois
... dix-huit mois
... vingt-quatre mois

56. Le volume horaire maximal du travail d'intérêt général (TIG) est de
100 heures
240 heures
280 heures
340 heures

57. Le condamné qui exécute sa peine sous le régime du placement sous surveillance électronique peut-il bénéficier de
réductions de peine supplémentaires ?
oui
non

58. La juridiction de jugement
peut prononcer en même temps un sursis avec mise à l'épreuve et un suvi socio- judiciaire
ne peut pas prononcer en même temps un sursis avec mise à l'épreuve et un suvi socio- judiciaire

59. L'enquête sociale rapide peut être sollicitée par
Le juge de l'application des peines
Le procureur de la république
Le tribunal de l'application des peines
Le juge d'instruction
Le juge des libertés et de la détention

60. La peine, devenue définitive, est mise à exécution par :
Le juge de l'application des peines
Le directeur de l'établissement pénitentiaire
Le procureur de la République

61. Qu'advient-il des effets personnels d'une personne détenue à son décès?
Ils sont remis à sa famille
Ils sont donnés aux autres personnes détenues
Ils sont remis à l'administration des domaines
Ils sont remis à la direction de l'administration pénitenitaire
Ils sont distribués aux personnels

62. Un détenu vous indique qu'il s'inquiète pour ses trois jeunes enfants qui vivent très mal son incarcération et semblent
agités à la maison. Son épouse est en difficulté pour faire face à cette situation et perd facilement patience. Elle peut se
montrer verbalement violente ou avoir des exigences non réalistes au regard de leur âge. Vers qui peut-il se tourner
pour évoquer cette situation et trouver des solutions?
Le juge des enfants
L'aide sociale à l'enfance
Le psychologue scolaire
Le médecin de famille
Le procureur de la république

63. Une AEMO est une mesure:
Administrative
Judiciaire
Educative

1= A
11=A
21=ABC
31=A
41=C
51=BCDE
61=AC
2= AC
12= ABCD
22=ACD
32=AB
42=C
52=AD
62=BCD
3=B
13=D
23=A
33=B
43=B
53=B
63=BC
4=ADE
14=ABD
24=A
34=A
44=B
54=AD

5=AD
15=C
25=BC
35=ABE
45=C
55=B

6=BD
16=B
26=C
36=B
46=D
56=C

7=BC
17=BD
27=AD
37=B
47=AD
57=A

8=C
18=BCE
28=A
38=AB
48=BD
58=B

9=ABC
19=BE
29=ABC
39=ADE
49=AD
59=BDE

10=ABD
20=C
30=C
40= A
50=C
60=C
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3335
Age : 34
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: QCM CPIP22   Mar 13 Mar 2018, 17:49

Merci pour le travail de retranscription !!!

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
 
QCM CPIP22
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: Scolarité à l'ENAP :: CPIP 22-
Sauter vers: