Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 stage découverte milieu carcéral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaly



Nombre de messages : 523
Age : 26
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 31/03/2015

MessageSujet: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 17:35

Baggout a écrit:
« Monsieur »

On ne se rend pas compte à quel point ce mot n’est pas anodin. Pour le commun des mortels, c’est la marque basique de l’anonymat « Vous êtes Monsieur  … ? », pour les personnes détenues c’est la frontière entre le dedans et le dehors.

Quand notre formateur, à l’Ecole où l’herbe y est belle et bien tondue, nous a préparé à notre immersion en milieu carcéral, il nous a précisé un point dont je n’avais pas saisi toute l’importance sur l’instant.

« Moi, je n’appelle jamais un détenu « Monsieur », n’y voyez aucune marque d’irrespect, mais « Monsieur », je le réserve aux collègues ».

Ah.

J’ai tiqué, sans plus. J’ai froncé les sourcils et me suis résigné « bon ben si c’est comme ça qu’on fait hein ».
Puis je l’ai vu en vrai.

Je n’avais même pas encore passé mon uniforme, j’attendais devant la Porte d’entrée principale qu’on veuille bien nous laisser entrer, quand il est arrivé. Il était en colère, il venait d’en sortir, 7 ans qu’ils l’avaient
« enfermé et au bout de sept ans on en sort pas indemne, je vous jure, ça vous casse, faut pas croire, ça fait pas du bien, on peut pas faire autrement que de sortir avec la rage contre la société ».

Il voulait récupérer son pécule (de libération sûrement). Il n’était vraiment pas content, après 7 ans de devoir revenir à la prison demander son bien. Alors au bout de 7 ans, il sait bien comment ça marche la prison, il sait bien qu’on va lui demander une pièce d’identité, mais tant qu’on ne la lui demande pas explicitement et poliment il fait mine de ne pas comprendre – tout en montrant ostensiblement qu’il a compris.

C’est quand l’interphone se déclenche à nouveau et qu’on entend : «Les stagiaires vous pouvez rentrer et  C’est bon X, le greffe est prévenu, on va arranger ça » qu’il s’énerve.

Il ré-appuie sur le bouton et crie :
«  Et merci de ne pas oublier le MONSIEUR, je suis plus détenu ! ».

Quand mon formateur me dit qu’il ne faut pas voir dans ses propos, dans ses habitudes, une marque d’irrespect, je le crois sans réserves. Il suffit de l’écouter parler pour voir qu’il aime son métier, qu’il est réglo, qu’il le fait sûrement très bien et avec passion de surcroit.  

Je crois qu’il perpétue une vieille tradition. L’histoire et le fonctionnement d’une prison dépasse parfois ses acteurs et si autrefois on voulait nier une partie de l’humanité des personnes dont on avait la garde, ce n’est plus le cas aujourd’hui mais certains gestes, certaines paroles restent. D’ailleurs, je pense également que le surveillant à la PEP n’a pas pensé à mal en omettant le titre, il l’a simplement fait par habitude.

Ce premier jour aura gravé un « Monsieur » indélébile et, sûrement invisible, devant le nom de toutes les personnes détenues que j’aurais à rencontrer.
Je remets un sujet vieux de 2 ans au goût du jour mais je voulais te remercier Baggout pour ton témoignage.
Je commence mon propre stage en MA demain, et je recherchais des témoignages, des retours pour me rassurer un peu. Et cette question du "Monsieur" me travaillait. On nous a prévenu de certaines pratiques qui omettent, volontairement ou par habitude, cette marque de respect lors de l'appel d'un détenu. J'ai la confirmation, pourtant évidente, qu'elle est, de mon point de vue, à proscrire. Ça parait logique en soi, mais lorsqu'on se retrouve bleue dans un milieu qui nous est inconnu, les doutes s'installent quand on voit les personnes que l'ont suies faire/dire certaines choses.

Donc merci pour ce retour oh combien intéressant.


Dernière édition par Thaly le Dim 25 Sep 2016, 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 20:58

Me semble incroyable qu'à l'ENAP ils aient encore autant de bêtises à enseigner... Le premier stagiaire que je vois ne pas dire "Monsieur" ou "Madame" ou ne pas serrer la main, ou ne pas dire "bonjour" ... Comment dire ? Du point de vue de la politesse, de l'insertion, du respect et même j'oserai dire de la morale ... !
Stage surveillant ou pas stage surveillant, vous êtes des CPIP, bdm !

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Butters



Nombre de messages : 20
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 21:10

Je suis bien d'accord... comment les "accompagner" si ce n'est même pas les respecter en tant qu'être humain sérieux... c'est le minimum du vivre ensemble, la base.
Revenir en haut Aller en bas
Thaly



Nombre de messages : 523
Age : 26
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 31/03/2015

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 21:31

Emilie a écrit:
Me semble incroyable qu'à l'ENAP ils aient encore autant de bêtises à enseigner... Le premier stagiaire que je vois ne pas dire "Monsieur" ou "Madame" ou ne pas serrer la main, ou ne pas dire "bonjour" ... Comment dire ? Du point de vue de la politesse, de l'insertion, du respect et même j'oserai dire de la morale ... !
Stage surveillant ou pas stage surveillant, vous êtes des CPIP, bdm !

Em' pirat
Je suis amplement d'accord avec toi. C'est juste que ça fait du bien qu'on nous le rappelle, surtout quand on nous rabâche que lors de notre stage en milieu carcéral, on n'est pas des Cpip. Bref. C'est une question de morale c'est clair. Mais comment dire, voir certaines pratiques, ça fout parfois un coup à nos certitudes... surtout quand on nous dit que c'est rare (c'est bien) mais c'est rare qu'un surveillant dise "Monsieur".
Ça me scandalise. Mais voir que ça en choque d'autres me rassure pour mes prochaines semaines en détention. Si ça se passe comme ça, je me sentirai moins seule, mentalement du moins. Parce qu'il est bien évidemment hors de question que j'appelle qui que ce soit par un numéro ou un nom de famille. Et je ne parle pas du bonjour qui va de soi.

Mais quand on entend que certains donnent des coups de pied dans les lits pour réveiller les personnes... j'avoue que je pars avec des petits aprioris pour mon stage qui commence demain...
Revenir en haut Aller en bas
Lavieestunpruneau



Nombre de messages : 78
Age : 29
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 11/06/2016

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 22:39

C'est pas vraiment qu'à l'Enap ils n'aient pas de position arrêtée sur la question. C'est plutôt qu'ils sont tous arrêtées sur une position différente. Entre formateurs CPIP, Cpip formateurs et surveillants. Par exemple dans mon groupe on nous a dit de ne pas dire que nous sommes stagiaires cpip mais on a dit exactement l'inverse à un autre groupe. Cela dit, je préfère ça à entendre une réponse toute faite sortir des formateurs ("nous rappelons aux personnes accompagnant les détenus qu'ils ne doivent pas douter de l'efficacité des outils actuariels, les outils actuariels sont bons, ils ont été approuvés par la recherche internationale, je répète la recherche internationale") comme s'il étaient des marionnettes de bois.

En plus souvent on répond à nos questions en s'appuyant sur le principe plutôt que sur la réalité. Ce qui me bloque c'est que dans le même temps notre grille d'évaluation insiste sur notre capacité à nous intégrer dans le milieu carcéral. Comment je m'intègre en suivant des principes qui ne sont pas suivis ?
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 22:48

Lavieestunpruneau a écrit:
C'est pas vraiment qu'à l'Enap ils n'aient pas de position arrêtée sur la question. C'est plutôt qu'ils sont tous arrêtées sur une position différente. Entre formateurs CPIP, Cpip formateurs et surveillants. Par exemple dans mon groupe on nous a dit de ne pas dire que nous sommes stagiaires cpip mais on a dit exactement l'inverse à un autre groupe. Cela dit, je préfère ça à entendre une réponse toute faite sortir des formateurs ("nous rappelons aux personnes accompagnant les détenus qu'ils ne doivent pas douter de l'efficacité des outils actuariels, les outils actuariels sont bons, ils ont été approuvés par la recherche internationale, je répète la recherche internationale") comme s'il étaient des marionnettes de bois.

En plus souvent on répond à nos questions en s'appuyant sur le principe plutôt que sur la réalité. Ce qui me bloque c'est que dans le même temps notre grille d'évaluation insiste sur notre capacité à nous intégrer dans le milieu carcéral. Comment je m'intègre en suivant des principes qui ne sont pas suivis ?

T'inquiètes sur ton appellation, les détenus vont vite griller que tu n'es pas un surveillant. Encore une fois, cette administration (comme toutes les administrations) va essayer de vous faire avaler beaucoup de couleuvres, toute votre carrière, à base de "c'est comme ça parce qu'on a toujours fait comme ça" ou "on n'a pas le temps de faire autrement" ou effectivement "ah ça y est maintenant on fait comme ça, c'est la seule possibilité" et blablabla. L'avantage de ces postures, c'est que ça vous permet de construire la votre. Parfois la construction se fait tout seul dans son coin, en rongeant son frein, en attendant d'être titulaire. Parfois vous croiserez quelqu'un qui n'a pas abandonné l'idée de penser par lui-même, accrochez vous à cette personne, c'est le seul enseignement qui vaut le coup. Et bien sûr, que vivent les outils actuariels :p Les stats sont bonnes à 50% :p

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's


Nombre de messages : 4740
Age : 37
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 23:03

Alors, de mon experience du milieu fermé.

Dès que vous allez arriver, les détenus vont capter que vous êtes nouveaux. Ca peut arriver dès votre arrivée sur le parking.

ils risquent également vite apprendre que vous êtes CPIP en stage. Car les infos circulent rapidement et les collègues ne sont pas forcément très discrets sur ce type de sujet. Pour la vie privée en général c'est plus sérieux.

Pour le "Monsieur", dans la réalité que je vis, effectivement, les CPIP serre la main des détenus et les appellent "Monsieur X", pour les surveillants c'est en général "X". Mais, rien ne vous empêche d'appeler les détenus  "Monsieur X" pendant son stage de surveillant, d'ailleurs si vous revenez au même endroit comme CPIP par la suite c'est mieux.

Pour le vouvoiement c'est réglé par l'article D220 du CPP
"Indépendamment des défenses résultant de la loi pénale, il est interdit aux agents des services déconcentrés de l'administration pénitentiaire et aux personnes ayant accès dans la détention :
(..)
- d'user, à leur égard, soit de dénominations injurieuses, soit de tutoiement, soit de langage grossier ou familier
;"

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Lavieestunpruneau



Nombre de messages : 78
Age : 29
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 11/06/2016

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Dim 25 Sep 2016, 23:25

Merci à vous deux, vos avis sont très éclairants.
Revenir en haut Aller en bas
Thaly



Nombre de messages : 523
Age : 26
Localisation : Sud ouest
Date d'inscription : 31/03/2015

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Lun 26 Sep 2016, 00:20

Oui merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Darkys



Nombre de messages : 57
Age : 34
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mar 27 Sep 2016, 15:10

Pour avoir connu les 2 facettes, je vais essayer d'apporter ma petite pierre à l'édifice.
J'ai été surveillante pendant 5 ans. Je suis CPIP depuis 3 ans.
En tant que surveillante je n'ai jamais dis "Monsieur" à un détenu. Tout simplement parce qu'à l'ENAP on nous avait dit que ça ne se faisait pas et qu'en détention personne ne le faisait. C'était "comme ça". Cela n’empêchait pas de les respecter.
Sans y voir de l'irrespect, il s'agissait plutôt, je pense, de mettre une certaine distance entre les détenus et les surveillants.

Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's


Nombre de messages : 4740
Age : 37
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mar 27 Sep 2016, 15:19

Ce sont aussi des espèces de traditions et des "marqueurs de classe".

C'est aussi très présent entre personnels, selon les corps etc... les gens vont se faire la bise ou se serrer la main, se tutoyer ou pas, etc...

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mar 27 Sep 2016, 15:23

Darkys a écrit:

Sans y voir de l'irrespect, il s'agissait plutôt, je pense, de mettre une certaine distance entre les détenus et les surveillants.

Je pense qu'il s'agit surtout d'un ensemble qui permet d'établir une hiérarchie entre les détenus et les surveillants (alors que bon, le port de l'uniforme, la possession des clefs, la fouille au corps etcetc, je pense que la distance et la hiérarchie sont déjà un peu marquées). Les détenus ne sont pas "monsieur" ou "madame" parce qu'ils ne sont pas au même niveau que les gens qui travaillent dans un établissement. Ce qui n'est pas faux, et plutôt utile quand il s'agit de leur faire oublier qu'ils sont bien plus nombreux que les personnels et qu'en cas d'émeute, s'ils s'organisaient un tant soit peu, ils pourraient facilement prendre le dessus (heureusement nous avons également d'autres stratégies pour éviter qu'ils s'unissent).
Je comprends ça et c'est légitime si on conçoit la prison comme un zoo où l'on garde des personnes. Si on considère la prison comme un endroit de passage pour punir un citoyen, par contre ça tient moins et pour le coup, le "monsieur" ou le "madame" s'impose, comme un début de considération, à tout le moins, ce qui évitera bien plus facilement les émeutes et les coups de colère envers les personnels.
Il me semble qu'a minima, on peut les appeler "monsieur" ou "madame". Surveillant, chef, CPIP, directeur, administratif du greffe, l'administration pénitentiaire ne perdra pas de sa superbe (!) en étant polie.

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Darkys



Nombre de messages : 57
Age : 34
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 10:21

Etablir une hiérarchie, surement.
Mais ce qui est parfois difficile dans le boulot de surveillant c'est qu'on passe beaucoup de temps avec les détenus. On est présent dans leur vie quotidienne, quand ils reçoivent une bonne ou une mauvaise nouvelle. On parle avec eux, on peut blaguer avec eux.
Et à côté de ça on doit pouvoir les décrocher si il se pendent, les maitriser physiquement quand ils pètent un câble et on a obligation de leur tirer dessus si ils tentent de s'évader.
Un jour j'ai parlé et plaisanté avec un auxi que je connaissais bien. Une heure plus tard, quand je suis revenue au bâtiment, il s'était pendu.
Il est nécessaire de mettre de la distance émotionnelle entre détenus et surveillants et je pense que l'absence du "Monsieur" y contribue.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 10:36

Darkys a écrit:
Etablir une hiérarchie, surement.
Mais ce qui est parfois difficile dans le boulot de surveillant c'est qu'on passe beaucoup de temps avec les détenus. On est présent dans leur vie quotidienne, quand ils reçoivent une bonne ou une mauvaise nouvelle. On parle avec eux, on peut blaguer avec eux.
Et à côté de ça on doit pouvoir les décrocher si il se pendent, les maitriser physiquement quand ils pètent un câble et on a obligation de leur tirer dessus si ils tentent de s'évader.
Un jour j'ai parlé et plaisanté avec un auxi que je connaissais bien. Une heure plus tard, quand je suis revenue au bâtiment, il s'était pendu.
Il est nécessaire de mettre de la distance émotionnelle entre détenus et surveillants et je pense que l'absence du "Monsieur" y contribue.

On peut imaginer que comme cela t'étais imposé de ne pas l'appeler monsieur, tu y as trouvé une utilité secondaire mais je t'assure que si cela se faisait d'appeler les détenus par une appellation normée, la distance se ferait par une autre méthode.
En tant que CPIP, on passe pas mal de temps avec les détenus / probas, qui nous racontent leur histoire de vie, qui pleurent dans nos bureaux, et en milieu fermé on n'est parfois les seuls personnels sur lesquels repose l'espoir de sortie. On parle avec eux et on peut blaguer avec eux.
A part ça on doit pouvoir leur annoncer le décès d'un proche, le refus de la permission pour se rendre à l'enterrement, ou le refus d'un aménagement de peine. Un jour j'ai vu un gars en entretien arrivant. On a discuté une heure. Le lendemain il s'était pendu. Il est nécessaire de mettre de la distance émotionnelle entre détenus et CPIP et je pense que cela dépend des situations et des personnes rencontrées, que cela dépend de ton état d'esprit, de ton humeur, de ton éducation, de ta morale professionnelle et de beaucoup d'autres choses très personnelles, mais en aucun cas de la manière de les interpeller. Par contre, pour les détenus, être appelé monsieur X ou X, ça fait une grosse différence. Peut être que le point de vue des professionnels n'est pas le seul à être important.

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Darkys



Nombre de messages : 57
Age : 34
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 10:50

Pour avoir connu les 2 situations, je t'assure que tu ne peux pas comparer CPIP en détention et surveillant.
Avec la charge de travail, un CPIP voit au maximum un détenu une fois par semaine. Le surveillant peut passer son mois ou son trimestre sur une même coursive.
En tant que CPIP, tu peux avoir un pendu dans ton effectif mais se ne sera jamais toi qui devra le décrocher ou tenter de le réanimer.
En tant que CPIP, tu n'auras jamais à tirer avec un fusil sur un gars avec lequel tu as blagué la veille.
Crois moi, à ce niveau là, il est plus confortable d'être CPIP. Et pourtant, j'ai aussi connu les situations que tu évoques.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 11:09

Darkys a écrit:
Pour avoir connu les 2 situations, je t'assure que tu ne peux pas comparer CPIP en détention et surveillant.
Avec la charge de travail, un CPIP voit au maximum un détenu une fois par semaine. Le surveillant peut passer son mois ou son trimestre sur une même coursive.
En tant que CPIP, tu peux avoir un pendu dans ton effectif mais se ne sera jamais toi qui devra le décrocher ou tenter de le réanimer.
En tant que CPIP, tu n'auras jamais à tirer avec un fusil sur un gars avec lequel tu as blagué la veille.
Crois moi, à ce niveau là, il est plus confortable d'être CPIP. Et pourtant, j'ai aussi connu les situations que tu évoques.

Alors, on peut penser que comme tu ne me connais pas et que tu ne sais pas depuis combien de temps je bosse dans la Pénitentiaire ni ce que j'y ai fait ni où je l'ai fait, les phrases comme "Avec la charge de travail, un CPIP voit au maximum un détenu une fois par semaine, le surveillant peut passer son mois ou son trimestre sur une même coursive." est sans fondement autre que ta propre expérience de CPIP ou d'observation du travail de CPIP. Les établissements pénitentiaires, tout comme les personnels qui y travaillent et leur méthode d'intervention, sont nombreux et très disparates. L'idée de confort dans une situation est encore une fois très personnelle également.
Et je note que tu ne me réponds pas sur le point de vue des détenus. Cela me semble pourtant primordial. L'humiliation administrative/physique/psychologique quotidienne que l'on peut parfois subir en détention, et à laquelle, à mon sens, la non appellation de "monsieur" participe, peut faire plus de ravages pour la non réinsertion dans la société civile que l'absence de boulot à la sortie.
Que ce soit plus confort pour toi, pour bien exercer ton métier en tant que surveillant ou pour tout un tas d'autres raisons parfaitement légitimes, d'appeler un gars X et non pas Monsieur X, je veux bien l'entendre (je sais bien que les surveillants ne sont pas tous des brutes épaisses sans cerveau). Pour autant, si cela doit nuire à nos missions de réinsertion et de lutte contre la récidive, il me semble que c'est un comportement à changer (entre 10000 comportements à modifier en détention, c'est un ensemble hein). Si tu ne considères pas l'autre, il est compliqué de lui demander de prendre en compte d'autres personnes que lui même et de sortir de son nombril dans lequel il se complet, et par extension de ne pas prêter attention à la souffrance d'autrui (violences, escroquerie, trafic, CEA etc etc). Et à mon sens les sentiments des personnels sont à mettre dans ce cas au second plan.

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Darkys



Nombre de messages : 57
Age : 34
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 11:38

Attention, je ne défends pas cette pratique. J'essaye juste de comprendre le pourquoi avec ma petite expérience.
En ce qui concerne le point de vue des détenus, je ne me prononcerais pas tout simplement car aucun ne s'en est jamais plaint devant moi et que je n'ai jamais abordé le sujet avec eux. Je ne sais donc pas ce qu'ils en pensent et ne vais en parler à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Sophie



Nombre de messages : 694
Age : 32
Localisation : entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 17:49

et sinon, on leur serre la main ou pas aux probas?

Juste histoire d'alimenter le débat!
Revenir en haut Aller en bas
mylene



Nombre de messages : 2503
Age : 72
Localisation : Levante , entre Alacant y Valencia(bueno,cuando puedo....)
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 18:52

Sophie a écrit:
et sinon, on leur serre la main ou pas aux probas?

Juste histoire d'alimenter le débat!
Une chose est sûre on ne leur roule pas des pelles ... Pardon coup de fatigue
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3139
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 20:15

mylene a écrit:

Une chose est sûre on ne leur roule pas des pelles ... Pardon  coup de fatigue


Après je comprends ce que dit Darkys, et j'ai vu des surveillants appeler des gars par leur nom de famille tout en étant très respectueux de leur personne. A l'inverse, les appeler Monsieur ne changerait à mon sens pas forcément le positionnement actuel des personnels de surveillance.
Après, pour rien au monde je ne pourrais m'accommoder de rentrer dans leur intimité comme ils ont à le faire (rien que d'imaginer de regarder dans l'oeilleton et voir le mec à poil ça me faire rire nerveux Wink )

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Darkys



Nombre de messages : 57
Age : 34
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Mer 28 Sep 2016, 21:51

Rassures-toi, en 5 ans ça ne m'est jamais arrivé. Je pense qu'ils font plus attention quand c'est une surveillante sur la coursive
Revenir en haut Aller en bas
nat31



Nombre de messages : 168
Age : 29
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Jeu 29 Sep 2016, 00:04

Darkys a écrit:
Rassures-toi, en 5 ans ça ne m'est jamais arrivé. Je pense qu'ils font plus attention quand c'est une surveillante sur la coursive

T'as du bol, moi j'y ai eu le droit en stage surveillant. Et, de surcroît, le Monsieur se faisait plaisir.
J'entends encore le surveillant "c'est bon il a bougé ?" (c'était l'appel) Ah ben pour sûr qu'il bougeait...
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3139
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Jeu 29 Sep 2016, 08:28

nat31 a écrit:

T'as du bol, moi j'y ai eu le droit en stage surveillant. Et, de surcroît, le Monsieur se faisait plaisir.
J'entends encore le surveillant "c'est bon il a bougé ?" (c'était l'appel) Ah ben pour sûr qu'il bougeait...
voilà !

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Jeu 29 Sep 2016, 09:13

Darkys a écrit:
Attention, je ne défends pas cette pratique. J'essaye juste de comprendre le pourquoi avec ma petite expérience.
En ce qui concerne le point de vue des détenus, je ne me prononcerais pas tout simplement car aucun ne s'en est jamais plaint devant moi et que je n'ai jamais abordé le sujet avec eux. Je ne sais donc pas ce qu'ils en pensent et ne vais en parler à leur place.

J'entends bien que tu estimes également cette pratique difficilement défendable. Eh bien le débat permettra peut être de rendre un peu plus curieux les personnels envers le public, ce sera déjà ça.

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: stage découverte milieu carcéral   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
stage découverte milieu carcéral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage découverte milieu carcéral
» La santé en milieu carcéral
» stage dans une prison
» Recherche d'un stage de découverte
» STAGE MILIEU CARCÉRAL CD MURET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: Scolarité à l'ENAP :: CPIP 21-
Sauter vers: