Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Début des oraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mar 10 Mai 2016, 17:37

Caurasse a écrit:
Convoquée hier à 13h30, appelée pour la préparation à 16h30, emmenée devant le jury à 17h passées... Conseil : prenez un bouquin Mr. Green

J'ai un "stress naturel des examens", mon corps s'est mis la pression pour 13h30 : mains qui tremblent, pas possible d'avaler un truc, mal au ventre, ... Bref, vous connaissez tous le tableau. 2h après, tout est retombé comme un soufflé, au moins l'attente aura eu du bon !

Il y a 9 jurys, il me semble.
Pour ma part, jury 2 : un DPIP et 2 CPIP, que des hommes. Ils m'ont mise tout de suite à l'aise, accueil avec grands sourires et poignées de main.
Mon sujet : L'opinion fait-elle loi ?
J'ai dû tenir 7min, du coup ils ont rebondi sur ce que j'avais dit et la discussion a dérivé sur Nuit Debout, le "clientélisme" de certains politiques, Facebook, etc.
Ensuite, nous sommes passés à la partie sur mon parcours, car ils ont tiqué sur le DEUG d'Archéologie indiqué dans la fiche de renseignements.
J'ai dû expliciter mon parcours et j'ai eu des questions sur moi et mes motivations en pagaille :
- Pourquoi le métier de CPIP ?
- Avez-vous essayé d'autres concours ?
- Pourquoi pas celui d'éducateur PJJ ?
- Quelles sont vos craintes face à ce métier ?
- Qu'avez-vous pensé du stage ?
- Vous dites ne pas être juriste, or vous aurez à manipuler les textes de loi en tant que CPIP, cela ne vous fait pas peur ?
- Quelles sont pour vous les faiblesses ? transformée après une question de ma part (Quelle différence faites-vous entre cette question et celle sur les craintes posée précédemment ?) en : Quels sont vos défauts ? (pas pareil en effet Mr. Green )
- Qu'allez-vous nous apporter ? Pourquoi vous et pas les autres ?
Et plein d'autres dans le style qui sont venues a fil de l'eau et que je n'ai pas forcément notées : C'était plus une discussion qu'un interrogatoire. ^^

Je n'ai pas eu de questions vérifiant mes connaissances sur l'AP ou de mises en situation.
Enfin, si, j'ai eu une question qui pourrait s'y apparenter : Vous êtes affectée à Châteaudun, CD perdu en plein milieu de la campagne, le village à côté n'est peuplé que de personnels pénitentiaires, que mettez-vous en place (sous-entendu, pour ne pas devenir folle :lol: ).
J'ai essayé de glisser de temps en temps -notamment à cette question- un peu d'humour et ils ont l'air d'y avoir réagi positivement.

D'autres sujets tombés ce jour : La passion de la connaissance ; le contrat de travail a-t-il un avenir ? ; La gloire est-elle vaine ? ; Faut-il être optimiste ? ; L'industrie de la mode ; Le travail, c'est la santé ; le militantisme ; les valeurs du sport, ou un truc du genre.

Bon courage !

Edit : Tailleur pantalon pas obligatoire. Une tenue où vous êtes à l'aise mais un minimum classe. Il faut garder à l'esprit qu'il faut qu'ils vous voient comme de futurs collègues. Naturel et spontanéité ! Je sais, plus facile à dire qu'à faire Wink

Wahouh, merci pour ce témoignage très complet !
J'aurais une petite question, as tu réussi à répondre facilement aux questions du jury? Le stress ne t'empêche t'il pas de réfléchir parfois?
Comment t'es tu entraîné pour ce genre de questions? Ton entourage? Pour ma part, j'ai noté la réponse que je pourrais avoir, sans apprendre par coeur bien sûr, mais je n'ai pas trop trop l'occasion de parler...

En tout cas, je te souhaite une bonne décompression
Revenir en haut Aller en bas
Aureole



Nombre de messages : 21
Age : 42
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mar 10 Mai 2016, 18:33

Tu as attendu aussi longtemps ?
Je dois passer le matin à 9 h mais j'ai mon train à 14h...il faut que je le modifie ??

Ceux qui sont passés le matin ont-ils attendu aussi longtemps...au point de décaler ceux de l'après midi ??
Revenir en haut Aller en bas
johannaaa



Nombre de messages : 5
Age : 23
Localisation : Par ci par là
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mar 10 Mai 2016, 20:40

Aureole a écrit:
Tu as attendu aussi longtemps ?
Je dois passer le matin à 9 h mais j'ai mon train à 14h...il faut que je le modifie ??

Ceux qui sont passés le matin ont-ils attendu aussi longtemps...au point de décaler ceux de l'après midi ??

Il y a effectivement un nombre important de personnes qui ont été appelées extrêmement tard, ce qui est potentiellement risqué pour les personnes ayant prévu un voyage retour en train.

Je sais qu'une personne a demandé vers 15h si elle devait décaler son retour prévu à 19h et il lui a été répondu que cela était plus sage car elle passerait tard...

Pour ma part je n'ai heureusement attendu qu'1h30, j'ai fait partie des chanceux je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Aureole



Nombre de messages : 21
Age : 42
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mar 10 Mai 2016, 21:45

Pour info, on m'a communiqué des sujets de culture G tirés au sort hier :

-liberté et sécurité
-la précarité conduit-elle obligatoirement à l'exclusion sociale ?

Voili, voilou !
Revenir en haut Aller en bas
Caurasse



Nombre de messages : 28
Age : 29
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 00:06

holicyuko a écrit:
Wahouh, merci pour ce témoignage très complet !
J'aurais une petite question, as tu réussi à répondre facilement aux questions du jury? Le stress ne t'empêche t'il pas de réfléchir parfois?
Comment t'es tu entraîné pour ce genre de questions? Ton entourage? Pour ma part, j'ai noté la réponse que je pourrais avoir, sans apprendre par coeur bien sûr, mais je n'ai pas trop trop l'occasion de parler...

En tout cas, je te souhaite une bonne décompression

Quand je suis passée, le gros du stress, celui qui paralyse, qui bloque, était passé. En plus, ce n'est pas la première fois que je passais cet oral, je savais à quoi m'en tenir, je ne stressais donc pas à ce niveau-là. Je savais ce qui pêchait l'année dernière et j'étais prête à répondre à un juré "agressif".
Ce qui fait que cette année j'étais plus spontanée et même "enjouée" avec de l'humour, rien à voir avec la "coincée" de l'année dernière qui se serrait les mains à s'en bloquer la circulation, pour les empêcher de trop bouger.
Bon, entre les deux, j'ai fait du théâtre d'impro aussi pour débloquer cette spontanéité^^

Je ne dirai pas que j'ai répondu facilement aux questions, mais que j'ai donné l'impression : toujours le sourire, même si la question ne me plait ça ne s'est pas lu sur le visage ; la réponse-spontanée-humour-donnée-avec-un-sourire-rayonnant de temps en temps, ils rigolent 30 secondes, ça te permet de réfléchir ; ne pas hésiter à leur faire reformuler les questions, ça aussi ça te fait gagner du temps pour réfléchir.
Tant que je suis dans les conseils de forme, un qui va parler aux amateurs de planches : pensez au regard, c'est important. Il faut les regarder tous, il ne faut pas qu'il y ait un qui se sente exclu : Vous dites une phrase en en regardant un dans les yeux, phrase suivante vous changez de juré, etc.

Pour la préparation, comme je l'ai dit, j'y suis allée plus "cool" que l'année dernière et je l'ai vu comme un entretien d'embauche (ce n'est pas mon premier entretien d'embauche^^).
J'ai en effet fait une liste des questions posées/posables et j'y ai répondu. J'ai fait ça par écrit, pas d'entrainement oral par ma famille ou mon entourage. Je n'ai bien entendu pas appris par coeur, pour garder la spontanéité.
D'ailleurs, après coup, je suis déçue de ma réponse à ma dernière question ("Qu'allez-vous nous apporter ? Pourquoi vous et pas un autre ?), question que j'avais préparée bien sûr. Mais sur le coup je me suis dit "Mais je viens de passer 1/4h à quoi faire ? Je les ai déjà donnés, mes arguments, je vais me répéter..." Je me suis moi-même déstabilisée... J'ai bafouillé un truc bateau. Mais à la sortie "T'es bête, tu pouvais dire ça et ça..."


Tu dis que tu n'as pas trop l'occasion de parler, c'est d'intervenir devant du monde qui te stresse ? Tu as vraiment personne de ton entourage qui peut te consacrer 1/2h ?

Et merci Wink je n'ai malheureusement pas eu de seuil de décompression : boulot repris ce matin 8h^^

Aureole a écrit:
Tu as attendu aussi longtemps ?
Je dois passer le matin à 9 h mais j'ai mon train à 14h...il faut que je le modifie ??

Ceux qui sont passés le matin ont-ils attendu aussi longtemps...au point de décaler ceux de l'après midi ??
Yep, j'ai attendu 3h. Et ils ne prennent pas du tout par ordre alphabétique, tu ne peux même pas te fier à ça pour "calculer" ton heure de passage : j'étais sur la 2e feuille d'émargement et j'étais dans l'avant-dernier groupe à passer. On a passé 3h à comprendre leur logique : y'en a pas Mr. Green
Et une fois mon 1/4h de prépa terminé, j'ai même attendu 20 min stylo posé qu'on vienne me chercher, le temps que le jury finisse le précédent, délibère et fasse une pause.

Quand j'ai émargé à 13h30 (heure de convocation), il y en a qui sont entrés directement dans les salles de jury, ils avaient déjà préparé avant. Il y avait une histoire de retard du matin, de pause à midi et demi, j'ai pas trop suivi, je récupérais de ma course dans le métro.

Bref, 14h ça peut être un peu juste. Surtout si t'ajoutes le temps de métro. Si tu peux, pour t'enlever un peu de stress, je te conseille de modifier ton train d'au moins 1h.
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 00:34

Caurasse a écrit:
holicyuko a écrit:
Wahouh, merci pour ce témoignage très complet !
J'aurais une petite question, as tu réussi à répondre facilement aux questions du jury? Le stress ne t'empêche t'il pas de réfléchir parfois?
Comment t'es tu entraîné pour ce genre de questions? Ton entourage? Pour ma part, j'ai noté la réponse que je pourrais avoir, sans apprendre par coeur bien sûr, mais je n'ai pas trop trop l'occasion de parler...

En tout cas, je te souhaite une bonne décompression

Quand je suis passée, le gros du stress, celui qui paralyse, qui bloque, était passé. En plus, ce n'est pas la première fois que je passais cet oral, je savais à quoi m'en tenir, je ne stressais donc pas à ce niveau-là. Je savais ce qui pêchait l'année dernière et j'étais prête à répondre à un juré "agressif".
Ce qui fait que cette année j'étais plus spontanée et même "enjouée" avec de l'humour, rien à voir avec la "coincée" de l'année dernière qui se serrait les mains à s'en bloquer la circulation, pour les empêcher de trop bouger.
Bon, entre les deux, j'ai fait du théâtre d'impro aussi pour débloquer cette spontanéité^^

Je ne dirai pas que j'ai répondu facilement aux questions, mais que j'ai donné l'impression : toujours le sourire, même si la question ne me plait ça ne s'est pas lu sur le visage ; la réponse-spontanée-humour-donnée-avec-un-sourire-rayonnant de temps en temps, ils rigolent 30 secondes, ça te permet de réfléchir ; ne pas hésiter à leur faire reformuler les questions, ça aussi ça te fait gagner du temps pour réfléchir.
Tant que je suis dans les conseils de forme, un qui va parler aux amateurs de planches : pensez au regard, c'est important. Il faut les regarder tous, il ne faut pas qu'il y ait un qui se sente exclu : Vous dites une phrase en en regardant un dans les yeux, phrase suivante vous changez de juré, etc.

Pour la préparation, comme je l'ai dit, j'y suis allée plus "cool" que l'année dernière et je l'ai vu comme un entretien d'embauche (ce n'est pas mon premier entretien d'embauche^^).
J'ai en effet fait une liste des questions posées/posables et j'y ai répondu. J'ai fait ça par écrit, pas d'entrainement oral par ma famille ou mon entourage. Je n'ai bien entendu pas appris par coeur, pour garder la spontanéité.
D'ailleurs, après coup, je suis déçue de ma réponse à ma dernière question ("Qu'allez-vous nous apporter ? Pourquoi vous et pas un autre ?), question que j'avais préparée bien sûr. Mais sur le coup je me suis dit "Mais je viens de passer 1/4h à quoi faire ? Je les ai déjà donnés, mes arguments, je vais me répéter..." Je me suis moi-même déstabilisée... J'ai bafouillé un truc bateau. Mais à la sortie "T'es bête, tu pouvais dire ça et ça..."


Tu dis que tu n'as pas trop l'occasion de parler, c'est d'intervenir devant du monde qui te stresse ? Tu as vraiment personne de ton entourage qui peut te consacrer 1/2h ?

Merci, c'est rassurant de voir que tu ne pas entrainé devant quelqu'un. Disons que les gens qui devaient m'entrainer se défilent un peu, je vais essayer avec mes proches, mais j'aurais aimé simuler 3/4 véritables oraux. Je ne suis pas trop stressée à l'idée de parler devant du monde, j'ai déjà fait du théâtre et de l'animation donc ce n'est pas un problème, c'est plus le stress lié au concours lui même, et au fait que c'est un peu ma seule chance ^^
Et j'ai un peu peur de ne pas réussir à convaincre, mais ça, je pense que je ne suis pas la seule. En tout cas, merci pour les conseils
Revenir en haut Aller en bas
Luxie



Nombre de messages : 2
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/05/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:34

Bonjour,
Je tiens également à publier ma participation à l'oral car la lecture de celles de l'année dernière m'a beaucoup aidé pour cette année.

Convoquée à 13h, je suis passée à 14h.
D'autres ont été convoqué à 14h et sont passé au plus tard à 17h ( histoire de vous donner un ordre d'idée pour des trains )

L'ambiance était bonne dans la salle d'attente. On discute facilement avec les autres candidats sans compétition aucune.

Mon sujet de culture G était : A partir de quel âge devient on vieux ?
Je m'en souviens d'autres comme :
Le droit du travail, le droit au travail.
L'admiration.
La galanterie.
Les 15 mins de préparation filent à une vitesse.. J'ai à peine eu le temps de préparer un plan correct.

Lors de mon passage, ils se sont d'abord présenté. Un DPIP et 2 CPIP.
J'ai ensuite présenté mon sujet.
Je n'ai pas du tenir plus de 5 min. Ils me l'on fait remarqué avec un petit sourire. Pas facile.
2/3 questions ont été posé sur le sujet après coup, pour creuser un peu plus et mettre en lumière des points que j'avais choisi de ne pas aborder.
C'est vraiment dans l'idée de voir si nous sommes capable de réfléchir. Tout simplement.

Puis après, vient l'entretien de motivation.
Ils ont directement attaqué avec des questions sans demander de me présenter, j'ai été un peu surprise.
Mais les questions sont restés classique :
- Pourquoi CPIP ?
- Qu'avez vous vu lors de votre stage de sensibilisation ? / Qu'est ce qui vous a marqué ?
- Avez vous passez d'autres concours ?
- Qu'elles doivent être les qualités du CPIP ?
- C'est la première fois que vous passez CPIP ?
- Quel est votre supérieur hiérarchique ?
- Quel est le statut spécial du CPIP ?
- Y aurait-il une infraction qui pourra vous poser problème ?
- Que représente pour vous le fait d'exercer une mission de service publique ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous insulte, que faites vous ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous agresse physiquement, que faites vous ?
J'ai une licence de psychologie et ils m'ont pas mal interrogé là dessus. Me demandant ce qu'elle pouvait apporter au métier, si je n'avais pas peur de trop "psychologiser" les entretiens.
Et la dernière pour finir :
- Avez quelque chose à ajouter ?

Voilà pour moi. J'en oublie forcément mais ça vous donne déjà une idée.
J'ai beaucoup lu sur la gentillesse des jurys, ce fut le cas pour moi et pour la plupart de ceux d'hier après-midi. Il n'empêche qu'une fille est sortie de son oral en pleurant.
Attention de ne pas être trop stressé pour éviter ce genre de problème. Mon oral m'a fait penser à un entretien d'embauche classique.

Je vous souhaite bonne chance à tous.
Revenir en haut Aller en bas
elicau



Nombre de messages : 282
Age : 39
Localisation : Dans les vignes
Date d'inscription : 03/04/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:38

Bonjour
Je suis passée hier (convoquée à 13 h, j'ai fini vers 15H30).
Déjà pour rassurer tout le monde : la salle se trouve facilement, à côté de la porte il y a une affiche pour le concours et quand vous rentrez vous verrez un panneau lumineux indiquant aussi le concours. Vous rentrez, vous vous installez dans la salle d'attente, et on va vous appeler pour émarger (sur la gauche au début du "couloir de la mort" où sont les jurys).
Petits conseils : prévoyez de quoi vous occuper (ou papotez de tout et de rien avec vos camarades de galère), et ne prenez pas un train trop tôt quitte à le changer après.
Pour la tenue il y avait de tout : du tailleur pantalon/talon (que je trouve un peu too much perso) au jean/basket/tshirt coloré. Surtout du confortable et du dans lequel vous êtes bien.
Prenez une bouteille d'eau : il fait chaud dans cette salle, il y a un distributeur d'eau fraîche (dans le couloir qui part du comptoir d'accueil).
N'oubliez pas les documents demandés dans une enveloppe, vous gardez avec vous la convocation et la fiche de renseignements. Bien évidemment pas de téléphone etc... pendant l'épreuve, juste un ou deux crayons.

Déroulement de l'épreuve
: Quand vous êtes appelé on vous emmène dans une salle où vous tirez un sujet. Il y a beaucoup de sujets qui sont numérotés. Surtout vous n'écrivez pas sur le sujet, et vous le rendrez avec l'enveloppe ou au jury ou aux personnes qui gèrent l'émargement, les feuilles de présence etc...

On vous amène ensuite dans une petite salle (assez exigüe, c'est "convivial") pour préparer pendant 15 minutes votre sujet. Au bout de 15 min on vous demande de poser votre stylo. Puis vous attendez que l'on vienne vous chercher pour vous emmener à votre jury.

J'ai eu le sujet 315 : "Quelle est la part de déterminisme dans nos vies?" (perso j'ai bien aimé)
J'ai entendu comme sujet : La lutte contre le terrorisme, La retraite est elle un paradis? Droit du travail droit au travail et ensuite des sujets sur la surqualification professionnelle et les suicides.

J'ai eu le jury n°7 je crois, avec un CPIP (de Bordeaux), la DSPIP du Val d'Oise et une CPIP.
Ils se sont présenté, demandé ma fiche de renseignement et mon sujet, et présenté comment allait se dérouler l'épreuve et roule ma poule.

J'ai donc présenté mon exposé, puis quelques questions dont une que j'ai trouvé très intéressante au vu du sujet : si je voyais une différence entre déterminisme et destin? Ca pourrait faire un beau sujet ça...

Ensuite ils m'ont demandé de me présenter : j'ai fait court et synthétique (vu mon grand âge j'ai quelques kilomètres au compteur!) pour montrer ce qui pouvait peut-être les intéresser dans le cadre de cette profession. Beaucoup de question sur mes motivations, comment ma famille voyait ça (j'avais parlé de la surprise quand j'avais annoncé ce que je veux faire), rien de vraiment déstabilisant quand on a bien réfléchi à la question et que c'est un projet que l'on a pensé.

On m'a demandé :
- si dans ma situation pro j'avais déjà rencontré des situations compliquées voire violentes et comment j'avais réagi
- le classique "vous ne reverrez pas le sud ouest avant 10 ans" (humour sur le fait que du coup je ne verrais plus belle maman -rires- et que je viens de la région bordelaise mais que je suis originaire de l'Est et que Schiltigheim ça me plaît bien, là on m'a dit en rigolant "pas de problème pour y aller")
- une mise en situation : une personne que vous suivez en milieu ouvert vous annonce qu'elle a commis des infractions, les mêmes que celles qui l'ont conduite devant vous. Que faites-vous? En continuant la discussion ils m'ont demandé si le fait que c'est moi qui allait le mettre en prison n'allait pas me poser un problème, comment j'allais le vivre etc...
- les missions du SPIP / comment j'avais perçu la visite de la prison -> comme le cpip de Bordeaux pensait que j'avais fait Gradignan je leur ai dit que non c'était l'année dernière et que cette année j'ai eu la chance de visiter la maison centrale de St Martin de Ré. Donc on m'a questionné sur mes divers ressentis. / le nombre de suivi milieu ouvert/milieu fermé (pas un chiffre mais un ratio)
- Si je pouvais choisir en MO ou MF ce que j'aimerais faire = j'ai expliqué tout en restant prudente car je ne peux pas juger après seulement deux jours de visite, il faut voir avec les stages, la formation etc...
- Ce que je pensais pouvoir apporter à la profession
- et... mes loisirs Smile

Le jury a été TRES bienveillant, il met bien à l'aise (pas "un p'tit café madame?" mais presque). Ils ne sont pas non plus complaisants : ils posent des questions qui peuvent vous déstabiliser, vous interpeller ou vous mettre un peu en contradiction. Il suffit de savoir rebondir, toujours avec calme et en utilisant le stress à votre avantage.

Par rapport à l'année dernière : j'étais tétanisée, j'ai un peu perdu pied, j'ai l'impression de m'être fait allumer sur mes lacunes en droit (je ne suis pas juriste) et du coup je n'ai pas eu une note exceptionnelle (un peu plus de 11). Là je suis plus "sereine", dans le sens où j'ai l'impression d'avoir vraiment pu expliquer mes motivations, mes convictions et ma personnalité. Après ça reste un concours, mais je n'ai pas envie de me mettre en position foetale en attendant les résultats comme la dernière fois... Je pense que les consignes données au jury changent en fonction du président (là c'est une femme, le décret de composition du jury est indiqué dans la salle).

Derniers conseils : Soyez vous-même - Ayez confiance en vous - Le sujet n'a pas de grande importance : c'est un base de travail pour cerner vos aptitudes - Le jury est là pour vous évaluer, pas vous démonter.
Si vous pouvez écrivez votre première phrase pour démarrer. Ca évitera les bafouilles etc... et vous donnera une certaine aisance qui vous mettra en confiance.

Désolée pour la tartine, j'espère que ça vous aidera un peu, et crotte pour les autres


Dernière édition par elicau le Mer 11 Mai 2016, 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:41

Luxie a écrit:
Bonjour,
Je tiens également à publier ma participation à l'oral car la lecture de celles de l'année dernière m'a beaucoup aidé pour cette année.


Puis après, vient l'entretien de motivation.
Ils ont directement attaqué avec des questions sans demander de me présenter, j'ai été un peu surprise.
Mais les questions sont restés classique :
- Pourquoi CPIP ?
- Qu'avez vous vu lors de votre stage de sensibilisation ? / Qu'est ce qui vous a marqué ?
- Avez vous passez d'autres concours ?
- Qu'elles doivent être les qualités du CPIP ?
- C'est la première fois que vous passez CPIP ?
- Quel est votre supérieur hiérarchique ?
- Quel est le statut spécial du CPIP ?
- Y aurait-il une infraction qui pourra vous poser problème ?
- Que représente pour vous le fait d'exercer une mission de service publique ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous insulte, que faites vous ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous agresse physiquement, que faites vous ?
J'ai une licence de psychologie et ils m'ont pas mal interrogé là dessus. Me demandant ce qu'elle pouvait apporter au métier, si je n'avais pas peur de trop "psychologiser" les entretiens.
Et la dernière pour finir :
- Avez quelque chose à ajouter ?

Voilà pour moi. J'en oublie forcément mais ça vous donne déjà une idée.
J'ai beaucoup lu sur la gentillesse des jurys, ce fut le cas pour moi et pour la plupart de ceux d'hier après-midi. Il n'empêche qu'une fille est sortie de son oral en pleurant.
Attention de ne pas être trop stressé pour éviter ce genre de problème. Mon oral m'a fait penser à un entretien d'embauche classique.

Je vous souhaite bonne chance à tous.

Merci pour ton témoignage. Je peux me permettre de te demander ce que tu as répondu à la question "avez vous passé d'autres concours?"
J'ai entendu dire qu'il fallait éviter de le dire, mais en même temps, je me dis qu'ils ne sont pas dupes, on doit, dans la majorité des cas, tous passer d'autres concours... Perso, j'ai passé greffier et DPIP.
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:46

Coucou Elicau,
Merci pour ton témoignage, je me souviens de toi, nous avons fait les deux stages de découverte ensemble sur La Rochelle

Contente que ce soit plutôt bien passé pour toi. Merci pour tes conseils. C'est mon premier oral depuis 3 ans, ça me fait un peu peur, mais je vais essayer de donner le meilleur.

Je te souhaite une bonne "décompression"
Revenir en haut Aller en bas
elicau



Nombre de messages : 282
Age : 39
Localisation : Dans les vignes
Date d'inscription : 03/04/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:47

holicyuko a écrit:


Wahouh, merci pour ce témoignage très complet !
J'aurais une petite question, as tu réussi à répondre facilement aux questions du jury? Le stress ne t'empêche t'il pas de réfléchir parfois?
Comment t'es tu entraîné pour ce genre de questions? Ton entourage? Pour ma part, j'ai noté la réponse que je pourrais avoir, sans apprendre par coeur bien sûr, mais je n'ai pas trop trop l'occasion de parler...

En tout cas, je te souhaite une bonne décompression

Essaye de te trouver un binôme même sur twitter par exemple, sinon fais-le au moins à voix haute devant un miroir, et enregistre-toi pour repérer tes tics de langage (en fait, certes, donc qui reviennent trop).
Revenir en haut Aller en bas
elicau



Nombre de messages : 282
Age : 39
Localisation : Dans les vignes
Date d'inscription : 03/04/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 11:50

holicyuko a écrit:
Coucou Elicau,
Merci pour ton témoignage, je me souviens de toi, nous avons fait les deux stages de découverte ensemble sur La Rochelle

Contente que ce soit plutôt bien passé pour toi. Merci pour tes conseils. C'est mon premier oral depuis 3 ans, ça me fait un peu peur, mais je vais essayer de donner le meilleur.

Je te souhaite une bonne "décompression"

Oh un petit embryon de La Rochelle ;-)
Surtout ne pas paniquer, si tu as besoin d'aide envoie moi un MP ou un mail.
Travaille à fond tes motivations, et toujours une attitude positive mais mesurée. Comme quoi j'avais posé pleins de questions aux pauvres CPIP mais elles m'ont été utiles!

Après ça ne veut pas dire que c'est dans la poche, mais au moins je n'ai pas de regrets ni de sensation de ne pas avoir été entendue. Maintenant je rattrape mon retard de séries!!!
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 12:54

elicau a écrit:
holicyuko a écrit:


Wahouh, merci pour ce témoignage très complet !
J'aurais une petite question, as tu réussi à répondre facilement aux questions du jury? Le stress ne t'empêche t'il pas de réfléchir parfois?
Comment t'es tu entraîné pour ce genre de questions? Ton entourage? Pour ma part, j'ai noté la réponse que je pourrais avoir, sans apprendre par coeur bien sûr, mais je n'ai pas trop trop l'occasion de parler...

En tout cas, je te souhaite une bonne décompression

Essaye de te trouver un binôme même sur twitter par exemple, sinon fais-le au moins à voix haute devant un miroir, et enregistre-toi pour repérer tes tics de langage (en fait, certes, donc qui reviennent trop).

Sur Twitter, c'est possible?
Je vais essayer le coup du miroir, pas mal comme idée
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko



Nombre de messages : 26
Age : 27
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 12:56

elicau a écrit:
holicyuko a écrit:
Coucou Elicau,
Merci pour ton témoignage, je me souviens de toi, nous avons fait les deux stages de découverte ensemble sur La Rochelle

Contente que ce soit plutôt bien passé pour toi. Merci pour tes conseils. C'est mon premier oral depuis 3 ans, ça me fait un peu peur, mais je vais essayer de donner le meilleur.

Je te souhaite une bonne "décompression"

Oh un petit embryon de La Rochelle ;-)
Surtout ne pas paniquer, si tu as besoin d'aide envoie moi un MP ou un mail.
Travaille à fond tes motivations, et toujours une attitude positive mais mesurée. Comme quoi j'avais posé pleins de questions aux pauvres CPIP mais elles m'ont été utiles!

Après ça ne veut pas dire que c'est dans la poche, mais au moins je n'ai pas de regrets ni de sensation de ne pas avoir été entendue. Maintenant je rattrape mon retard de séries!!!

Oh, mais tu as eu raison de poser plein de questions, le stage est fait pour ça ! Merci pour ton soutien, si vraiment je panique, je t'enverrais peut être un message, mais ça devrait aller, comme je disais plus haut, le fait de parler devant un jury ne m'impressionne pas tant que ça, c'est plutôt le stress du concours en lui même ^^ ! Bon marathon de séries alors
Revenir en haut Aller en bas
Fiona31



Nombre de messages : 51
Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 14:47

Caurasse, 20min d'attente après ta préparation ?!.c'est plutôt cool pour se faire la présentation dans sa tête. Je n'ai pas eu cette chance j'ai été appelée de suite après les 15minutes, et ça passe vite !

Je suis passée ce matin, convoquée à 8h, appelée à 9h45.
Mon sujet "comment encadrer le progrès scientifique en respectant la morale et l'éthique ?" sujet que j'ai trouvé un peu fermé...
Mon jury était composé d'un DPIP et 2 CPIP, un homme et une femme. Plutôt sympas même si le cpip semblait vouloir prendre le rôle de celui qui chipote et pose les questions pièges (il m'a demandé ce que je pensais du progrès des algorithmes.... Wtf). Quelques questions sur mon sujet puis je me suis présentée. Aucune mise en situation mais quelques questions diverses:

- faut il tout dire au JAP ?
- mes qualités utiles pour ce métier
- ce que disent les amis de moi
- ce que j'ai retenu du stage
- mes inquiétudes en tant que CPIP
- la différence entre centre détention, maison d'arrêt et comment je l'explique
...

Impression plutôt positive , vivement les résultats !
Ce matin il y avait pas mal de sujets relatifs à la santé ("le don d'organe", "pour votre santé ne mangez pas trop sucré ni salé ni trop gras").

Bon courage !


Revenir en haut Aller en bas
elicau



Nombre de messages : 282
Age : 39
Localisation : Dans les vignes
Date d'inscription : 03/04/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 14:52

Sujet d'un ami passé ce matin : Faut t'il croire en la démocratie? 😉
Revenir en haut Aller en bas
seve34



Nombre de messages : 51
Age : 38
Date d'inscription : 04/06/2014

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 17:03

Hello! Qui a déjà passé le concours en interne les autres années ?
Revenir en haut Aller en bas
Altan



Nombre de messages : 1
Age : 24
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 17:21

Faut t'il croire en la démocratie?

Super sujet ça! il y a tellement de choses à dire, surtout avec l'actualité récente.
Revenir en haut Aller en bas
jahlys



Nombre de messages : 2
Age : 32
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 18:51

Voila ma contribution. Sujet: l'usage des stupefiants permet il de développer ses facultés artistiques?
Une seule question sur mon exposé: est ce que je connais un acteur ou litteraire qui prône l'usage des stupefiants.
Je me suis ensuite présentée (parcours et comment j'ai découvert ce métier?).
Des questions sur mes motivations,mes impressions sur le stage de sensibilisation, ma conscience de la non possibilité de revenir dans les dom avant longtemps; mon organisation avec mes enfants, pourquoi moi et pas une autre. Vraiment c'était comme une conversation avec des proches. Le jury plutôt sympa. Concernant le temps pour la préparation du sujet de culture g les 15min passent très très très vite ddonc mettez vraiment l'essentiel sur vos brouillons. Et pour les révision les sujets sont tellement large que le fait des s'intéresser aux actualités suffit.
Bonne chance aux prochains candidats!!!!!!! Mes dés sont déjà jetés donc maintenant a vous de lancer les vôtres.😉
Revenir en haut Aller en bas
Lilico



Nombre de messages : 33
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 19:23

Bonjour,

Je suis passée aujourd'hui, mon sujet était: "l'exception culturelle française". Sujet qui m'a, malheureusement, très peu inspiré et que je n'ai pas manqué de revoir en rentrant.

Mon jury était composé de 2 CPIP et d'une DPIP et était très sympathique.

Suite à un très bref exposé, quelques questions m'ont été posées sur la culture:
- qu'est ce pour vous la culture? Quels sont les formes de culture?
- Vous intéressez-vous vous-même à certaines formes de culture? Si oui lesquels?
- Allez-vous au cinéma ou téléchargez-vous des films?
- Que pensez-vous de l'accès à la culture en détention? (là j'ai notamment rebondit sur mon expérience professionnelle)
-quelques questions sur cette expérience professionnelle.
- Avez-vous déjà eu une expérience antérieure dans l'animation? Avez-vous eu des jobs saisonniers, d'été ou étudiant?
- Êtes-vous titulaire du permis de conduire?
- avez-vous entendu parler de la réforme de l'examen du code de la route?
- Pensez-vous qu'il y ait des infractions au code de la route qui soient pardonnable?
- Pourquoi le choix de vos études?
- Quelles sont les missions des CPIP selon vous?
- Où habitez-vous? Vos parents? Quel est leur profession?
- Êtes-vous mobile? Avez-vous déjà quitté votre région?
- Des questions sur mon expérience professionnelle que j'ai cité pour argumenter la réponse précédente.
- Ayant de nouveau cité une autre expérience, des questions sur celle-ci m'ont été posées ainsi que sur le stage de sensibilisation.
- vous-êtes vous renseignée sur l'ENAP, où se situe l'école, la formation?
- Avez-vous eu une mauvaise expérience dans le cadre d'un emploi? si oui laquelle et comment l'avez-vous géré?
- quelques questions propres à mon parcours personnels.
- qu'est-ce qui a pêché, selon-vous, lors de votre oral l'année dernière? Qu'avez-vous fait pour préparer l'oral cette année?
- les qualités les défauts d'un CPIP? Vos qualités et vos défauts?

Voilà je pense avoir fait le tour des questions.
Bon Courage pour ceux qui doivent encore passer.
Revenir en haut Aller en bas
Luxie



Nombre de messages : 2
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/05/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Mer 11 Mai 2016, 20:45

holicyuko a écrit:
Luxie a écrit:
Bonjour,
Je tiens également à publier ma participation à l'oral car la lecture de celles de l'année dernière m'a beaucoup aidé pour cette année.


Puis après, vient l'entretien de motivation.
Ils ont directement attaqué avec des questions sans demander de me présenter, j'ai été un peu surprise.
Mais les questions sont restés classique :
- Pourquoi CPIP ?
- Qu'avez vous vu lors de votre stage de sensibilisation ? / Qu'est ce qui vous a marqué ?
- Avez vous passez d'autres concours ?
- Qu'elles doivent être les qualités du CPIP ?
- C'est la première fois que vous passez CPIP ?
- Quel est votre supérieur hiérarchique ?
- Quel est le statut spécial du CPIP ?
- Y aurait-il une infraction qui pourra vous poser problème ?
- Que représente pour vous le fait d'exercer une mission de service publique ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous insulte, que faites vous ?
- Mise en situation : Une PPSMJ vous agresse physiquement, que faites vous ?
J'ai une licence de psychologie et ils m'ont pas mal interrogé là dessus. Me demandant ce qu'elle pouvait apporter au métier, si je n'avais pas peur de trop "psychologiser" les entretiens.
Et la dernière pour finir :
- Avez quelque chose à ajouter ?

Voilà pour moi. J'en oublie forcément mais ça vous donne déjà une idée.
J'ai beaucoup lu sur la gentillesse des jurys, ce fut le cas pour moi et pour la plupart de ceux d'hier après-midi. Il n'empêche qu'une fille est sortie de son oral en pleurant.
Attention de ne pas être trop stressé pour éviter ce genre de problème. Mon oral m'a fait penser à un entretien d'embauche classique.

Je vous souhaite bonne chance à tous.

Merci pour ton témoignage. Je peux me permettre de te demander ce que tu as répondu à la question "avez vous passé d'autres concours?"
J'ai entendu dire qu'il fallait éviter de le dire, mais en même temps, je me dis qu'ils ne sont pas dupes, on doit, dans la majorité des cas, tous passer d'autres concours... Perso, j'ai passé greffier et DPIP.


J'ai été honnête, j'ai également dis que je passais le concours de DPIP. Tout en justifiant pourquoi je considère que le concours de CPIP me correspond d'avantage.
Tant que tu arrives à justifier tes choix, pas de soucis il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
lamu78



Nombre de messages : 1
Age : 38
Date d'inscription : 29/01/2016

MessageSujet: Re: Début des oraux   Jeu 12 Mai 2016, 14:32

Bonjour à tous

Je vous fais part de mon expérience suite aux oraux de ce matin 12/05/2016.
Mon sujet était: L'urbanisation et le développement vertical
Beaucoup de questions sur le sujet après mon exposé.
Je vous liste les autres questions qui m'on été posées:
Que pensez vous des associations qui militent contre le manque de logement via des opérations "hors la loi"( tel que Jeudi noir)? (je paraphrase mais l'idée est là)
J'ai dit que j'étais d'accord avec eux que le logement est un droit et qu'on ne peut pas rester insensible face aux personnes à a rue.
Ils m'ont demandé si j'étais favorable au fait que ça soit une infraction à la loi.
J'ai dit que je répondais en tant qu'humain. Il y a le droit, il y a la loi certes mais que si tout fonctionnait correctement à ce niveau surtout dans le milieu carcéral il n'y aurait pas besoin de CGLPL (en gros).
Ils m'ont demandé si un PPSMJ me révélait qu'il squatte un logement, quelle serait ma réaction?
J'ai répondu que j'essaierai de prendre la situation dans sa globalité.J'évaluerai sa motivation à se réinsérer et sa désistance. Si il a un emploi et que c'est le seul moyen qu'il a trouvé pour gardé le cap.
Ils m'ont demandé si un PPSMJ m'annonçait qu'il volait de temps en temps pour manger, qu'est ce que je ferais , est ce que je le signalerais?
J'ai dit que je lui rappellerai la loi et en parlerais avec mes collègues afin de savoir si cela nécessitait de faire un rapport au JAP. J'ai aussi précisé que si la problématique du PPSMJ était une question de manque d'argent pour s'alimenter alors dans ce cas il serait intéressant de voir ce que le SPIP peut faire pour lui.
Beaucoup de questions sur ma motivation et ma formation.
Beaucoup de questions sur la nécessite d'être mobile vu que j'ai 4 enfants.
Mon expérience du stage
Mes points faibles pour ce métier
Un défaut?
...
J'ai trouvé que ça a été très vite, il n'y a pas eu de temps morts.
Le Jury était composé d'un DPIP et de deux CPIP (exclusivement masculin)
Jury très charmant, très stimulant, très bienveillant.

Un petit conseil:
Pour ceux qui ont des enfants= montrer que c'est une décision mûrement réfléchie et que toute la famille est impliquée et prête à nous suivre dans notre projet
Le Jury a beaucoup insisté sur le fait d'être mobile+++

J'espère vous avoir un peu aidés
Bonne chance à tous
Revenir en haut Aller en bas
drownedboy



Nombre de messages : 74
Age : 31
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Début des oraux   Ven 13 Mai 2016, 13:56

Bonjour,

Je tenais également à apporter ma petite contribution.
Je suis passé mercredi et j suis tombé sur le sujet "Les incivilités". Il y avait de quoi dire et en même temps, je n'etais pas très emballé.
Le jury était exclusivement féminin (2 CPIP et 1 DPIP). Pendant mon exposé, la DPIP a baillé plusieurs fois de manière exagérée. C'était limite drôle.
Après mon exposé, j'ai eu droit à des mises en situation "la PPSMJ ivre", "la PPSMJ qui ne veut rien savoir, ne vient pas aux entretiens et qui me dit que je ne sers à rien". "Pourquoi ce métier qui pourra vraiment vous miner?".

Je n'ai absolument aucun avis sur ma prestation et le jury est resté extremement neutre. J'ai un peu eu l'impression qu'elles en avaient marre de m'entendre déblatérer mais bon...elles ont su rester cordiales.
En fait, je ne sais pas si j'ai vraiment réussi à les convaincre, j'ai plutôt l'impression d'voir raconté ma vie à des personnes qui s'en foutaient un peu de l'entendre ahahah J'attends donc sagement les résultats.

Bonne chance à vous tous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Layoyette



Nombre de messages : 3
Age : 25
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Ven 13 Mai 2016, 14:08

Bonjour à tous,

Je viens aussi apporter ma contribution. Convoquée le 9 mai 2016 à 9h, passée vers 11h.
Je suis tombée sur le sujet suivant : la gloire est elle vaine ? Dans l'ensemble ça va, ils ont rebondit sur mon exposé et ont posé des questions.
Ensuite, questions basiques sur le métier, les missions, les qualités etc et enfin mise en situation.
Le jury met à l'aise, le temps passe super vite. J'espère avoir tout donné. L'important est de rester naturel.

Bonne chance à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Clem87



Nombre de messages : 13
Age : 29
Date d'inscription : 10/12/2015

MessageSujet: Re: Début des oraux   Ven 13 Mai 2016, 15:29

Bonjour a tous! J'en sors bien blasée, je suis passée dernière de la journée...après plus de 4h30 d'attente, je n'étais plus aussi alerte et vive qu'à mon habitude. Je suis tombée sur le sujet "l'amour au 21ème siècle". En soit il y avait des choses a dire mais je n'etais pas si inspirée, j'avais du mal a m'exprimer correctement aussi. Quelques questions sur mon sujet suivies de quelques questions sur les fonctions de CPIP et les mesures que je connaissais...on ne s'est pas attardes sur mon parcours. Pas de questions sur mes qualités/défauts...bref je n'ai pas su les intéresser et les convaincre! Déçue mais c'est ainsi...next time! Courage a tous!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début des oraux   Aujourd'hui à 16:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Début des oraux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dates des oraux :
» Dates des oraux 2011 par académie et Récap des passages des troubliennes
» Nos trouvailles pour les oraux 2011
» LES ORAUX DU PLP LETTRES ANGLAIS
» Oraux 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2016-
Sauter vers: