Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sujets écrit 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lilou97460



Nombre de messages : 3
Age : 27
Date d'inscription : 27/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 01:05

illusi0n a écrit:
Pour avoir participé à la surveillance du concours, et échangé deux mots avec quelques présents, je peux t'assurer qu'un certain nombre de candidats ne savaient pas réellement dans quoi ils s'engageaient. J'ai même eu le cas ou la personne ne connaissait pas le nom du concours ... heureusement à côté de ça il y a des gens très motivés, ça contrebalance Wink

J'ai envie de répondre tant mieux... vu le nombre de place ça donne un peu plus de chances à ceux qui sont véritablement motivés...

De plus, je ne pense pas que la motivation dépend de l'âge j'ai tout juste 26 ans et je reste persuadée que je suis plus motivée que des personnes d'un âge plus avancé
Revenir en haut Aller en bas
Carje525



Nombre de messages : 2
Age : 50
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Y' a plus jeunesse !   Sam 30 Jan 2016, 01:12

"La valeur n'attend pas le nombre des années" (Pierre Corneille).

Ce n'est pas tant la jeunesse des candidat(e)s en soi qui m'a surpris mais le nombre.

Il faut tout de même bien reconnaître qu'il ne s'agit pas d'un métier particulièrement bien connu dans une administration elle même méconnue de la plupart de nos compatriotes.

Bonne chance à tous les candidats en général et aux plus en particulier !
Revenir en haut Aller en bas
kuurmaa



Nombre de messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2014

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 02:19

Je confirme tout de même, en ayant également passé le concours à Toulouse, que la question récurrente des candidats présents était : "et tu passes quel autre concours ?"
D'après ce que j'ai compris, certains étaient même la car ils ont loupés l'ensemble des autres concours, alors ils se disent "bon ben pourquoi pas". C'est en tout cas ce que l'on peut observer à Toulouse.
Après en effet, pour l'oral, cela laisse plus de chances aux gens réellement motivés.
Revenir en haut Aller en bas
glwa



Nombre de messages : 15
Age : 31
Localisation : idf
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 04:08

Bonjour,

J'ai passé ce concours plusieurs fois, avec 1 premier accès à l'oral cette année.
Je propose les plans que j'ai fait (sans convictions) pour ces 2 épreuves, pour alimenter ce forum que je trouve très riche.

Pour la dissertation:
Dans l'intro j'ai fait un bref rappel historique sur l'immigration en France/Occident, en les rapportant aux échecs des politiques d'intégration (ghettoïsation, communautarisme...). J'ai ramené la phrase de Gandhi à la situation actuelle: crise identitaire et migratoire.

I- Une certaine déshumanisation
A- Une tendance au repli sur soi (dans contexte de crise éco)
(fermetures des frontières, "mur" de Hongrie, montée du nationalisme)
B- Notion de perte d'identité  
(sentiment de non appartenance, échec multiculturalisme?)

II- L'immigration serait notre avenir
A- Apports économiques
(maind'oeuvre/retraites, hausse activité)
B- Apports culturels

Note de synthèse "Justice restaurative"

I- Une notion pleine de préjugés
A- Un côté expiatoire (doc3)
(fausse association réparation/pardon)
B- Une notion jugée inefficace sur les crimes graves (doc 3)
(alors que seul modèle qui fonctionne sur ces crimes (ex: génocide rwandais)

II- Une notion remise à l'honneur
A- Alternative au tout carcéral (doc 1,2)
(importance réinsertion sociale, rétablissement paix sociale, réparation indemnitaire)
B- Accentuation relation victimes/infracteurs (doc 1,4,5)
(conditions, expériences depuis 70's, bénéfices victimes et infracteurs)

Voilà, c'est sans convictions, juste pour partager.
Revenir en haut Aller en bas
Baggout



Nombre de messages : 236
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 13:25

illusi0n a écrit:
Pour avoir participé à la surveillance du concours, et échangé deux mots avec quelques présents, je peux t'assurer qu'un certain nombre de candidats ne savaient pas réellement dans quoi ils s'engageaient. J'ai même eu le cas ou la personne ne connaissait pas le nom du concours ... heureusement à côté de ça il y a des gens très motivés, ça contrebalance Wink

Toi t'as été trainer à Rungis Smile
Revenir en haut Aller en bas
aurore38



Nombre de messages : 117
Age : 24
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 13:51

Étant moi même jeune (23 ans), j'ai pourtant été étonnée de voir l'âge global des candidats. Je m'attendais sûrement à être noyée dans un flot de trentenaires. Ce qui ressort des discussions que j'ai pu avoir avec d'autres participants, c'est surtout que la plupart se présentent à de nombreux concours et que celui ci sert de sorte d' 《entraînement en conditions réelles》. Ce qui me turlupine ce sont ceux qui obtiendront ce concours et qui échoueront aux autres mais qui accepteront le poste par défaut. Selon moi, ce métier est tout de même particulier et nécessite une réelle reflexion sur les raisons de son engagement. Donc la question de l'âge ne me semble pas centrale des lors que la maturité et la volonté de s'investir sont présentes.

Personnellement je n'ai pas brillé aux épreuves donc le peu d'espoir qu'il me restait semble s'envoler. Je retenterai sûrement l'an prochain :/
Revenir en haut Aller en bas
myapop



Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 07/11/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 30 Jan 2016, 14:15

Bonjour Aurore38

Ton message est superbe.
Tout d'abord n'oublions pas quil est possible de passer à l'oral sans être toujours hyper fier de ce que l'on a fait à l'écrit. Ne perds pas espoir pour ce coup ci. On ne sait jamais! Et ce sera l'occasion d'exposer tes motivations à l'oral ! 😊 pratiquée par de bons correcteurs l'épreuve écrites doit permettre de déceler des potentiels. Les personnes qui rédigent bien, certes, mais qui délivrent un message en accord avec le métier aussi. On nous laisse parfois penser qu'on cherche les meilleurs (souvent les plus scolaires) mais normalement l'épreuve de culture générale doit permettre de se faire une idée de ce que pensent les candidats. A voir comment le jury et les correcteurs décideront d'orienter leur politique de notation pour cette année.

Ensuite concernant les gens qui se rendent au concours pour "s'entraîner" c'est trop triste.ils ne réalisent pas qu'ils pourraient dérober leur place à d'autres personnes, peut être moins entraînées, mais qui feraient d'excellents éléments une fois en poste.
C'est dommage de constater que nombreux sont ceux qui ne pensent qu'à eux même. Certains privilégient peut être l'idée d'être "fonctionnaires", de disposer d'une sécurité de l'emploi.

Cependant il existe de nombreuses voies pour atteindre un même objectif et je crois que parfois notre vie peut prendre des directions totalement différentes de ce que l'on imaginait et cela se révèle bénéfique in fine.
L'essentiel étant de ne pas se laisser enfermer dans ses propres craintes. Ses propres échecs ou difficultes.

Il ne reste plus qu'à rêver de justice... même pour l'obtention de ce concours 😉
Revenir en haut Aller en bas
FabyN



Nombre de messages : 5
Age : 47
Localisation : 47
Date d'inscription : 26/09/2015

MessageSujet: CONCOURS CPIP   Sam 30 Jan 2016, 19:12

Tout à fait d'accord avec Aurore.
Le métier de CPIP n'est pas un métier du hasard.. il nécessite déjà d'aimer les humains y compris ceux qui ont pris de mauvais chemins.
Désolant de savoir que certains prennent cette voie par défaut..
Espérons effectivement que les correcteurs détecteront à travers les écrits les candidats motivés....
Revenir en haut Aller en bas
Maïdoudou



Nombre de messages : 8
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 04:37

Je suis également d'accord avec Aurore. Je passe pour ma part le concours pour la 2è fois après avoir échoué à l'oral l'année dernière. Je me suis longtemps demandée ce que je voulais faire de ma vie. Quand j'ai découvert le métier de conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation, ça m'a tout de suite plus. Un coup de foudre quoi. lol ! J'aime la dimension humaine de cette profession. On n'est pas seulement "utile" à la société, on est au service de vraies personnes qui ont besoin d'aide, consciemment ou inconsciemment. Je suis vraiment motivée à exercer cette profession un jour. Me dire que certains y parviennent par dépit de ne pas avoir eu ce qu'ils visaient vraiment, c'est un peu difficile à accepter. Enfin. Ca viendra au moment voulu ... ou pas.
Je n'ai pas trouvé les sujets de cette année plus difficiles que l'année dernière. Mais mon inspiration n'était pas vraiment motivée. Alors ça a donné ce que ça a donné hein.
Il semblerait que les concours de l'administration pénitentiaire perdent en popularité. Le concours de surveillant qui a eu lieu le 29, a vu son nombre de candidats fortement diminuer comparé à l'année dernière en Martinique. Beaucoup de places restées vides (source d'un ami qui l'a passé).
Revenir en haut Aller en bas
illusi0n
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 919
Age : 28
Localisation : Away from Bastia
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 12:46

Je me permets de donner mon point de vue ...

Quand j'ai passé le concours, je pensais exactement la même chose ... Je ne comprenais pas comment on pouvait passer un concours pour "entrainement" ou encore pour le simple fait de décrocher un poste dans la FPE.

J'ai depuis compris que certains ne peuvent pas se permettre de rester au chômage cinq ans après l'obtention de leur Master. Alors ils élargissent, quitte à faire un métier qu'ils n'avaient pas envisagé, puisque l'ENM ou autre ne peut pas être accessible à la totalité des candidats. Certains deviendront malgré tout de très bon professionnels et seront finalement en phase avec leurs fonctions. Pour d'autres ce sera un échec, ils partiront donc quelques années (voir quelques mois) après leur entrée à l'ENAP.

Mais peut-on vraiment blâmer des personnes qui recherchent un emploi quand le taux de chômage des jeunes est aussi élevé ? A méditer ...
Revenir en haut Aller en bas
Baggout



Nombre de messages : 236
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 14:49

Je suis assez d'accord avec Illusion d'autant qu'il est très difficile de dire que d'aucuns volent un place puisqu'ils la gagnent en obtenant le concours.
Du reste, il y a toujours une part de mystère lorsqu'on se bat autant pour entrer dans des administrations qui nous intéressent sans vraiment les connaitre. On est parfois déçus, parfois agréablement surpris, si bien que malgré le fait que CPIP ne soit pas l'objectif premier (parce que méconnu, spécial etc.) il devient une expérience surprenante et particulièrement enrichissante.

J'ai vu des collègues entrer à l'école avec la ferme intention de repasser la magistrature et la laisser tomber (pour un temps ?) dès le pied sur le terrain et au contraire certains collègues, regretter leur choix, découvrant que c'est un métier qui ne leur correspond pas et s'empresser de libérer leur place pour une autre administration ou un autre corps, genre devenir lieutenant de police ou DSP.

Et à l'inverse encore, certains collègues lieutenant pénitentiaires, regretter leur choix une fois en poste et se réinscrire au concours de CPIP, là où d'autres CPIP n'auront plus à coeur que d'emprunter ces polos bleus clair pour ne plus les quitter et y ajouter des barrettes dorées.
Revenir en haut Aller en bas
aurore38



Nombre de messages : 117
Age : 24
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 15:10

Je suis bien d'accord avec vous également. Nous sommes tous un peu dans la même galère au niveau de l'emploi je pense malheureusement...
De toute façon les concours restent des concours, ce sont les meilleurs qui passent et bien évidemment qu'ils n'ont pas volé leur place, peu importe les raisons de leur présence. Je pense que de toute façon les oraux seront suffisamment sélectifs pour déceler les personnes aptes à la fonction.
Il n'y a plus qu'à attendre les résultats au 1er avril,sans grande conviction Smile
Revenir en haut Aller en bas
mylene



Nombre de messages : 2501
Age : 72
Localisation : Levante , entre Alacant y Valencia(bueno,cuando puedo....)
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 15:36

aurore38 a écrit:
c'est surtout que la plupart se présentent à de nombreux concours et que celui ci sert de sorte d' 《entraînement en conditions réelles》. Ce qui me turlupine ce sont ceux qui obtiendront ce concours et qui échoueront aux autres mais qui accepteront le poste par défaut. Selon moi, ce métier est tout de même particulier et nécessite une réelle reflexion sur les raisons de son engagement. Donc la question de l'âge ne me semble pas centrale des lors que la maturité et la volonté de s'investir sont présentes.

Bon , perso quand j'ai passé ce concours , je ne savais même pas que le métier de CIP existait (en plus quand on m'en a parlé, j'ai cru que c'était une blague , puisqu'on venait de sortir des manifs contre le Contrat d'Insertion Professionnelle) , moi je voulais être inspecteur du travail , mais ayant misérablement échoué aux écrits ( P... de vecteurs de Fresnel), j'ai vaguement tenté greffier , que j'ai fort heureusement loupé de peu ( l'anglais c'est pas mon truc) et pis CIP , et pis je l'ai eu , et non seulement je le regrette pas , mais je trouve ,en toute modestie , qu'il eut été dommage  que je prive cette profession de ma petite personne ;-)
Revenir en haut Aller en bas
aurore38



Nombre de messages : 117
Age : 24
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Dim 31 Jan 2016, 15:58

C'était le destin Mylene Wink
En tout cas c'est génial que des CPIP en fonction soient sur le forum. Ça permet d'appréhender les choses différemment et tous les points de vue sont toujours bons à prendre Smile
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3134
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Lun 01 Fév 2016, 00:41

Et bien Mylène j'ai fait tout comme toi (sauf que moi c'est la representativité syndicale qui m'a plantée Smile)
Quand j'ai eu le concours j'étais assistante de justice au parquet et je me rappelle de la réaction des magistrats "vous êtes sure de vouloir faire "ça" ...? " je ne savais pas dans quoi je m'engageais, juste que j'ai toujours aimé le droit pénal et les relations humaines... Préaffectée dans une maison centrale sécuritaire, dans des conditions qui auraient fait exploser la moindre faille, et bien non je suis toujours là, et toujours fière et heureuse de faire ce boulot Smile
Donc persévérez les jeunes (et moins jeunes), on arrive toujours à atteindre un endroit qui nous satisfait.

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Baggout



Nombre de messages : 236
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 03 Fév 2016, 19:44

Haha mon "patron" au Tribunal me disait la même chose "Tu vas pas faire ça quand même ?" Et les mêmes attractions que toi pour le pénal et l'humain, font que j'impose ma petite personne à cette profession ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Laura87



Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 08/06/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 03 Fév 2016, 20:40

Je suis également assistante de justice au parquet Smile et comme vous je suis passionnée de pénal et de ce contact humain Smile alors j'espère vivement faire partie de la profession mon souhait ultime Smile
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3134
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 03 Fév 2016, 20:51

Laura87 a écrit:
Je suis également assistante de justice au parquet Smile et comme vous je suis passionnée de pénal et de ce contact humain Smile alors j'espère vivement faire partie de la profession mon souhait ultime Smile

Wink

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
mylene



Nombre de messages : 2501
Age : 72
Localisation : Levante , entre Alacant y Valencia(bueno,cuando puedo....)
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 03 Fév 2016, 21:25

lilou a écrit:
Laura87 a écrit:
Je suis également assistante de justice au parquet Smile et comme vous je suis passionnée de pénal et de ce contact humain Smile alors j'espère vivement faire partie de la profession mon souhait ultime Smile

Wink
ça fait un peu mal aux yeux quand même , non ?
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3134
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 03 Fév 2016, 23:34

mylene a écrit:

ça fait un peu mal aux yeux quand même , non ?
J'en étais tellement sûre que j'ai failli te faire une dédicace !!

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
frankipénal



Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Jeu 11 Fév 2016, 00:56

Bonsoir à tous,

Je me permets de rebondir sur le sujet car je suis également passionné de pénal et de relations humaines. J'ai toujours voulu concilier les deux et grâce à ce métier, en travaillant à la réinsertion des personnes détenues (je trouve le terme de PPSMJ un peu anonyme pardon   ), j'ai l'impression que c'est vraiment possible.

J'espère que cette année sera la bonne pour moi (j'ai raté l'épreuve orale d'admission l'an dernier), même si le nombre de postes est bien plus faible cette année en externe !

Je me permets aussi de vous poser une question : est-ce qu'en tant que professionnel, vous êtes êtes toujours animés de l'idéal du droit à la réinsertion pour tous, ou est-ce que les réalités du terrain et des personnes que vous suivez quotidiennement sont trop importantes et rendent impossible cet idéal ?
En clair, même si votre quotidien doit être difficile, est-ce que vous arrivez à croire toujours que l'objectif de réinsertion est atteignable ?

Désolé de la complexité de la question...
Revenir en haut Aller en bas
mylene



Nombre de messages : 2501
Age : 72
Localisation : Levante , entre Alacant y Valencia(bueno,cuando puedo....)
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Jeu 11 Fév 2016, 11:17

frankipénal a écrit:
Bonsoir à tous,

J'ai toujours voulu concilier les deux et grâce à ce métier, en travaillant à la réinsertion des personnes détenues (je trouve le terme de PPSMJ un peu anonyme pardon   ),
Sauf que le public dont on a la charge dépasse très largement les personnes détenues, et que le terme de personnes placées sous main de justice , a le mérite de parler de personne ( et non d'usagers contraints) et du mandat judiciaire qui est tout de même notre spécificité
frankipénal a écrit:

En clair, même si votre quotidien doit être difficile, est-ce que vous arrivez à croire toujours que l'objectif de réinsertion est atteignable ?

Oui (tout le monde aura noté la simplicité de la réponse)
Revenir en haut Aller en bas
mimie



Nombre de messages : 9
Age : 23
Date d'inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Jeu 11 Fév 2016, 11:21

J'ai eu cette question à l'oral l'an dernier, j'avais répondu qu il faut toujours être optimiste et qu on peut adapter le suivi à la personne, par exemple les auteurs d infractions sexuelles peuvent être réinsérés à condition d'avoir un suivi plus fréquent. (14,80/20 donc ça devait être à peu près ce qu'ils attendaient)
Revenir en haut Aller en bas
maya13



Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: note administrative   Mar 16 Fév 2016, 15:44

clemzouille51 a écrit:
Mais est ce qu'il fallait faire un exemple concret sur une problématique au choix ? Du coup moi j'ai expliqué dans une première partie ce qu'étaient ces stages et dans une seconde la mise en oeuvre sur un cas particulier choisi. Mais bon c'est très léger ce que j'ai fait, j'ai bien peur d'être hors sujet...

Bonjour,

C'est la première fois que je poste quelque chose, alors j'espère le faire au bon endroit.
Pour ma part, une note administrative doit rester générale et sans implication. Alors, je suis restée neutre, respectant les données des documents, sans cas particulier.
Mais j'ai quand même eu du mal car il y avait beaucoup d'informations et c'était difficile de rester concis!!
Revenir en haut Aller en bas
myapop



Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 07/11/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mar 16 Fév 2016, 17:09

maya13 a écrit:
clemzouille51 a écrit:
Mais est ce qu'il fallait faire un exemple concret sur une problématique au choix ? Du coup moi j'ai expliqué dans une première partie ce qu'étaient ces stages et dans une seconde la mise en oeuvre sur un cas particulier choisi. Mais bon c'est très léger ce que j'ai fait, j'ai bien peur d'être hors sujet...

Bonjour,

C'est la première fois que je poste quelque chose, alors j'espère le faire au bon endroit.
Pour ma part, une note administrative doit rester générale et sans implication. Alors, je suis restée neutre, respectant les données des documents, sans cas particulier.
Mais j'ai quand même eu du mal car il y avait beaucoup d'informations et c'était difficile de rester concis!!

Bonjour,
S'il s'agit du concours interne le sujet était : "avec un collègue vous souhaitez organiser un stage de citoyenneté.
Le DFSPIP vous demande de préparer une fiche de présentation de votre projet. A l'aide des documents joints, rédigez cette fiche qui devra préciser, notamment vos objectifs, le déroulé des séances, les intervenants pressentis, les modalités d'organisation retenues et le public visé par l'action"
de ce que j'ai compris la consigne demandait de rédiger une fiche de présentation qui devait préciser pas mal de choses. Effectivement, je ne saurais pas dire moi non plus s'il fallait rester très neutre ou non, mais je ne suis pas non plus certaine qu'on nous ait demandé une note administrative classique, comme les années précédentes par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Aujourd'hui à 16:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujets écrit 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sujets Bac HG 2016
» B.O. du 8 avril 2016 : l'épreuve du brevet 2017
» Sujet d'histoire 2013 (agrégation géographie)
» Rentrée des ECS1 Septembre 2014
» sujets écrit EAF des 5 dernières années?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2016-
Sauter vers: