Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sujets écrit 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
clemzouille51



Nombre de messages : 12
Age : 33
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 17 Fév 2016, 11:24

C'est quand même bizarre comme sujet... la consigne pousse à exposer un cas concret mais effectivement une note administrative classique n'a rien à voir avec ce genre de chose.. ça m'a torturé l'esprit pendant toute l'épreuve !! Résultat : j'ai perdu beaucoup de temps et j'ai ecrit qu'une seule et mince copie.. même pas eu le temps de me relire
Revenir en haut Aller en bas
maya13



Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 17 Fév 2016, 13:31

clemzouille51 a écrit:
C'est quand même bizarre comme sujet... la consigne pousse à exposer un cas concret mais effectivement une note administrative classique n'a rien à voir avec ce genre de chose.. ça m'a torturé l'esprit pendant toute l'épreuve !! Résultat : j'ai perdu beaucoup de temps et j'ai ecrit qu'une seule et mince copie.. même pas eu le temps de me relire

Ma copie non plus n'est pas très riche... pour ma part, j'ai eu des doutes concernant "le déroulé des séances" et "les modalités d'organisation". Le jour de l'épreuve, j'ai considéré que c'était la même chose, mais avec du recul, je m'aperçois que c'est différent.
Je pense que le sujet, énoncé de cette manière, a perturbé beaucoup de monde et qu'on est pas les seuls. Alors faut pas être trop défaitiste Wink
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 17 Fév 2016, 15:34

maya13 a écrit:
pour ma part, j'ai eu des doutes concernant "le déroulé des séances" et "les modalités d'organisation"
Je me permets de donner mon avis, effectivement le déroulé des séances ça serait plus le détail de ce que vous pensez aborder pour chaque séance, alors que les modalités seraient plus: lieu, fréquence, intervenants, matériel...

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
maya13



Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 17 Fév 2016, 15:45

lilou a écrit:
maya13 a écrit:
pour ma part, j'ai eu des doutes concernant "le déroulé des séances" et "les modalités d'organisation"
Je me permets de donner mon avis, effectivement le déroulé des séances ça serait plus le détail de ce que vous pensez aborder pour chaque séance, alors que les modalités seraient plus: lieu, fréquence, intervenants, matériel...

C'est exactement ce que je me suis dit...après l'épreuve! lol
On verra bien le résultat !
Revenir en haut Aller en bas
Emma38



Nombre de messages : 41
Age : 116
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 19 Fév 2016, 00:01

frankipénal a écrit:
Bonsoir à tous,

Je me permets de rebondir sur le sujet car je suis également passionné de pénal et de relations humaines. J'ai toujours voulu concilier les deux et grâce à ce métier, en travaillant à la réinsertion des personnes détenues (je trouve le terme de PPSMJ un peu anonyme pardon   ), j'ai l'impression que c'est vraiment possible.

J'espère que cette année sera la bonne pour moi (j'ai raté l'épreuve orale d'admission l'an dernier), même si le nombre de postes est bien plus faible cette année en externe !

Je me permets aussi de vous poser une question : est-ce qu'en tant que professionnel, vous êtes êtes toujours animés de l'idéal du droit à la réinsertion pour tous, ou est-ce que les réalités du terrain et des personnes que vous suivez quotidiennement sont trop importantes et rendent impossible cet idéal ?
En clair, même si votre quotidien doit être difficile, est-ce que vous arrivez à croire toujours que l'objectif de réinsertion est atteignable ?

Désolé de la complexité de la question...


Bonsoir. : C'est quoi l'idéal du DROIT à la réinsertion ? Tu peux être certain que si tu sortais un truc comme cela à l'oral tu serais cuisiné jusqu'au trognon si je peux m'exprimer ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
frankipénal



Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 19 Fév 2016, 01:30

C'est tout simplement le droit, la garantie pour chaque personne d'avoir une place dans la société quel que soit son parcours de vie, la peine pour laquelle il est allé en prison, ses erreurs passées...

Ce que je veux dire au fond c'est que n'importe qui qui sort de prison doit pouvoir se réinsérer correctement, que ce soit au niveau professionnel ou personnel, car la "case prison" n'est pas une fatalité. Et quand on travaille pour la réinsertion des anciens détenus, je me demandais s'il n'était pas frustrant parfois de réaliser que peu (trop peu pour ce que j'en connais vu de l'extérieur) d'employeurs accordent une place à ce type de personnes, sans les juger, voire sans les stigmatiser du fait qu'ils sortent de prison.

Je trouve par exemple anormal qu'on ne puisse pas intégrer la fonction publique (pour certains postes end tout cas), parce qu'on a un casier judiciaire. Je pense qu'il y a beaucoup de mentalités à changer pour changer de regard sur la réinsertion dans la société des anciens détenus, que c'est un long travail, mais que le jeu en vaut la chandelle !!

Mais peut-être ces réflexions sont trop naïves, et qu'elles ne se posent que dans le cadre théorique universitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Emma38



Nombre de messages : 41
Age : 116
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 19 Fév 2016, 09:18

[quote="frankipénal"]C'est tout simplement le droit, la garantie pour chaque personne d'avoir une place dans la société quel que soit son parcours de vie, la peine pour laquelle il est allé en prison, ses erreurs passées...

Je continue mon questionnement : "Vous parlez de droit de garanties pour chaque personne détenue d'avoir un place dans la société .... mais pourquoi les personnes passées par la case prison auraient-elles plus de droits à la réinsertion, si tant est qu'elles n'aient jamais été insérées" que celles qui n'y sont jamais passées ?"
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 19 Fév 2016, 09:37

(je prends mon pop-corn )

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
AnnaS



Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 25/09/2013

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 19 Fév 2016, 10:52

Peut être que c'est un peu facile à dire maintenant que je suis stagiaire (qui plus est en milieu ouvert) mais je trouve que Frankipénal tu concentres toute ton attention sur la prison, les détenus, les sortants. Hors notre métier ne se limite pas à la prison (il suffit de comparer les chiffres de la totalité des PPSMJ terme qui ne te plait pas mais est bien plus juste que "détenu" en l'occurrence, avec les chiffres des personnes écrouées hébergées pour s'en rendre compte). Fais attention pour l'oral à ce que ça ne te joue pas des tours de t'exprimer ainsi Wink
Revenir en haut Aller en bas
harmonie12



Nombre de messages : 25
Age : 33
Date d'inscription : 27/03/2015

MessageSujet: deroulement et sujet des ecrits   Sam 20 Fév 2016, 16:49

Vous avez trois heures...

Je trouve ta question pas très clair... ou trop compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
frankipénal



Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 20 Fév 2016, 17:08

Bonjour à tous,

Je m'explique (ou en tout cas je tente) : les personnes qui ont été condamnées à une peine privative de liberté ont subi une rupture avec le reste de la société, elles ont été mises à l'écart parce que la société les a exclues en réponses à leur acte qui a menacé l'ordre public.

Elles sont donc bien souvent désocialisées, en perte de repère (professionnels ou personnels, voire les 2) et donc en situation de fragilité.

Parce qu'elles ont connu la délinquance, qu'elles en soient issues ou qu'elles veulent s'en extraire, je pense que c'est un droit pour ces personnes d'avoir une place, un emploi, une situation personnelle, qui ne soit plus à la marge. Que ces personnes ne doivent plus se sentir exclues une fois qu'elles se retrouvent dans la société, parce qu'elles ont connu l'exclusion au quotidien dans leur cellule.

Ce droit passe aussi par la considération de soi-même : le droit à la réinsertion est aussi là pour revaloriser la personne, qu'elle ait une situation qui soit acceptée et reconnue par ses proches, son employeur etc

Pour les PPSMJ, je suis d'accord sur la notion de "personne", c'est bien sûr positif mais cet acronyme est un peu administratif... Pourrais-je parler de "personne condamnée" ou "sanctionnée" au moment de l'oral (si j'y vais ^^ ) ?

Ce n'est que mon point de vue, je ne suis pas (encore...) CPIP...
Revenir en haut Aller en bas
Emma38



Nombre de messages : 41
Age : 116
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 20 Fév 2016, 19:38

frankipénal a écrit:
Bonjour à tous,

Je m'explique (ou en tout cas je tente) : les personnes qui ont été condamnées à une peine privative de liberté ont subi une rupture avec le reste de la société, elles ont été mises à l'écart parce que la société les a exclues en réponses à leur acte qui a menacé l'ordre public.

Elles sont donc bien souvent désocialisées, en perte de repère (professionnels ou personnels, voire les 2) et donc en situation de fragilité.

Parce qu'elles ont connu la délinquance, qu'elles en soient issues ou qu'elles veulent s'en extraire, je pense que c'est un droit pour ces personnes d'avoir une place, un emploi, une situation personnelle, qui ne soit plus à la marge. Que ces personnes ne doivent plus se sentir exclues une fois qu'elles se retrouvent dans la société, parce qu'elles ont connu l'exclusion au quotidien dans leur cellule.

Ce droit passe aussi par la considération de soi-même : le droit à la réinsertion est aussi là pour revaloriser la personne, qu'elle ait une situation qui soit acceptée et reconnue par ses proches, son employeur etc

Pour les PPSMJ, je suis d'accord sur la notion de "personne", c'est bien sûr positif mais cet acronyme est un peu administratif... Pourrais-je parler de "personne condamnée" ou "sanctionnée" au moment de l'oral (si j'y vais ^^ ) ?

Ce n'est que mon point de vue, je ne suis pas (encore...) CPIP...

Je continue en mode inquisiteur et avec une casquette membre d'un jury d'oral : "Monsieur, j'entends votre réponse, mais vous n'avez pas répondu à ma question : qu'est-ce que c'est un droit, premier point, et deuxième point un droit à la réinsertion. Vous développerez ensuite votre point de vue en répondant à celle-ci : les personnes condamnées doivent-elles avoir plus de droits à l'insertion que celles qui n'ont jamais été condamnées. Que votre réponse soit oui ou non, vous nous expliquerez pourquoi."
Un des principe de base pour tout oral c'est de répondre aux questions posées en partant du principe que les interlocuteurs ne savent pas quel sens vous donnez à certaines notions. Partir du principe que tout le monde met le même sens derrière certains mots ou certaines notions est une erreur souvent fatale dans un concours car d'une part cela peut traduire une imprécision dans la connaissance de la notion, ou pire une "suffisance" pas forcément appréciée. Il ne s'agit pas d'être didactique  ou pédant mais de dire simplement, tel mot, telle notion entendus pour moi dans tel sens..... Et en plus, cela permet souvent aux examinateurs de rebondir ! Je suis longue dans ma réponse, mais c'est un petit exercice qui peut être utile. Les jurys qui voient 10 personnes par jour sont souvent fatigués de certaines pseudo évidences qu'ils finissent par trouver très creuses. Alors courage. :
Revenir en haut Aller en bas
daudey



Nombre de messages : 1547
Age : 27
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Lun 22 Fév 2016, 13:27

frankipénal a écrit:
Bonjour à tous,

Ce droit passe aussi par la considération de soi-même : le droit à la réinsertion est aussi là pour revaloriser la personne, qu'elle ait une situation qui soit acceptée et reconnue par ses proches, son employeur etc

Pour les PPSMJ, je suis d'accord sur la notion de "personne", c'est bien sûr positif mais cet acronyme est un peu administratif... Pourrais-je parler de "personne condamnée" ou "sanctionnée" au moment de l'oral (si j'y vais ^^ ) ?

Ce n'est que mon point de vue, je ne suis pas (encore...) CPIP...

Le SPIP n'est-il pas également justement là pour travailler à cette valorisation ou revalorisation sur différents plans? Pour ceux qui passent l'oral, une lecture du RPO1 pourrait être utile, à défaut, la lecture du manuel de mise en oeuvre de la contrainte pénale.
Revenir en haut Aller en bas
frankipénal



Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Lun 22 Fév 2016, 17:06

Bonjour,

Qu'est-ce que le RP01 ? Et comment peut-on consulter le manuel de mise en oeuvre de la contrainte pénale?

Je ne sais pas encore si je suis admissible, j'ai attendu dire que les résultats seraient fin mars/début avril sans plus de précision, mais autant s'entraîner et anticiper dès maintenant les questions du jury... Je pense consulter les "mises en situation" qu'il y avait eu l'an dernier, en essayant de réduire au maximum mes réponses parce que faire des réponses de plus de 3 phrases va, je pense, épuiser l'attention du jury, qui effectivement des dizaines de candidats par jour...

Donc des réponses claires et précises, sans trop parler du métier en tant que tel c'est ça ? J'avais parlé de la philosophie de la peine l'an dernier à l'oral et je pense que c'est ça qu'ils n'ont pas beaucoup apprécié...
Revenir en haut Aller en bas
Nicotine



Nombre de messages : 413
Age : 35
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 26 Fév 2016, 12:56

Marrant, le droit à la réinsertion (des personnes condamnées) c'était un des sujets des épreuves écrites du master II droit de l'exécution des peines.
On avait 5h... autant dire qu'en un post c'est pas réglé quoi Smile

Et pour ce qui est du manuel de la contrainte pénale et le RPO1 (référentiel des pratiques opérationnelles si je ne m'abuse ?), je ne suis pas persuadée qu'on puisse l'obtenir en dehors d'intranet.
Mais effectivement se pencher sur la contrainte pénale, et toute la littérature qui va autour (conférence de consensus, entretien motivationnel, RBR, rapport de la commission Cotte etc...) n'est pas inutile en période de révision. Parce que ça implique un fort changement dans les pratiques des SPIP (un retour aux racines pour certains, bref...)
Revenir en haut Aller en bas
claire30



Nombre de messages : 61
Age : 23
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mar 01 Mar 2016, 16:36

"Plus" qu'un mois avant les résultats des écrits (c'est looong) !
Revenir en haut Aller en bas
maya13



Nombre de messages : 11
Age : 33
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mar 01 Mar 2016, 23:47

claire30 a écrit:
"Plus" qu'un mois avant les résultats des écrits (c'est looong) !

c'est sur, les résultats sont le premier avril? pas avant? :/
je trouve rien sur internet sur cette fameuse date ...
Revenir en haut Aller en bas
claire30



Nombre de messages : 61
Age : 23
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 02 Mar 2016, 00:11

Oui les personnes qui surveillaient les écrits l'ont annoncé :/ (et ça coïncide avec les dates de l'année dernière où il fallait aussi attendre 2 mois)
Revenir en haut Aller en bas
Maïdoudou



Nombre de messages : 8
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 02 Mar 2016, 06:02

Je trouve ça quand même fou de nous faire attendre autant quand on voit sur le site que les résultats pour le concours de surveillants sont affichés à partir du 11 mars alors qu'ils ont passé leur épreuve un jour après nous. Po juste
Revenir en haut Aller en bas
Emma38



Nombre de messages : 41
Age : 116
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 02 Mar 2016, 09:07

Maïdoudou a écrit:
Je trouve ça quand même fou de nous faire attendre autant quand on voit sur le site que les résultats pour le concours de surveillants sont affichés à partir du 11 mars alors qu'ils ont passé leur épreuve un jour après nous. Po juste

Les dissertations sont bien plus longues à évaluer que des QCM, les correcteurs font cela en dehors de leur boulot habituel, les administratifs de l'administration centrale sont très peu nombreux et gèrent 36 concours en même temps, ce n'est donc pas long du tout, sauf pour les candidats !
Revenir en haut Aller en bas
frankipénal



Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 02 Mar 2016, 14:39

Patience, les résultats tomberont (pour tout le monde) bien à temps...!! Même le 1er avril
Revenir en haut Aller en bas
Maïdoudou



Nombre de messages : 8
Age : 26
Date d'inscription : 26/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Mer 02 Mar 2016, 19:24

Patience patience ...
Revenir en haut Aller en bas
nini59



Nombre de messages : 32
Age : 36
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Ven 25 Nov 2016, 20:50

J'ai une question pour ceux qui passent l écrit en interne.Qui aurait les sujets corrigés des années précédentes. Merci
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 26 Nov 2016, 02:39

nini59 a écrit:
J'ai une question pour ceux qui passent l écrit en interne.Qui aurait les sujets corrigés des années précédentes. Merci
Il ne me semble pas que les sujets corrigés existent pour le concours de CPIP.... mais je peux me tromper.

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
clemzouille51



Nombre de messages : 12
Age : 33
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Sam 26 Nov 2016, 10:32

nini59 a écrit:
J'ai une question pour ceux qui passent l écrit en interne.Qui aurait les sujets corrigés des années précédentes. Merci
Peut-être dans la nouvelle édition du livre pour préparer le concours.. https://www.amazon.fr/Concours-Conseiller-p%C3%A9nitentiaire-dinsertion-probation/dp/2311201123
J'avoue que la correction de ce sujet m'intéresse beaucoup aussi comme j'avais déjà la précédente édition je ne vais pas le racheter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujets écrit 2016   Aujourd'hui à 19:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujets écrit 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Sujets Bac HG 2016
» B.O. du 8 avril 2016 : l'épreuve du brevet 2017
» Sujet d'histoire 2013 (agrégation géographie)
» Rentrée des ECS1 Septembre 2014
» sujets écrit EAF des 5 dernières années?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2016-
Sauter vers: