Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ABANDON DE LA PREAFFECTATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MONTAGNE



Nombre de messages : 185
Age : 105
Localisation : Dans la France profonde
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Mer 21 Oct 2015, 18:43

Ca y'est nous avons eu l'info officielle, notre promo "la CPIP 20" ne sera pas impactée par l'abandon de la préaffectation.
Revenir en haut Aller en bas
illusi0n
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 919
Age : 28
Localisation : Away from Bastia
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Mer 21 Oct 2015, 18:53

Merci pour l'info !
Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's


Nombre de messages : 4740
Age : 37
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Mer 21 Oct 2015, 22:15

Quand tu dis officiel, c est suite à la réunion des délégués ?

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
MONTAGNE



Nombre de messages : 185
Age : 105
Localisation : Dans la France profonde
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Mer 21 Oct 2015, 22:28

C'est suite à une rencontre qui a eu lieu aujourd'hui. Voici le copier/coller du mail qu'on a reçu.


Bonjour à tous,

Suite à notre entretien avec madame DOUCET, directrice adjoint de l’Enap, ainsi que des délégués de la promotion, la formation initiale des CPIP20 reste sur le format de la « pré-affectation ».



Bien cordialement



Brahim HATCHANE

Unité formation CPIP

Bureau : 141
Revenir en haut Aller en bas
clemzouille51



Nombre de messages : 12
Age : 33
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Jeu 22 Oct 2015, 10:20

Ont-ils confirmé l'abandon de la pré-affectation à partir de la promo 21 ou est-ce encore très incertain ?
Revenir en haut Aller en bas
Marinouuue



Nombre de messages : 61
Age : 26
Localisation : ENAP
Date d'inscription : 20/06/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Jeu 22 Oct 2015, 11:25

Pas plus de précision pour la CPIP 21, seule notre situation a été évoquée.
Revenir en haut Aller en bas
MONTAGNE



Nombre de messages : 185
Age : 105
Localisation : Dans la France profonde
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Jeu 22 Oct 2015, 13:00

Rien n'a été évoqué pour la future promo, mais vu que c'est quand même l'ordre du jour, il serait très probable que ça concerne la CPIP 21, mais là il faut être prudent et attendre les directives officielles.
Revenir en haut Aller en bas
ALEXOU



Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Sur le fond et sur la forme!!   Jeu 22 Oct 2015, 17:49

Sur le fond je n'avais pas d'avis tranché concernant la suppression de la pré affectation (avantages inconvénients???) les deux sans doute.

Sur la forme je trouvais ça un peu limite (pas de participation des stagiaires dans le débat) et surtout une irrégularité juridique (le fait de l'appliqué de façon rétroactive).
Revenir en haut Aller en bas
Yo33



Nombre de messages : 1156
Age : 38
Localisation : en train d'pêcher dans l'peurt, dè!
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Jeu 22 Oct 2015, 18:17

On peut toujours prendre l'avis des stagiaires, hein, ça mange pas de pain. Mais, quel poids face à la position unanime des titulaires en poste qui subissent les effets de la préaf depuis 8 ans?
Quant à la rétroactivité de la mesure, on est pas en pénal mais en droit de la fonction publique, c'est à dire, le droit de "cause toujours tu m'intéresses, en attendant tu appliques les ordres".

Bienvenue dans la pénit', camarade!
Revenir en haut Aller en bas
Jen2604



Nombre de messages : 219
Age : 30
Localisation : Aube (Grenobloise puis Agenaise expatriée)
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Ven 23 Oct 2015, 10:10

Yo33 a écrit:
mais en droit de la fonction publique, c'est à dire, le droit de "cause toujours tu m'intéresses, en attendant tu appliques les ordres".

Bienvenue dans la pénit', camarade!

Ah, ah, ah ! C'est tellement ça !

Revenir en haut Aller en bas
ALEXOU



Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Ben je suis pas d'accord!   Sam 24 Oct 2015, 17:21

Le droit pénitentiaire c'est aussi du droit...Et on à pas le droit désolé on à pas le droit de changer une règle comme ça rétroactivement...

Bon cependant j'avoue ne pas avoir de master 2 en droit comme beaucoup je n'était qu'un modeste veilleur de nuit...Mais bon en tous cas il semble qu'il ai eu "peur" je le pense d'appliqué cela pour notre promo 20 cela prouve pour le moins que la validité "juridique" était légère non?

Enfin ce que j'en dis moi.....

Pour le fond en revanche je reconnais qu'il y'avait sans doute aussi des avantages à abandonner la pré affectation.....Sans doute....Mais il aurait fallu consulté pour le moins....Et pour le moins les syndicats ne l'ont pas fait avec les nouveaux stagiaires....

Ceci étant je conçois que c'est un vieux débat de 8 ans....
Revenir en haut Aller en bas
Sophie



Nombre de messages : 694
Age : 32
Localisation : entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Dim 25 Oct 2015, 10:57

La rentrée de a promo a été repoussée, repoussée et encore repoussée sans qu'on est véritablement d'info; pour que la pré aff puisse se mettre en place.

Et personne ne nous a consulté!
Revenir en haut Aller en bas
Valentinovitch



Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : ENAP - Agen
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Dim 25 Oct 2015, 14:24

clemzouille51 a écrit:
Ont-ils confirmé l'abandon de la pré-affectation à partir de la promo 21 ou est-ce encore très incertain ?

En l'état du peu d'éléments vérifiables, les choses semblent hélas baigner dans un flou plus ou moins prégnant, s'agissant notamment de l'applicabilité ou non à la promo CPIP 21 des ajustements qui seraient actés dans un futur plus ou moins proche.

Un élément parmi d'autres est cependant l'ouverture des inscriptions au concours CPIP 2016.

Les informations mises à la disposition des candidat(e)s pourraient laisser entendre que les futur(e)s lauréat(e)s de la CPIP 21 pourraient être positionné(e)s sur la même maquette que la CPIP 20 ? Voir par exemple ceci : http://www.metiers.justice.gouv.fr/art_pix/FAQ_cpip.pdf ?

Tout ceci étant of course à prendre avec des pincettes ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Valentinovitch



Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : ENAP - Agen
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Dim 25 Oct 2015, 14:45

Yo33 a écrit:
Quant à la rétroactivité de la mesure, on est pas en pénal mais en droit de la fonction publique, c'est à dire, le droit de "cause toujours tu m'intéresses, en attendant tu appliques les ordres". Bienvenue dans la pénit', camarade !

Heu... comment dire... ? Les choses ne sont pas si binaires et fatalistes que cela, camarade pénitentiaire. S'agissant notamment et JUSTEMENT du droit de la fonction publique d'Etat ! Wink

Certes, d'aucuns pourraient penser que les élèves de l'ENAP en formation depuis le 31/08 "comptent peu" dans une éventuelle décision générale de portée à la fois administrative et politique concernant le corps des CPIP et les services d'affection que sont les SPIP.

Il n'en reste pas moins qu'il serait juridiquement très insécure que l'administration modifie en cours de route la maquette des deux premières années de la CPIP 20, voire de leur trois ou quatre 1ères années en fonction des incidences éventuelles (moment de la stagiairisation, de la titularisation...). Vouloir ainsi appliquer rétroactivement des ajustements substantiels faisant grief à des personnes s'étant engagé(e)s à un moment donné en fonction d'un certain nombre d'éléments connus en amont serait vraiment très hasardeux.

En l'espèce, principe de précaution oblige, certain(e)s de la promo CPIP 20 ont apparemment d'ores et déjà consulté un avocat ou un spécialiste en droit de la fonction publique. Dans ce qui a pu être entendu dans des discussions, il semble que la non-rétroactivité est un principe fort sur lequel l'administration pourrait, le cas échéant, se casser les dents.
Revenir en haut Aller en bas
ALEXOU



Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Bien dit!   Dim 25 Oct 2015, 17:03

C'est clair Valentinovitch tu exprime avec talent et conviction ce que beaucoup pense .

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Dim 25 Oct 2015, 21:33

ALEXOU a écrit:
C'est clair Valentinovitch tu exprime avec talent et conviction ce que beaucoup pense .

Cordialement.

Que le mieux c'est de jouer chacun pour sa gueule en espérant que ça tombe sur la promo d'après ?
La préaffectation a institué le remplacement d'un titulaire qui part d'un service par un stagiaire. A quel moment ce n'est pas une mauvaise idée pour la tenue du service, pour l'accompagnement des personnes suivies et pour l'apprentissage du stagiaire lui même ? Tu demanderas à "certain(e)s" de ta promo de demander ça à leurs baveux.
Parler comme un pédant qui a fait 3 mois de droit administratif ne change pas le fait que la préaff est une mauvaise idée depuis le début et qu'elle affaiblit la profession.
Je suis par contre d'accord avec le fait qu'il vaut mieux instituer l'abandon de la préaff sur une promo à commencer, qui a cette information avant de passer le concours. Mais une chose peut sembler injuste à 10 % de la profession  et bonne pour tout le métier. A ce moment là, il faut choisir quoi d'après vous ?
Vous commencez comme CPIP les gars (et les filles) et si jamais vous arrivez un jour dans le service où je travaille, j'espère que vous aurez appris à sortir de votre nombril pour accepter les remarques des personnes qui ont un tout petit peu plus de recul que vous. Tout le monde n'est pas une de ces caricature de fonctionnaire qui chourave le PQ des chiottes du service parce que "c'est toujours ça de pris".

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
ALEXOU



Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Super ton argumentation?   Dim 25 Oct 2015, 22:33

Déjà je te trouve limite "agressive" avec nous Émilie....Si tu as des convictions apporte des argumentations mais ne nous traite pas moi et Valentinovictch comme des "jeunes puceaux" ont quand même un peu d'expérience de la vie ma "petite" (moi aussi je peux être péjoratif) et je ne suis pas "pédant" car si tu as lu mon argumentation j'avais précisé que je ne suis certes pas master 2 (comme toi sans doute???)....Mais je peux avoir quand même des idées...Or pour moi sorry mais le principe de "non rétroactivité" me parait un principe fondamentale non????

Pour toi non?....Chacun à droit à son opinion je n'ai certes pas une expérience de la pénitentiaire, mais j'ai quand même travaillé dans plusieurs administrations (deux ans en territoriale, 8 ans pour le Crous) donc je connais un peu la vie.

Pour moi sur la fond j'ai toujours dit y compris à Valentin ici présent que j'avais pas d'idée arrêté sur l'abandon de la préafectation (avantages inconvénients) je suppose que cela doit se défendre...Mais sur la forme qui de bonne foi ne peut pas trouver ça discutable?
Toi sans doute.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Lun 26 Oct 2015, 00:29

Non mais, c'est pas une dissert de philo en fait. C'est établi que les inconvénients de la préaffectation pour l'ensemble de la profession sont plus importants que les avantages de celle-ci pour une promo (qui ne sera finalement pas concernée) depuis que ce système est mis en place. C'est même tellement établi que les syndicats sont d'accord, ce qui arrive une fois toutes les comètes, chez nous.

La préaff n'a qu'un seul avantage pour les CPIP : te fixer sur ton lieu définitif plus vite (avec la contre partie que tu y restes bloqué deux ans). Je pourrais te faire des lignes sur les inconvénients, mais tu auras plus vite fait de lire le forum et de t'inspirer de l'expérience de ceux qui t'ont précédé.

Bref, j'ai 11 ans d'AP. J'ai une licence en linguistique, pas de master en droit du coup je reconnais un discours opportuniste quand j'en vois un et c'est pour ça que mon message est agressif. Parce que ce n'est pas la défense des grands principes du droit qui anime ce genre de discours, c'est juste la peur d'avoir moins que les autres. C'est pas très glorieux. Ou alors c'est juste de l'ignorance, ce qui est plus pardonnable (mais persévérer dans l'ignorance, par contre...).

Si j'avais débarqué dans ton Crous pour défendre un truc que tu savais être bidon et dommageable pour le Crous juste parce que j'avais peur pour ma pomme, tu m'aurais sûrement dit gentiment d'aller jouer dehors. On en reparle après ton premier stage découverte SPIP. Et le "pédant" c'était pour l'argumentaire illisible de Valentin.

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
Valentinovitch



Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : ENAP - Agen
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Lun 26 Oct 2015, 00:51

Emilie a écrit:
ce n'est pas la défense des grands principes du droit qui anime ce genre de discours, c'est juste la peur d'avoir moins que les autres. C'est pas très glorieux. Ou alors c'est juste de l'ignorance, ce qui est plus pardonnable / Tout le monde n'est pas une de ces caricature de fonctionnaire qui chourave le PQ des chiottes du service parce que "c'est toujours ça de pris"

De manière générale, parmi les qualités censées imprégner les CPIP figurent normalement, entre autres, la distanciation avec les faits, le respect des autres, la prise de hauteur, l'empathie (à ne pas confondre avec la sympathie, n'est-il pas), etc...

Sauf erreur, rien de cela ne saute aux yeux dans tes interventions, chère Emilie ! Et tes véritables invectives, voire insultes au final pas très déguisées, ne pourraient qu'interroger si elles étaient appliquées aux PPSMJ prises en charge...
Revenir en haut Aller en bas
Valentinovitch



Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : ENAP - Agen
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: "La politesse et l'amabilité sont de rigueur"   Lun 26 Oct 2015, 01:16

Comme j'avais un doute, bien qu'infime, je suis allé voir sur la page d'accueil de cet intéressant forum CPIP.

Il y a bien (je cite) "Quelques règles à respecter" ! Et on peut notamment lire que parmi ces règles il y a ceci (je cite encore...) : "La politesse et l'amabilité sont de rigueur" !

Au cas où certain(e)s pourraient avoir oublié cette civilité... certainement par mégarde. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emilie



Nombre de messages : 1293
Age : 36
Localisation : Winter is staying. 4ever.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Lun 26 Oct 2015, 09:48

Valentinovitch a écrit:
Comme j'avais un doute, bien qu'infime, je suis allé voir sur la page d'accueil de cet intéressant forum CPIP.

Il y a bien (je cite) "Quelques règles à respecter" ! Et on peut notamment lire que parmi ces règles il y a ceci (je cite encore...) : "La politesse et l'amabilité sont de rigueur" !

Au cas où certain(e)s pourraient avoir oublié cette civilité... certainement par mégarde. Smile

T'as raison. Vois avec ton avocat si tu ne peux pas me poursuivre pour non conformité aux valeurs des CPIP et manquement à la netiquette sur un forum public. A mon avis, avec mes 10 ans de présence sur le forum, tu peux même retrouver d'autres personnes que j'ai invectivées et former ainsi une action collective.

Em' pirat

_________________
"He who controls the spice, controls the universe.
The spice must flow." (B.H.)


Dernière édition par Emilie le Lun 26 Oct 2015, 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.justice.gouv.fr/
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3134
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Lun 26 Oct 2015, 10:14

Non mais ho !!!!!
Moi ça commence à me fatiguer d'être modératrice de ce forum, de ne lire que des échanges de stage, des covoiturages, et parfois quand les nouveaux membres viennent donner leur avis c'est effectivement avec un certain aplomb que l'on ne devrait pas forcément avoir avec 2 mois d'ENAP... et même quand on a 40 ans passés.

Emilie m'a moi-même renvoyée dans mes 22 au début où je débarquais sur ce forum justement, mais une fois que l'on connait l'esprit et les échanges de ce lieu, on comprend les interventions de chacun.
Je suis bien placée, en tant que modératrice, pour indiquer quand les règles du forum sont outrepassées, merci.

Vous n'êtes pas sur un forum anonyme où les membres ont des noms type "jeanmichel58" et où l'on se fout de la qualité des gens: ici les gens se côtoient depuis des années et souvent même se connaissent.
C'est une richesse, et, comme dans la vie, il faut accepter les personnes avec leur caractère, et ce qu'elles ont à vous apporter.
C'est normal de se sentir un peu malmené parfois, mais à ce moment posez vous deux secondes pour vous demander pourquoi vous avez provoqué l'agacement chez l'autre (c'est aussi une qualité fondamentale d'un CPIP vous verrez).

Si vous (je ne vise pas les participants de ce post mais les nouvelles promos) souhaitez faire de ce forum un simple lieu de questions réponses pratique/pratique, ça sera sans moi...

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Valentinovitch



Nombre de messages : 29
Age : 43
Localisation : ENAP - Agen
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Aplomb   Lun 26 Oct 2015, 10:38

lilou a écrit:
parfois quand les nouveaux membres viennent donner leur avis c'est effectivement avec un certain aplomb

Parmi les définitions du Larousse sur le mot "aplomb" il y a celle-ci : "Stabilité contrôlée permettant à un danseur aussi bien le départ précis d'un mouvement que sa conclusion". Smile

Pour qui aime la danse, c'est de bon augure. Wink
Revenir en haut Aller en bas
ALEXOU



Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Bonjour à tous!!   Lun 26 Oct 2015, 13:55

Etre "modérateur" ma chère Lilou n'est pas facile j'en conviens....Mais reconnaissez qu'en nous renvoyant dans nos cordes Valentinovitch et moi car nous sommes nouveaux par rapport à Emilie qui est ancienne (et donc à plus d'expériences ce qui est vrai) peut paraître que vous faites un choix...

Sur le fond Émilie à peut être raison mais sur la forme elle n'a pas la manière....Je pense qu'avec les PPSMJ elle ne parle pas comme ça non?....

Émilie pour te répondre sur le Crous si en effet quelqu'un ayant peu d'expérience venait à me dire quelque chose que je sais faux je lui dirais sans doute mais j'utiliserai un langage je le pense "plus adapté" que le tiens pour lui rappeler.....

Après chacun son caractère je n'en disconviens pas....Moi je le redis sur le fond je ne me prononce pas, je ne suis pas catégorique (je perçois les avantages...Le fait que ce soit prêt de chez moi)....Je comprends aussi les inconvénients (sans doute moins de droit à l'erreur, plus de travail semble t'il...)....Mais moi c'était sur la forme que je critiquais (absence de concertation avec les gens de notre promo, principe de non rétroactivité des lois....Ce qui d'ailleurs à été acté)....


Je pense que tous on ne se comprends pas...... Je suis pour le dialogue et je suis humble sur ma connaissance du métier de la pénitentiaire (je n'y connais pas grand chose)....En gros tu as sans doute raison sur le fond Émilie mais sur la forme tu as tord.....

Et parfois avoir raison sur le fond mais ne pas y mettre les formes peut être préjudiciable à une argumentation......Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
nat31



Nombre de messages : 165
Age : 29
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Lun 26 Oct 2015, 13:57

Comme dit précédemment, si vous lisez le forum, vous verrez que chaque promo a eu l'impression d'être prise pour un jambon. La CIP 12 s'était surnommée "la CIP de la loose", la CIP 13 "la CIP de la baise" (excusez mon langage ) et ma promo, la 15, est devenue la première à être bloquée deux ans sur poste à l'issue de la pré-aff alors même que c'est une décision qui a été prise au cours de notre formation et après signature de nos engagements.
Alors, si chaque CPIP réfléchit en fonction de l'intérêt pour la profession, et non en fonction de son intérêt personnel, c'est parce qu'on a quasiment tous eu l'impression d'être un jour celui qui a pâti sur le plan personnel pour que les conditions de travail s'améliorent.
Et, personnellement, si j'en suis pas à souhaiter que les suivants galèrent aussi, j'attends de mes futurs collègues qu'ils soient en capacité d'également accepter des sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ABANDON DE LA PREAFFECTATION   Aujourd'hui à 16:40

Revenir en haut Aller en bas
 
ABANDON DE LA PREAFFECTATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ABANDON DE LA PREAFFECTATION
» Phobie sociale et peur de l'abandon
» Eric Baret : De l'Abandon
» Acte d'abandon à la Miséricorde
» Prière d'abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: Scolarité à l'ENAP :: CPIP 20-
Sauter vers: