Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Dim 25 Mai 2014, 20:40

Ce post est dédié - à tout seigneur, tout honneur - aux créateurs de ce site web ; sans le savoir, voici presque 10 ans, ils allaient initier un formidable projet. Mais aussi aux administrateurs et modérateurs sans qui, rien, ne pourrait se poursuivre. Enfin, bien sûr, aux nombreux internautes qui ont contribué à la richesse et à la qualité de ce forum.
Qu'ils trouvent, ici, le signe de ma profonde et sincère gratitude.


L'EVEIL
Mes yeux s’ouvrent. Il est cinq heures du matin et, dans quelques heures, l’instant T, fatidique... Je tente de me rendormir, me convaincant que le cerveau doit se reposer afin qu’il soit le plus optimum possible pour « l’épreuve » future. Peine perdue : je somnole pourtant, un peu.
Les bruits urbains de la rue se font plus présents. Il est désormais temps de se lever et d’affronter la journée qui s’annonce. Un peu agar, je jette un coup d’œil par la fenêtre de la chambre de mon hôtel, le ciel couvert de la veille semble s’être dissipé et quelques rayons de soleil se font subrepticement jour. Je me dirige vers la salle de bain pour un brin de toilette avant de descendre prendre un petit-déjeuner nécessaire.
Dans la salle de restauration, la télévision est allumée sur une chaine d’information continue. A l’inverse de l’ordinaire, je ne tends même pas l’oreille. Deux cafés avalés rapidement, accompagné d’un jus d’orange frais sensé m’apporter quelques vitamines énergisantes, puis, je remonte dans ma chambre d’hôtel.
H-4, déjà ! Les aiguilles sur la montre de mon poignet sont intraitables, le temps file. Pas une minute à perdre : toilette – habillage – rangement de la valise, tel un robot j’enchaine les actions me rapprochant ainsi de mon objectif. Je quitte ma chambre d’hôtel qui ne me laissera guère un bon souvenir de l’établissement ; bien sûr, je ne suis pas en mesure d’apprécier...

LE REPERAGE
Vingt minutes de marche seront nécessaires afin d’atteindre le centre d’examen dit « Le Séphorex », l’itinéraire étant tracé grâce à la magie technologique de mon GPS. Le Séphorex... un nom qui n’interpelle pas au premier abord, et, pourtant, il sera le lieu où tout peut se jouer : ce sera MON arène, le passage obligatoire du parcours qui a commencé voici de très longs mois. Je rentre dans ce bâtiment d’architecture moderne, vitrée, et essaie de repérer le point cardinal des futurs débats. Un des panneaux situé dans le hall d’accueil affiche immédiatement la couleur : le symbole de la Marianne attaché au nom du Ministère concerné ne laisse place au doute. J’y suis presque. Echappant aux griffes de l’ascenseur – par peur qu’il ne soit la prison circonstancielle d’un jour – je monte les marches, une à une. Le fléchage visuel sert d’appui... plus que quelques pas.
Sans m’y arrêter, je passe devant la salle d’attente éclairée, rectangulaire et, d’un œil furtif, constate que celle-ci est composée de multiples personnes qui attendent sagement leur tour de passage durant cette matinée. Aucune erreur, c’est bien ici. Pourtant, ce n’est pas mon heure. A cet instant, ma qualité reste celle d’un simple visiteur qui essaie de poser des repères à un sens de l’orientation qu’il sait, par nature, être fragile. Je dois donc m’éclipser.
Redescendant hors des lieux, je me dirige vers le plus proche café, qui se situe à moins de vingt mètres de là. Le temps d’attente sera inévitable, autant qu’il soit agréable. La gorge sèche, je commande une eau pétillante (bien connue des amateurs), accompagnée de sa tranche citron. Puis, ce faisant, je pose le regard autour de moi : trois personnes accoudées au comptoir attendant leur commande, un monsieur à une table dégustant son petit café noir du matin et à quelques encablures… une jeune femme, prenant des notes sur des pages blanches, sirotant un café au lait. Les signes ne trompent pas : d’apparence et de tenue vestimentaire soignées, on devine aisément qu’elle vient de sortir de son examen oral. Elle semble soulagée et positive. Ce sera mon tour, bien sûr, mais une interrogation demeure : bénéficierai-je du même sentiment ? Elle part. La reverrai-je ? Peut-être. Si la chance nous sourît, nous redeviendrons simples écolier(e)s, dès septembre prochain.
Toujours l’attente. Prétextant une meilleure luminosité, je change de table et demande au cafetier une noisette. La grille extérieure du Séphorex est désormais visible et j’aperçois plusieurs personnes s’y engouffrer, leurs parapluies ouverts dus à quelques gouttes éparses de pluie fine.

LA MISE EN CONDITION
Midi. Je me retire du café en n’omettant pas de remercier le patron des lieux pour son accueil chaleureux. Lui aussi, sans le savoir, aura fait partie de ma route de candidat(e) avant l’étape finale. Décidant de ne pas céder à la montée négative de l’adrénaline, je prends place au rez-de-chaussée du bâtiment. Celui-ci me servira de "sas".
Mon horloge biologique me rappelle à mes obligations alimentaires : un sandwich poulet-crudités, tiré du sac, fera office de frugal déjeuner. Peu m’importe sa saveur inexistante, il s’agit simplement de ne pas être en situation hypoglycémique le moment venu. Assis sur le muret, j’écoute deux jeunes filles échanger leurs interrogations sur leur prochaine prestation. Elles semblent détendues et leur sérénité, apparente, m’oblige à conserver la mienne. L’une d’entre elles indique à son interlocutrice qu’elle a déjà passé l’oral l’année précédente et que cela s’était bien déroulé. Certes, mais sa présence rappelle ô combien la barrière, basée sur le calcul d’une note moyenne finale, demeure difficile à franchir…
Quarante-cinq minutes me séparent désormais de l’heure de convocation. Le sas a bien joué son rôle et je reprends le chemin des marches déjà empruntées en cours de matinée. Cette fois, il s’agit d’un aller-simple vers le purgatoire : je crois le terme bien choisi, tant il est vrai que la salle d’attente apparaît pour beaucoup – moi compris – comme une épreuve en elle même. Si les quelques échanges, ténus, entre présents permettent de détendre l’atmosphère, le silence reprend très rapidement le pas. Force reste à la pression du moment, le bruit des aiguilles de l’horloge murale accentuant bien plus encore le phénomène. L'instant se fige.

LE DEBUT DES HOSTILITES
Deux surveillants, un homme une femme entrent à l’heure, précise, en émettant la formule de bienvenue : « Bonjour à tous. ». Retour leur en fait par l’assemblée. La dame procède, à voix haute, à l’appel des admissibles en vue de l’émargement. Présentation de la pièce d’identité et de la feuille de convocation sont impératives. Deux absents manquent sur les vingt prévus pour l’horaire. Les pièces justificatives, demandées en amont dans une enveloppe, sont déposées sur le bureau des surveillants lors de la vérification d’identité. Ces derniers transmettent alors une feuille, anonymisée, qui servira en vue d’une étude statistique sur le profil des candidats. Après un temps de surprise, la remplir ne pose aucune difficulté. Dès lors, celle-ci est déposée dans l’urne prévue à cet effet.
Les consignes sont données : seuls un stylo et la feuille de renseignements qui nous a été adressée précédemment par voie postale, dument remplie avec photographie, doivent être conservées par l’impétrant. Je vérifie, afin de ne rien laisser au hasard, que mon stylo à bille fonctionne correctement et tient en main ledit document. La surveillante interroge la salle : « Tout le monde a t’il bien émargé ? ». Les présents acquiescent positivement de la tête, certains répondant même oralement.

Les candidats sont appelés par groupe de trois, deux ou même individuellement, et accompagnés afin de procéder au tirage au sort de leur sujet. L’attente, toujours… La surveillante rentre à nouveau : « Monsieur Serge ! ». C’est moi, me dis-je dans ma tête, aucun doute sur le patronyme énoncé avec une excellente diction. « Oui ! » réponds-je.
Me levant de mon siège, l’armure est lourde. Esquissant un sourire, je prends le pas de la dame dans un automatisme mécanique.
Nous traversons un couloir dans toute sa longueur, et entrons dans une toute petite pièce particulièrement lumineuse. Devant nous, sur une table réduite, plus d’une centaine d’enveloppes sont disposées en plusieurs colonnes regroupées. « Vous allez tirer une enveloppe parmi celles devant vous et vous m’indiquerez le numéro de votre sujet. » me dit-elle. Je m’exécute : « Numéro Septante ». En revanche, la lecture de l’intitulé de mon sujet de culture générale se fait intérieurement et je n’en ai pas encore pris toute la mesure.
Instantanément, la surveillante ressort de la pièce pour, à nouveau, emprunter le couloir et se dirige vers une autre pièce, assez sombre mais plus grande cette fois, qui servira de préparation. Elle ouvre une porte : un homme supervise la salle derrière une table, chronomètre posé. Il jouera le rôle de maître du temps. Deux candidates et un candidat sont disposés, de manière éloignée les uns des autres dans la pièce, de forme quasi carrée, en pleine rédaction.

Je m’assieds à mon tour, stylo capuchonné, à la première table devant moi. Quelques feuilles de papier de format A4 sont prévues. La dame échange un mot aimable avec son collègue. Elle s’exclame : « Vous pouvez commencer » et prend la sortie. Le surveillant, d’un doigt rapide, effleure l’écran tactile de son smartphone, ce qui a pour effet de déclencher le combat contre la montre. Indéniablement, une lutte contre soi-même : il faut savoir dompter la bête qui est en nous. Je commence à rédiger mon début d’introduction en assez gros caractères, sur le recto d’une feuille, car ma vue pourrait faillir durant l’oral. Ma main s’interrompt. Une pause minitésimale a lieu : je prends une longue inspiration. Je sais qu’il s’agit d’un moment crucial car je vais poser ma problématique, ce qui conditionne tout le développement du sujet. Problématique posée sous forme interrogative, un plan en deux parties m’apparaît naturellement. Une autre feuille. Les deux sous parties s’esquissent, avec quelques idées directrices pour appuyer l’argumentation. Vite !... il faut rationner les délais : je transcris ma conclusion sur un dernier feuillet, toujours sur un seul recto. Le quota de temps me suffit pour relire l’ensemble de mes écrits. « Terminé, je vous demande de ne plus écrire. » proclamant ainsi la fin de la séquence. Je capuchonne mon stylo bille. Le matériel ne m’aura pas fait défaut, la main n’aura pas tremblé. L’atmosphère me semble étonnamment calme, j’en suis surpris. Me retournant, je prends conscience que je suis resté seul(e) avec l’examinateur ! La focalisation fut si importante que je ne me suis même pas rendu compte – pas un seul instant – que les candidats étaient sortis les uns après les autres… Une bulle assonorisée s’était créée. Le timing fut parfait puisque la surveillante refit son apparition pour m’amener en direction d’une autre pièce où m’attendait, cette fois, le jury. En marchant, je réajuste mes vêtements.

LE DENOUEMENT
La dame toque trois coups à la porte et ouvre celle-ci. Trois personnes sont face à moi, derrière une table de longueur moyenne : deux dames et un homme. Ils seront MES juges pour 30 minutes.
J’entre avec un sourire, léger, et tente d’articuler du mieux possible : « Mesdames, Monsieur. » en hochant sensiblement la tête vers eux. La porte s’est refermée. La dame, la plus à ma gauche : « Bonjour Monsieur. Vous allez me donner votre fiche de renseignements, ainsi que l’enveloppe avec votre sujet et vous installer. ». Je lui tend immédiatement ma fiche, ainsi que ladite enveloppe et commence à m’asseoir, sur une chaise, derrière une petite table située à environ 1 mètre, 1 mètre 30 du jury, en disposant mes feuilles écrites. L’espace de la pièce est suffisant, mais réduit.
« Je vais vous expliquer comment nous allons procéder. Nous allons d’abord nous présenter, chacun à notre tour, puis vous vous présenterez vous-même en une minute, avant d’exposer votre sujet. Je suis UV, directrice de service pénitentiaire. ». Pendant ses paroles, je me rends compte que la présence de la grande bouteille d’eau sur mon petit bureau gêne affreusement mon champ visuel. Je décide donc de la déposer, à même le sol, tout en conservant  regard et écoute avec la directrice. « Je suis WX, directeur pénitentiaire d’insertion et de probation. » poursuit l’homme. Enfin : « Je suis YZ, conseillère pénitentiaire hors classe. » qui clôt ainsi la présentation des membres du jury. La directrice reprend aussitôt la parole : « C’est à vous. » m’indique t’elle, en prolongeant son propos par un geste de la main ouverte en ma direction, appuyé par un sourire professionnel et mesuré. Je devine, par cette communication orale et gestuelle, que la directrice dirigera nos échanges. Ceci s’est avéré exact durant l’ensemble de l’entretien.

Je suis prêt et me lance, à mon corps défendant… Cet instant, je l’ai imaginé, préparé, appréhendé... et, désormais, je fais face in vivo. Je me suis interdit d’échouer. Il s’agit de l’unique concours que je passe : plus qu’un projet professionnel, c’est un choix de vie.
Une probation (du latin probatio, épreuve) : voici ce par quoi chaque candidat(e) au concours doit passer. Finalement, depuis le début de cette aventure, tout était dans les mots originels.


Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne seraient que pure coïncidence…


Dernière édition par Serge le Ven 30 Mai 2014, 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
soniasa



Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Dim 25 Mai 2014, 22:00

La suite le 13 juin?
En tout c est bien écrit.

Merci ;-)

En souhaitant ta réussite ;-)
Revenir en haut Aller en bas
illusi0n
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 920
Age : 28
Localisation : Away from Bastia
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Dim 25 Mai 2014, 22:04

Merci pour ce retour Smile Et bon courage pour le mois qui arrive...!
Revenir en haut Aller en bas
nat31



Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Lun 26 Mai 2014, 21:46

Punaise tu m'as fait revivre mon oral (pourtant passé en 2010), j'ai eu la boule au ventre en te lisant.

Je te souhaite la même issue favorable ;-)
(à vous tous d'ailleurs !)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Mar 27 Mai 2014, 20:10

@ soniasa : une suite ? Oui, avec tes encouragements... je vais devoir y penser. Sache que c'est ton post du 25 mai dernier, dans "Sujet des épreuves orales" qui m'a, en partie, convaincu de publier le mien. Je te retourne donc, avec bienveillance, ton merci   et souhaitant tout autant ta réussite.

@ illusi0n : ma dédicace t'était évidemment et tout naturellement destiné en tant que modérateur, dont tu es partie prenante avec nos chers Lilou, et Spikou en tant qu'administrateur : un vrai et formidable triptyque. Pour nous, les lecteurs, vous faites honneur au mot originel de « bénévolat » (du latin benevolus, bonne volonté).
Il serait plus qu'inconvenant de ne pas y associer celle qui fut "à l'origine de tout", Myriam ; mais aussi ceux qui ont suivi son sillon, les bien nommés Djoul et Bendak. Mes excuses à tous les acteurs et actrices, nombreux, de ce forum que je n'aurai pas cités et qui rendent si vivants nos échanges. MILLE bravos donc à elles, à eux.

@ nat31 : affirmer que je ne suis pas insensible à ton compliment se révèle être un doux euphémisme... Je n'aurais pu rêver mieux car, effectivement, j'ai tenté de faire "ressentir" – au plus prêt des sens – ce passage si délicat qu'est l'épreuve orale, afin que celles et ceux qui savent, désormais, puissent se reconnaître dans ces quelques lignes.
Si tu as pu te projeter dans cette atmosphère particulière, alors mon but est atteint. Youpi !   
Merci, enfin, pour tes souhaits de réussite et en ayant eu la délicate attention - il faut le souligner - d'y associer l'ensemble des admissibles du forum pour cette session 2014. Je ne peux qu'y souscrire.


Pour les autres, les futurs candidats, il y a plusieurs informations et détails à glaner et à engranger... enfin, pour ceux qu' ça intéresse !  ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Lennox



Nombre de messages : 246
Age : 31
Localisation : Nowhere over the rainbow
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Mar 27 Mai 2014, 22:37

Très joli récit!
Je rejoins Nat31, j'ai eu l'impression de revivre mon épreuve également. Même si ça commence un petit bout de temps maintenant, ce sont des souvenirs encore très vivaces.
J'espère pour toi que ce sera le premier chapitre d'une belle aventure.

Bon courage à tous pour l'attente des résultats.
Revenir en haut Aller en bas
Spikou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 696
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche.
Date d'inscription : 09/10/2005

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Jeu 29 Mai 2014, 01:23

Magnéto Serge ! Ce post-là, on l'enregistre.

Tu as bien résumé l'esprit et l'histoire du forum (je te demanderai pas tes sources mais tu m'as l'air bien rencardé).

Ton descriptif du jour j est très fidèle au ressenti ainsi qu'au lieu

Merci à toi pour cet échange et bonne suite. J'en profite pour souhaiter un bon courage à tous les forumeurs entre les derniers oraux à passer et surtout les résultats à attendre.

Au plaisir de vous torturer en stage ou à l'ENAP.


_________________
"La perpétuité, c'est long, surtout vers la fin".
Woody Allen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 11:53

Lennox a écrit:
Très joli récit!
Je rejoins Nat31, j'ai eu l'impression de revivre mon épreuve également. Même si ça commence un petit bout de temps maintenant, ce sont des souvenirs encore très vivaces.
J'espère pour toi que ce sera le premier chapitre d'une belle aventure.

Bon courage à tous pour l'attente des résultats.


Sympa Lennox... Ce d'autant que j'ai toujours apprécié ton avatar et sa fameuse histoire attachée à l'Enap ! Alors oui, je prends ton compliment avec d'autant plus de plaisir.
"souvenirs, souvenirs..." dixit le refrain de la chanson.


Dernière édition par Serge le Mar 03 Juin 2014, 08:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 12:47

Spikou a écrit:
Magnéto Serge ! Ce post-là, on l'enregistre.

Tu as bien résumé l'esprit et l'histoire du forum (je te demanderai pas tes sources mais tu m'as l'air bien rencardé).

Ton descriptif du jour j est très fidèle au ressenti ainsi qu'au lieu

Merci à toi pour cet échange et bonne suite. J'en profite pour souhaiter un bon courage à tous les forumeurs entre les derniers oraux à passer et surtout les résultats à attendre.

Au plaisir de vous torturer en stage ou à l'ENAP.


Alors là, si j'ai l'aval du réalisateur Spikou.... je dis : "Yesss !"
Espérons une suite collective...

Je m'associe à tes souhaits de courage pour les internes forumeurs, en vue de leur oral, et à tous participants actifs de ce forum pour l'attente.
« Patience, mère de tous les maux » dit-on. Euh en fait, en relisant soniasa, sashai et keloche - bravo pour vos très nombreuses contributions - j' suis plus très sûr...

Pour les tortures en stage ou à l'Enap, je pense qu'il y a en plus d'une ou d'un d'entre nous qui seront tentés par ta proposition ! (sans SM, entendons-nous bien).  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 12:49

Serge a écrit:

@ illusi0n : ma dédicace t'était évidemment et tout naturellement destiné en tant que modérateur, dont tu es partie prenante avec nos chers Lilou, et Spikou en tant qu'administrateur : un vrai et formidable triptyque. Pour nous, les lecteurs, vous faites honneur au mot originel de « bénévolat » (du latin benevolus, bonne volonté).
Il serait plus qu'inconvenant de ne pas y associer celle qui fut "à l'origine de tout", Myriam ; mais aussi ceux qui ont suivi son sillon, les bien nommés Djoul et Bendak. Mes excuses à tous les acteurs et actrices, nombreux, de ce forum que je n'aurai pas cités et qui rendent si vivants nos échanges. MILLE bravos donc à elles, à eux.

Fayot !!! Wink
Merci en tous cas de ton état d'esprit  

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 13:52

Fayot ? Oui, j'aime bien les haricots !  Very Happy

Mais un fayot sincère, authentique... du bon terroir quoi !
Je sais, Lilou, que les heures passées devant son écran, au bénéficie des autres, on le les compte pas.

Afin de faire écho à la phrase sympa de ton post, in fine, merci à "L'ESPRIT" de ce forum !


Dernière édition par Serge le Mar 03 Juin 2014, 08:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
soniasa



Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 13:54

lilou a écrit:
Serge a écrit:

@ illusi0n : ma dédicace t'était évidemment et tout naturellement destiné en tant que modérateur, dont tu es partie prenante avec nos chers Lilou, et Spikou en tant qu'administrateur : un vrai et formidable triptyque. Pour nous, les lecteurs, vous faites honneur au mot originel de « bénévolat » (du latin benevolus, bonne volonté).
Il serait plus qu'inconvenant de ne pas y associer celle qui fut "à l'origine de tout", Myriam ; mais aussi ceux qui ont suivi son sillon, les bien nommés Djoul et Bendak. Mes excuses à tous les acteurs et actrices, nombreux, de ce forum que je n'aurai pas cités et qui rendent si vivants nos échanges. MILLE bravos donc à elles, à eux.

Fayot !!! Wink
Merci en tous cas de ton état d'esprit  
allez Lilou...ça change des " euhhhhhhhh bonjour! C est quand la rentrée??" "euuhhhh au fait on est acceptes à l 'enap si on n est pas propre?" ----joke !
Revenir en haut Aller en bas
soniasa



Nombre de messages : 258
Age : 28
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 13:56

Par ailleurs, j en profite vraiment pour remercier tout le monde! Sans vous les gars (et surtout les filles) je n'ose imaginer l état dans lequel je serais!
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3140
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 14:17

Allez, c'est le moment:






  

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 14:46

J'adore, génial !!!  

Excellent timing Lilou et séquence télévisuelle bien choisie qui plus est !  thumright
Revenir en haut Aller en bas
didine



Nombre de messages : 58
Age : 36
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 15:52

    

Mes respects pour ce mini résumé!
Très bien écrit, on arrive même à se replonger en arrière et à revivre ce moment fatidique en lisant ton post.
Bravo!Tout y est   

Serge...Une graine d'écrivain parmi les CPIP ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Ven 30 Mai 2014, 18:18

Que te répondre Didine...  
Eloges venant d'un ancien professeur de langue et bien... je prends avec enthousiasme !

Cela me rappelle l'histoire des gouttes de pluie, tombant sur le petit canari :
Il était une fois un professeur, devant ses élèves, en plein cours magistral. A la fin de sa présentation ô combien didactique et brillante, le professeur est applaudi par tout l'amphithéâtre. Il répond par cette phrase, en mettant en avant son humilité : "La chaleur de vos compliments m'oblige à les accepter mais, telles de fines gouttes de pluie, elles se doivent de glisser sur les plumes du petit canari que je suis...". L'assemblée est impressionnée. Pourtant tout au fond de l'amphithéâtre, un élève ose prendre la parole et interpelle le professeur : "Mais Monsieur, le petit canari quand même, il aime bien ça les petites gouttes de pluie, hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
didine



Nombre de messages : 58
Age : 36
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 10:34

Serge a écrit:
Que te répondre Didine...  
Eloges venant d'un ancien professeur de langue et bien... je prends avec enthousiasme !

Cela me rappelle l'histoire des gouttes de pluie, tombant sur le petit canari :
Il était une fois un professeur, devant ses élèves, en plein cours magistral. A la fin de sa présentation ô combien didactique et brillante, le professeur est applaudi par tout l'amphithéâtre. Il répond par cette phrase, en mettant en avant son humilité : "La chaleur de vos compliments m'oblige à les accepter mais, telles de fines gouttes de pluie, elles se doivent de glisser sur les plumes du petit canari que je suis...". L'assemblée est impressionnée. Pourtant tout au fond de l'amphithéâtre, un élève ose prendre la parole et interpelle le professeur : "Mais Monsieur, le petit canari quand même, il aime bien ça les petites gouttes de pluie, hein ?"


On ne peut pas liker?  Ho zut  lol! lol! 
C'est mon ancienne profession qui doit me rendre plus sensible aux écrits que je peux lire alors...en tous les cas chapeau bas...une fois de plus! D'ailleurs, comment sais tu pour les langues? J'ai été démasquée mon cher Watson ou je l'ai écrit quelque part, ha ben oui...dans ma présentation  ?
Ce sera ma réflexion existentielle du week-end  

P.S: J'ai fait lire ta synthèse à une amie qui voulait des détails sur mon oral et elle beaucoup aimé aussi et même appris de nouveaux mots   
Bon je m arrête sinon, à force, tu vas te transformer en canari rouge  cherry  Mr.Red 

Bon week-end à tous et toutes.
Bon courage aux internes! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 16:17

Non non Didine, le canari, c'est pas moi ! C'est le prof !!!  ( Razz )
Pas plus que Watson... simple lecteur de ta présentation bien sûr.  Wink 

Plus sérieux : effectivement, tu es intrinsèquement sensible aux mots, en tant que femme de lettres. Rien de plus naturel : les mots ont un sens pour celles et ceux qui prennent le temps de les apprécier... J'en suis.
Tout comme celles et ceux qui ont eu l'amabilité d'écrire leurs impressions en lisant mon sujet (confer ma dédicace, en liminaire). En ces instants, nous sommes L-I-É-S.
Et merci d'avoir fait partager la lecture du post à ton amie ! Ma modestie va en prendre un coup.... Tant pis !   

Je récapitule : le sujet a "scoré" auprès de notre admin (dont je suis fan pour son humour, ça c'est dit), les modos et certains des forumeurs les plus actifs du moment.... Bon, je vais vraiment devoir penser à une suite...  scratch

En attendant, sachez que j'ai mis un lien relatif à un article du journal Le Monde, dans le Sujet "Actualités", sur la réforme pénale. Un amendement TRES important sera discuté, pour ceux qui ne l'auraient pas vu, ou qui ne sauraient pas et que ça intéresserait, au cas où  ;-)
Revenir en haut Aller en bas
didine



Nombre de messages : 58
Age : 36
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 17:19

Very Happy Very Happy Very Happy 
      Une suite! Une suite! Une suite!
  les futurs CPIP que nous serons (je l'écris car la parole est créatrice Wink  )n'aurons pas le droit de grève    

Bon week-end Serge et merci pour ces quelques minutes de rire  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 19:12

LA SUITE LA SUITE !!

J espère qu on aura le plaisir de lire tes aventures concernant la journée des résultats, je pense qu on va tous la vivre de la même facon (stressés?) jusqu a ce que la liste sorte!

En tout cas avoir lu ton épopée me rassure "je ne suis pas folle vous savez" !
Je te souhaite que ce soit une bonne nouvelle qui t attende le 13 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 21:26

Kéloche a écrit:
LA SUITE LA SUITE !!

J espère qu on aura le plaisir de lire tes aventures concernant la journée des résultats, je pense qu on va tous la vivre de la même facon (stressés?) jusqu a ce que la liste sorte!

En tout cas avoir lu ton épopée me rassure "je ne suis pas folle vous savez" !
Je te souhaite que ce soit une bonne nouvelle qui t attende le 13 Wink

Dis-moi pas qu' c'est pas vrai ? C'est bien LA Kéloche qui m'écrit ? La vraie ??  Shocked 

C'est quand même pas la fille qui me fait penser tout haut, devant mon écran, lorsque je parcours le forum : "Pffffou, cette fille... elle est pas croyable ! Quelle volonté, quelle pugnacité !!! Moi ? j'aurai pas le courage, même pas en rêve ! " (un peu la soeur jumelle d'Ulysse, pour les initiés.....).
La fille qui post, CHAQUE année, ses réponses aux sujets du concours afin d'en faire bénéficier les internautes ? Toujours celle qui crée, dans notre forum préféré du moment, un sujet " /!\ grève sncf le 22 mai", en ne pensant qu'aux autres, puisqu'il ne s'agit pas du jour de son propre oral ? (quand je vous dis qu'elle pas croyable...).

Non, non, tu n'est pas folle, pour sûr... Tu tends même vers ce que l'on nomme l'oblativité.
"épopée" dis-tu ? En comparaison, je suis à mille lieux de la tienne.

Si tu n'as pas encore compris - euhhh, ça m'étonnerait   diront certain(e)s - je suis, et certainement pas le ou la seul(e), admiratif de ton parcours ET de ta personne.
Tous les candidats et candidates qui rêvent d'embrasser la profession devraient prendre exemple sur ton courage et ton abnégation de postulante audit concours. Devant l'aléa des épreuves écrites et orales - et l'on sait tous que cela existe - tu représentes à merveille l'article 17 du Code de déontologie du service public pénitentiaire Question  (non, non ! Ne trichez pas en vous précipitant sur l'alinéa du texte !!). Tu suscites le respect.

Signé : un supporter de Kéloche.
Oui, je sais.... ce post aurait pu s'intituler "Apologie de Kéloche... ou comment le formidable métier de CPIP se doit d'être une vocation". Hop ! Même pas peur, j'assume.


Dernière édition par Serge le Dim 01 Juin 2014, 00:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sashai



Nombre de messages : 567
Age : 37
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 22:53

....
suis je la seule à commencer à avoir la trouille de ce monsieur?
  
Revenir en haut Aller en bas
didine



Nombre de messages : 58
Age : 36
Date d'inscription : 14/04/2014

MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Sam 31 Mai 2014, 22:55

[quote="sashai"]....
suis je la seule à commencer à avoir la trouille de ce monsieur?
  [/quote


Sashai! Je me joins à toi! Nous sommes maintenant 2!
Époustouflant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Dim 01 Juin 2014, 00:36

Aïe... C'était pas - mais pas du tout - ma volonté de provoquer ce sentiment d'anxiété :-/
Surtout quand sashai dit "ce monsieur"... (?!)

Bon Serge, tu sors !...   

Je vous souhaite tout de même une bonne nuit.  


Dernière édition par Serge le Ven 13 Juin 2014, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral   Aujourd'hui à 19:06

Revenir en haut Aller en bas
 
ITINERAIRE D'UN(E) CANDIDAT(E)... ou le jour J de l'Oral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oral du memoire
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2005-2014 :: 2014-
Sauter vers: