Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ecrits 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 20:52

perso je suis partie sur une problématique d'inégalité d'accès à la culture : la non gratuité étant la source de cette inégalité
donc d'abord historique, évolution d'accès à la culture et effets de l'inégalité
puis risques de la gratuité
et prévention de l'inégalité d'accès à la culture
conclu : la culture DEVRAIT être gratuite

bon c'est très résumé mais ça sur la copie ça se tient!

au fait 3500 inscrits et 55% d'absents, c'est toujours ça de pris...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:09

Risque de la gratuité c'est à dire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:26

Pour ma part , moi qui sans me venter ne m'en sort pas si mal en dissert normalement, j'avoue que je pense mettre complétement plantée, ou du moins d'être restée basique , sans une graaaande reflexion...

Mon plan : Premiere partie sur ceux qui défendent la gratuité de la culture, au nom de l'égalité (d'accès notamment) et de liberté.

Deuxième partie sur ceux qui au contraire s'y opposent , au nom des droits d'auteurs , de la propriété intellectuelle (loi Hadopi), du fait qu'il faut avoir des financements si on veut pérenniser la culture . J'ai discuté aussi le principe de gratuité, argumentant que le fait d'acheter pouvait rendre les gens plus acteurs, à contrario le fait que l'on "donne" n'impliquait pas ou moins la notion de volonté, d'engagement , et bla et bla.

Tout ça pour conclure que la culture ne DOIT pas être gratuite, mais peut l'être, dans certains cas, pour certaines personnes.

C'est mauvais, raaaah....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:32

sans trop m'avancer je pense pas qu'on attende de nous de dire si il faut le tout gratuit ou le tout payant

mais juste d'expliquer où le législateur devrait mettre un juste curseur, c'est à dire ni gratuit, ni prohibitif mais accessible à tous et à peu de frais

conclusion: la culture est un bien immatériel indispensable au progrès de l'homme, mais si il revêt une valeur marchande actuellement indéniable le législateur doit pouvoir s'assurer de sa plus large diffusion possible, donc à peu de coût (via les institutions étatiques)


Revenir en haut Aller en bas
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:33

Risques de la gratuité :
Comment payer les droits d auteur, les coûts de production, de diffusion, etc...
Ex : crise du marché du disque, site de partage comme megaupload
Bref l aspect économique côté producteur de culture

Mais comme je savais que je pouvais pas faire toute la dissert sur cet aspect là de la question, je suis plus parti sur la culture comme valeur universelle devant ainsi répondre au principe fondateur d égalité
Revenir en haut Aller en bas
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:36

Oui comme toutes les dissert il fallait pas répondre ou oui ou non, mais trouver la problématique et tenter d y répondre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:37

effectivement,

gratuité totale de la culture = assèchement de celle-ci (principe de réalité éco)
saine rémunération non excessive de la culture = revitalisation de celle-ci

c'est l'objet de mon II
Revenir en haut Aller en bas
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Ven 03 Fév 2012, 21:41

Oui je trouvais ton plan proche du mien, t as peut être trouvé l équilibre entre l aspect humain et économique de la question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 11:30

Le sujet etait intéressant car très riche !

J'ai oublié de définir la culture dans mon intro et bien sur ma problématique n'est pas claire !

I La culture devrait être gratuite pour le bien de tous
a elle veille au bien être de la population

b égalité des chances grâce à l'éducation

II Il faut tenir compte des contraintes économiques
a c'est n'est pas une priorité budgétaire pour les foyers et les collectivités

b la culture a un coût, qui paye ?


Conclusion, ouverture : la culture gratuite résulte d'un effort commun : participation financière (billet d'entrée, impôt) pour les plus "aisés" mais aussi les personnes doivent être actives dans des associations.

Mon plan express n'est pas très clair !
Revenir en haut Aller en bas
Koffi05



Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 13:48

Bonjour à tous!

Bon sujet de la dissert plutôt interressant mais assez complexe à délimiter....
J'ai trouver plein de bonnes choses dans vos plans respectifs et du coup je ne sais plus quoi pensez du bien, surtout que j'ai eu des trous de mémoire pour nommer certianes choses comme "propriété intellectuelle" par exemple...Bon je me lance voici en "très gros" mon plan :

Dans l'intro, j'ai essayer de définir la culture comme toutes sortes de choses que l'homme peut acquérir de lui même de par son entourage, son intérêt personnel etc...(pas très clair mais beaucoup mieux tourné dans ma copie...

Dans ma premiere partie : j'ai dis que la gratuité de la culture était bénéfique et indispensable pour limiter le déséquilibre en tre les classes sociales(je ne me rappelle plus du titre)
Avec un intérêt moins développé pour la culture pour les classes moyennes et défavorisées de part leur niveau de vie, niveau d'études etc contrairement à la classe aisée qui se doit d'être cultivé de part leurs métiers, leurs fréquentations etc....
Et puis ensuiteque l'accés était inégal à la culture entre les differentes classes sociales (en très gros)

Dans ma deuxieme partie : Des tempéraments à la gratuité de la culture (titre plus travaillé biensur)
Avec la survie des "artistes" les moyens du gouvernement pour rendre l'accès plus facile comme les bibliothèques etc
La Loi Hadopi etc etc
Et ensuite pour la conservation et la restauration du patrimoine : en gros entrèe payante pour les châteaux, musées etc afin de restaurer le patrimoine français, donc une gratuité totale mettrait en péril la survie du patrimoine, où alors où trouver de l'argent ailleurs?

Voilà en résumé et en conclusion, je suis partie sur l'acquisition gratuite d'une nouvelle forme de culture: la culture internationale de part la mixité sociale qui passe par la communication et donc la communication entre les hommes serait donc une forme de culture.

Bon je me sens un peu ridicule au vue de vos plans mais c'est trop tard!!!

J'espère qu'il y aura quand même de bonnes idées!!

Advienne que pourra!!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 16:11

ça me donne trop envie de lire vos copies... je pense que les correcteurs s'éclateront !

Revenir en haut Aller en bas
nogood



Nombre de messages : 413
Age : 38
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 20:31

audrey1988 a écrit:
je suis d'accord avec ta vision je me suis accès sur ce plan la aussi mais ne pas parler de son aspect pécuniaire n'allait il pas nous faire partir en hors ssujet?

gratuité de la culture est un sujet qui risque de piéger celui qui est amené à y réflechir car il induit une vision de la culture à la fois idéalisée et idéologique.

- la gratuité est assimilée à une démarche de démocratisation de l'accès à la culture. Mais la rendre gratuite n'est pas forcément le moyen de la rendre réellement accessible. Elle ne permet pas de s'attaquer à ce qui permet l'accès et ce qui ouvre à la culture. Et c'est là que se trouve la véritable question car la notion de gratuité dans les débat cache un des échecs de nos politiques : celui d'atteindre les catégories les plus éloignées. Ils ont certes réussis à faire entrer une grande partie dans la consommation et l'usage culturel (à ne pas confondre avec l'entertainment), mais ne sont pas parvenus à modifier les rapports à cette culture où elle devient l'objet d'une ignorance, d'une opposition, d'une marginalisation et d'un refus.
La gratuité de la culture est un marqueur d'une société marchande en ouvrant des espaces non économiques, mais pour laquelle il subsiste des contreparties (éléctoralistes, méritocratiques) qui incarnent quand même cette logique dans la mesure ou tout est devenu marchand. dans cette optique, la gratuité de la culture liée au téléchargement est une forme de sortie de ce modèle économique, d'où un certain succès surtout quand on sait que ceux qui sont dans l'illégalité peuvent tout à fait la consommer légalement (dans une moindre mesure certes).

- Ensuite, le présuppposé que pose cette question, c'est que la culture risque de ne plus exister si elle n'est plus rémunérée
or c'est oublier que la gratuité de la culture n'attend pas qu'on y réflechisse pour être en vigueur. Elle existe déjà et son accès gratuit est liée à une contrepartie (adopter la culture mainstream pour adhérer l'idéologie ambiante, défendre une identité nationale par une publicisation du patrimoine national, communication politique pour faire adhérer les citoyens).
La définition de la culture est naturaliste et non économique. Elle se créer, se réduit, renaît, resurgie, se détruit, s'estompe, s'encourage, se freine, s'éteint, et se recréer. La gratuité de l'accès à la culture pourrait signifier davantage la fin d'un modèle économique qui la porte mais qui ne la conditionne pas. En outre, elle touverait une autre forme de diffusion qui finalement redeviendra économique car l'homme aime aussi la culture pour se distinguer.


finalement la gratuité n'a de valeur que si elle poursuit sont but: qui est de transmettre le sens et la vertu d'un acte sans contrepartie dans le but de nous rendre meilleurs les uns avec les autres, et peut être, que la culture dans la mesure où elle nous rend à la fois dinstinct et semblable est le support le plus approprié pour le faire, à condition de travailler au préblable l'accès aux choses. Or l'accès aux choses, au bout du compte interroge la notion de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://nogood.carbonmade.com/
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 21:51

Sur canal plus en clair, now, la gratuité va t elle tuer la presse!!!
Revenir en haut Aller en bas
bebe0812



Nombre de messages : 38
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Sam 04 Fév 2012, 21:53

Wao Nogood, terrible! Mais tu me plombes un peu le moral du coup!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Dim 05 Fév 2012, 17:31

Charles.K a écrit:


y a des éléments très intéressants dans ton plan, je pense en particulier au II.B

merci Very Happy

quant a moi j'adore ton II !! Toute la partie pécuniaire valait vraiment l'approfondissement, j'ai trop pensé social, surement une déformation professionnelles anticipée lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Dim 05 Fév 2012, 20:05

Bonjour,

Les plans de chacun me semblent contenir des idées et des informations très intéressantes et je regrette parfois de ne pas y avoir pensé devant ma copie.

Pour ma part, ma problématique portait sur la nécessité de s'interroger sur le besoin et la pertinence de rentre l'accès à la culture gratuit.

I. La nécessité d'un accès gratuit à la culture.
A. Le constat d'une inégalité culturelle importante.
- Vecteurs de culture.
- Vecteurs qui créent des disparités: Bourdieu: inégalités face à la culture.
B. L'objectif d'une égalité culturelle renforcée.
- DDHC et égalité de tous.
- Egalité culturelle: affaiblissement des autres inégalités (notamment sociales).
- SP de la culture?

II. Les contraintes liées à la gratuité de l'accès à la culture.
A. Les contraintes économiques et juridiques.
- Contraintes économiques: théorie de Smith, on produit car on est doué en quelque chose et ce quelque chose on le revend pour obtenir ce dont nous avons besoin pour vivre. En gros c'est le marché.
- Contraintes juridiques: droit de propriété, liberté d'entreprendre...
B. L'existence de moyens insuffisants favorisant l'accès à la culture.
- L'accès à la culture volontaire: bibliothèques, internet, musées etc...
- Insuffisances de ces mesures dans certains domaine (ex cinéma): la culture reste parfois très et trop chère.
- Un SP de la culture: solution?

Dans ma conclusion, j'explique que l'on met en balance deux droit fondamentaux, le principe d'égalité et le droit de propriété (intellectuelle ici).

Voilà un sujet très intéressant mais il est difficile de juger son travail en sortant de l'épreuve donc je m'attend à tout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: la culture doit elle être gratuite ...   Lun 06 Fév 2012, 12:15

Mon plan est pas top mais comme on dit fait c'est fait !!
I) apport positif de la gratuité de la culture

A) exemples concrets
* musée * abonnement gratuit d'un quotidien les lycéens , fête de la musique
B)transmission à 2 vitesses
Bourdieu : capital culturel selon catégories socio prof

II) risque d'une gratuité totale
A) obligation qui serait à double tranchant( pas le titre exact )
Hadopi , dérive du téléchargment illégal , individu a accès de plus en vite aux infos , etc ..
B) couts financiers importants
* budget difficile car entretien des locaux , paiement du personnel si gratuité totale .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Lun 06 Fév 2012, 13:22

Elise2410 a écrit:
Bonjour,

Les plans de chacun me semblent contenir des idées et des informations très intéressantes et je regrette parfois de ne pas y avoir pensé devant ma copie.

Pour ma part, ma problématique portait sur la nécessité de s'interroger sur le besoin et la pertinence de rentre l'accès à la culture gratuit.

I. La nécessité d'un accès gratuit à la culture.
A. Le constat d'une inégalité culturelle importante.
- Vecteurs de culture.
- Vecteurs qui créent des disparités: Bourdieu: inégalités face à la culture.
B. L'objectif d'une égalité culturelle renforcée.
- DDHC et égalité de tous.
- Egalité culturelle: affaiblissement des autres inégalités (notamment sociales).
- SP de la culture?

II. Les contraintes liées à la gratuité de l'accès à la culture.
A. Les contraintes économiques et juridiques.
- Contraintes économiques: théorie de Smith, on produit car on est doué en quelque chose et ce quelque chose on le revend pour obtenir ce dont nous avons besoin pour vivre. En gros c'est le marché.
- Contraintes juridiques: droit de propriété, liberté d'entreprendre...
B. L'existence de moyens insuffisants favorisant l'accès à la culture.
- L'accès à la culture volontaire: bibliothèques, internet, musées etc...
- Insuffisances de ces mesures dans certains domaine (ex cinéma): la culture reste parfois très et trop chère.
- Un SP de la culture: solution?

Dans ma conclusion, j'explique que l'on met en balance deux droit fondamentaux, le principe d'égalité et le droit de propriété (intellectuelle ici).

Voilà un sujet très intéressant mais il est difficile de juger son travail en sortant de l'épreuve donc je m'attend à tout!

génial comme plan, à mon avis, après toutes les idées données, c'est LE corrigé idéal

à mon avis citer Bourdieu était indispensable également ainsi que Malraux

moi je me suis plantée, j'ai trop versé dans la philosophie
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3149
Age : 33
Localisation : Close, so close !
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Ecrits 2012   Dim 09 Juin 2013, 15:45

n

_________________
Multiiiiipaaaaass
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrits 2012   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrits 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» livres pour préparer septembre 2012
» CRPE 2012-2013
» Qu'avez-vous fait pour les écrits aujourd'hui? Version septembre 2012
» Sujets 2012
» CLES 2 et C2I2E - report session 2012

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: 2005-2014 :: 2012-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: