Concours CPIP

Forum des conseillers pénitentaires d'insertion et probation. (candidats, élèves-stagiaires, titulaires)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 revue de presse

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vers le plein emploi dans les prisons tchèques   Ven 15 Avr 2016, 13:43

Vers le plein emploi dans les prisons tchèques

Tous les détenus ou presque en République tchèque devraient être employés d’ici quelques années. C’est le souhait exprimé ce mercredi par le ministre de la Justice Robert Pelikán dans le cadre de la visite du centre pénitentiaire pour femmes de Světlá nad Sázavou, un établissement modèle dans le domaine. L’objectif affiché est de favoriser la réinsertion des prisonniers avec un système qui permet aussi à certaines entreprises de bénéficier d’une main d’œuvre à très bas coût.

http://m.radio.cz/fr/rubrique/faits/vers-le-plein-emploi-dans-les-prisons-tcheques?set_default_version=1
Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's
avatar

Nombre de messages : 4988
Age : 38
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: revue de presse   Dim 17 Avr 2016, 00:03

http://www.lavoixdunord.fr/region/malaise-de-la-justice-en-metropole-lilloise-ia19b0n3450791

au passage représente la CIP11 Smile


Malaise de la justice en métropole lilloise : l’accompagnement social des condamnés en crise, lui aussi

Publié le 16/04/2016

PAR LAKHDAR BELAÏD






Manque d’effectifs, manque de moyens, les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation de la métropole lilloise poussent un coup de gueule. Ils prévoient une action ce vendredi 22 avril.


Tarik Doumene et Myriam Pellerin, du syndicat CGT, déplorent un manque d’effectifs et de moyens.


« On devrait peut-être faire comme les surveillants, bloquer l’accès aux maisons d'arrêt ! » La remarque est à peine ironique. Depuis début mars, les conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation (CPIP) sont en action. À l’appel de la CFDT, du Syndicat national de l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire (SNEPAP) et de la CGT, ces fonctionnaires tiennent à faire part de leur ras-le-bol de leur « qualité d’invisibles ».

« Nous agissons également en détention, précise Alexandra Dulche, de la CGT Justice. Mais, faute d’effectifs, nous ne nous concentrons que sur les cas les plus difficiles. Un jour, un détenu m’a balancé : " Pour vous voir, il faut commettre des conneries ! " »


Besoin de moyens

« Nous sommes avant tout des travailleurs sociaux, insiste Myriam Pellerin, également de la CGT. Pour réussir, nous avons tout simplement besoin de moyens. » Pour le syndicat, l’ensemble des services pénitentiaires d'insertion et de probation du Nord comptent 186 conseillers. Un effectif largement insuffisant, selon la CGT. « Pour l’antenne de Lille, cela fait une quarantaine de personnes, relève Tarik Doumene, également CPIP syndicaliste. Cela donne 120 dossiers chacun. Les recommandations européennes sont de 70 personnes. »

« Les SPIP (services) sont facilement montrés du doigt au moment de dossiers très médiatiques, reprend Myriam Pellerin. Quand des personnes censées être suivies commettent des crimes. Il faut tout de même savoir que l'immense majorité des personnes dont s'occupent les CPIP ne récidivent jamais. Encore faut-il avoir les moyens de les suivre. »


Les conditions salariales aussi pointées du doigt

Les protestataires rejoignent aussi les critiques d’autres acteurs de justice en butte à des problèmes de moyens. Pénurie de ramettes de papier, bureaux condamnés faute d’ampoule, fontaines à eau supprimées... Le portrait fait peine à entendre. L’organisation du travail et les conditions salariales sont également pointées du doigt. Avec des craintes de rencontres encore plus courtes avec les justiciables et des salaires à géométrie variable selon les conseillers.

Prochaines actions : un rassemblement vendredi midi au Nouveau Siècle et une action nationale le 10 mai à Paris. Même si le ministère annonce des efforts (lire ci-dessous ).

Les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation (CPIP) sont en charge des personnes condamnées à de la détention sans incarcération immédiate ou encore soumise à du sursis avec mise à l’épreuve (c’est-à-dire avec des conditions à respecter – comme l’obligation de soins – sous peine d'incarcération).



1 000 postes créés, selon Alain Jego

Alain Jego est le directeur inter-régional des services pénitentiaires.

– Comment réagissez-vous au mouvement de grogne des conseillers d’insertion et de prévention ?

« À la conférence de consensus de fin 2014, Christiane Taubira, alors Garde des Sceaux, a annoncé la création de 1 000 emplois dans les SPIP. Soit une hausse de 25 % des effectifs. Il s’agit de créations de postes qui s’ajouteront aux remplacements des départs en retraite. Ces arrivées s’échelonneront sur trois années : 2015, 2016, 2017. Nous avons déjà eu une première vague. Mille postes, ce n'est pas négligeable. »

– Cela concerne toute la France. Qu’en est-il pour l’antenne de Lille ?

« En milieu ouvert, un CPIP prend en charge de 75 à 80 personnes, pour 70 en milieu fermé (détention). Ces chiffres valent sur le plan national comme local. »

– Les syndicats évoquent 120 personnes par conseiller...

« Non. il ne faut pas tout exagérer. Ce n’est pas la réalité. »

– Et la question des moyens ?

« Chaque antenne est dotée. Après, il faut s’organiser par rapport aux permanences. »

– Les CPIP se battent aussi pour leur statut et leur rémunération...

« À l’automne dernier, les personnels de surveillance ont obtenu une revalorisation indemnitaire. Ils représentent environ 30 000 personnes. C’est le gros des bataillons. Les autres services ont suivi. Des négociations se tiennent actuellement. Les représentants des SPIP ont été reçus par le Garde des Sceaux. Les revendications de l’intersyndicale concernent surtout l’indiciaire et le statutaire. Si le ministre peut leur donner satisfaction, ce sera très bien. »

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's
avatar

Nombre de messages : 4988
Age : 38
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: revue de presse   Dim 17 Avr 2016, 00:07

http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/les-agents-du-service-dinsertion-et-de-probation-en-greve-caen-4162981


_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Yo33

avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 39
Localisation : en train d'pêcher dans l'peurt, dè!
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: revue de presse   Lun 18 Avr 2016, 09:18

Le DI qui conteste les chiffres, j'adoooooore! grrr....
Il devait pas partir, lui?
Revenir en haut Aller en bas
zzp

avatar

Nombre de messages : 1469
Age : 34
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: revue de presse   Lun 18 Avr 2016, 10:18

Tant de mauvaise foi me met en rage... Surtout que c'est dans la DISP du nord que la situation est la plus critique... Vous devriez tous faire une capture d'écran d'APPI avec le nombre de mesures suivies par agent et lui envoyer par fax.
Revenir en haut Aller en bas
Francky22



Nombre de messages : 173
Age : 37
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: revue de presse   Lun 18 Avr 2016, 16:57

Exactement. Après de tels propos, cela me parait indispensable de mener une telle action syndicale. Attention cependant de bien faire la distinction entre nombre de personnes suivies et nombres de mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Plainte pour viol d'un détenu : malaise à la prison   Lun 18 Avr 2016, 20:12

Plainte pour viol d'un détenu : malaise à la prison

Que s'est-il réellement passé le 17 mars dernier, en début de soirée, au cœur du centre de détention de Muret ? Il était 18 h 45, ce soir-là, quand un prisonnier de 37 ans a alerté un surveillant en lui expliquant avoir été violé par un autre détenu, un homme d'une cinquantaine d'années. Aujourd'hui, les parents de la victime reprochent à l'administration pénitentiaire d'avoir minimisé, voire tenté de cacher cette affaire en l'incitant à retirer sa plainte. «Le suspect qui l'a agressé sexuellement est un violeur récidiviste, qui a profité de la vulnérabilité psychologique et physique de notre proche pour le violer», explique la famille. Qui soupçonne les gardiens d'avoir «tout fait» pour tenter de le faire revenir sur ses déclarations faites aux services de gendarmerie de Muret, en jouant sur sa fragilité.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/18/2327655-plainte-pour-viol-d-un-detenu-malaise-a-la-prison.html
Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's
avatar

Nombre de messages : 4988
Age : 38
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: revue de presse   Sam 23 Avr 2016, 02:39


http://www.croixdunord.com/mobilisation-pour-des-moyens-humains-et-financiers-dans-les-services-penitentiaires-d-insertion-et-de-probation_7345/



Lille
Mobilisation pour des moyens humains et financiers dans les services pénitentiaires d'insertion et de probation

Ce vendredi, une trentaine de conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation (CPIP) de Lille, Valenciennes, Sequedin et Douai ont manifesté place Mendès-France à Lille.

22/04/2016 à 18:32 par Marig Doucy


Des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation on manifesté ce vendredi à Lille.

Ils se sont rassemblés pour réclamer des moyens humains et financiers. Depuis début février, une centaine de SPIP (service pénitentiaire d’insertion et de probation) en France se mobilise suite à l’appel d’une intersyndicale (CGT insertion et probation, SNEPAP et CFDT Interco). Une manifestation nationale est prévue le 10 mai. “Ce sont des revendications au service des missions” affirme une directrice.

Des missions d’accompagnement des détenus dans leur réinsertion et de prévention de la récidive qui nécessiterait davantage de personnel. D’autant plus que l’attribution de nouvelles missions augmente les tâches administratives des conseillers et diminue le temps d’entretien et d’échanges avec les suivis, un temps primordial à l’exercice de leur métier. Et les 153 CPIP du Nord, 3.000 sur l’ensemble du territoire, ont 120 dossiers en moyenne à gérer par conseiller.

““On voit les gens très peu, une fois par mois, souligne Oriane de la CGT. On a moins de temps pour rédiger des rapports qui éclairent les juges d’application des peines et qui permettent une justice de proximité.” “On doit amener à une prise de conscience des détenus, prendre en compte les problèmes d’alcool, de drogue, le contexte familial, professionnel” détaille Pierre.”

Le mouvement vise à supprimer le système de pré-affectation des stagiaires. Les stagiaires sont affectés lors de leur deuxième année à un poste où ils seront titularisés, compensant une pénurie d’effectifs au détriment d’une formation finie.

Demande de revalorisation

Une revalorisation statutaire est demandée pour que les conseillers passent en catégorie A. “Il faut garder les professionnels dans nos rangs.”

Les 1.000 postes dans les SPIP annoncés par le gouvernement en 2013 passent d’un plan sur trois ans à un plan sur quatre ou cinq ans. L’intersyndicale refuse la modulation des primes, et souhaite la revalorisation du point d’indice, un meilleur budget de fonctionnement et déplore des locaux souvent exigus, non adapté au public.

Anh Le Thanh

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Caurasse



Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: revue de presse   Jeu 28 Avr 2016, 15:35

Prison : « Manque de courage des gouvernements »
Entretien avec Adeline Hazan.

Le 28 avril 2016 - par Philippe Lemoine (Ouest-France)

Adeline Hazan, la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, dresse un bilan alarmant. Le taux de surpopulation carcérale ne faiblit pas.

Vous décrivez la surpopulation carcérale comme un « fléau ». Quels sont les derniers chiffres ?
Au 1er avril 2016, on comptait 68 361 personnes détenues pour 58 659 places. 1 645 détenus dormaient sur des matelas par terre… Cette situation est inadmissible. Elle s’apparente à un traitement inhumain et dégradant au sens de l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme. Dans l’ensemble des maisons d’arrêt, le taux de surpopulation carcérale est de 137 %. Certains établissements atteignent des taux records de 200 % ! C’est le cas de Fresnes qui culmine à 195 %. Dans l’Ouest, la maison d’arrêt de La Roche-sur-Yon est chroniquement en sur-occupation.

Suite de l'article
(n'hésitez pas à zoomer, désolée mon imprimante ne fait pas autre chose que des pdf en ce moment...)
Revenir en haut Aller en bas
Caurasse



Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: revue de presse   Mar 10 Mai 2016, 23:18

Les conseillers pénitentiaires d’insertion dénoncent une politique du tout-carcéral
10.05.2016 à 13h04 • Mis à jour le 10.05.2016 à 14h26
Par Jean-Baptiste Jacquin (Le Monde)


Ce sont les oubliés de l’administration pénitentiaire. Portés aux nues à la faveur de la réforme pénale de Christiane Taubira, les conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation organisent mardi 10 mai une manifestation nationale devant le ministère de la justice, puis devant l’Assemblée nationale. Les revendications sociales exprimées par ces personnels, en matière d’emplois et de rémunération, illustrent la difficulté à mettre en place la contrainte pénale, mesure emblématique du passage de Christiane Taubira au ministère de la justice.

Suite
Revenir en haut Aller en bas
Caurasse



Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Re: revue de presse   Jeu 19 Mai 2016, 13:36

Ce n'est pas de la presse écrite... Je fais confiance aux modérateurs pour bouger mon message au bon endroit si cela ne convient pas Wink

Documentaire "Garder et réinsérer, l'apprentissage" (source)
Hélène Trigueros s’est intéressée dans ce film aux formations des métiers de la pénitentiaire à l'ENAP. L'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire - basée à Agen - accueille chaque année des centaines d'élèves, tous corps de métiers confondus.

Dans ce documentaire, la réalisatrice Hélène Trigueros accompagne quatre élèves de l'école, futurs Directeur de Service Pénitentiaire (DSP) et Conseiller Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (CPIP).
Carole et Angèle, élèves CPIP, auront pour mission, dans leurs fonctions futures, de faire respecter un suivi d’obligations judiciaires à des condamnés effectuant leur peine en milieu ouvert, et de préparer la sortie de personnes détenues.
Agathe et Juliette, élèves DSP, auront à diriger des établissements pénitentiaires.

Durant un an, les élèves alternent des périodes de formation théorique à l'école et des stages en établissement à la découverte du public de détenu ou placé sous main de justice. Il leur faut trouver un équilibre entre autorité et humanité pour surveiller, cadrer et proposer des perspectives de réinsertion.

Un film documentaire de Hélène Trigueros
Produit par Philippe Djivas - Dynamo Production et France 3 Aqiuitaine
Durée : 52 min.


Vidéo en replay 4 jours encore
Revenir en haut Aller en bas
holicyuko

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: revue de presse   Jeu 19 Mai 2016, 19:12

Caurasse a écrit:
Ce n'est pas de la presse écrite... Je fais confiance aux modérateurs pour bouger mon message au bon endroit si cela ne convient pas Wink

Documentaire "Garder et réinsérer, l'apprentissage" (source)
Hélène Trigueros s’est intéressée dans ce film aux formations des métiers de la pénitentiaire à l'ENAP. L'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire - basée à Agen - accueille chaque année des centaines d'élèves, tous corps de métiers confondus.

Dans ce documentaire, la réalisatrice Hélène Trigueros accompagne quatre élèves de l'école, futurs Directeur de Service Pénitentiaire (DSP) et Conseiller Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (CPIP).
Carole et Angèle, élèves CPIP, auront pour mission, dans leurs fonctions futures, de faire respecter un suivi d’obligations judiciaires à des condamnés effectuant leur peine en milieu ouvert, et de préparer la sortie de personnes détenues.
Agathe et Juliette, élèves DSP, auront à diriger des établissements pénitentiaires.

Durant un an, les élèves alternent des périodes de formation théorique à l'école et des stages en établissement à la découverte du public de détenu ou placé sous main de justice. Il leur faut trouver un équilibre entre autorité et humanité pour surveiller, cadrer et proposer des perspectives de réinsertion.

Un film documentaire de Hélène Trigueros
Produit par Philippe Djivas - Dynamo Production et France 3 Aqiuitaine
Durée : 52 min.


Vidéo en replay 4 jours encore

Je l'ai regardé hier, il est passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Djolo

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 28
Date d'inscription : 21/07/2015

MessageSujet: Les élus et le casier judiciaire...   Ven 10 Juin 2016, 08:44

https://youtu.be/MBLsMIeca3E
Revenir en haut Aller en bas
Julio le Kamouflé
The God of CPIP's
avatar

Nombre de messages : 4988
Age : 38
Localisation : 93 ça fait neuf cube mais 94 ?
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: revue de presse   Sam 11 Juin 2016, 11:33

Il y a actuellement tout un tas d'articles sur le mouvement social dans les SPIP. Vous pourrez les trouver sur les sites des principales organisations syndicales dans les SPIP (CGT et SNEPAP) et sur google Smile

Quelques liens:
- http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/06/10/Barbecue-revendicatif-au-Spip-de-Blois-2745978
- http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-pique-nique-revendicatif-des-personnels-du-spip-09-06-2016-11101280.php
- http://www.leparisien.fr/informations/penitentiaire-les-conseillers-de-probation-durcissent-leur-mouvement-09-06-2016-5869691.php
- http://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/une-mobilisation-du-spip-devant-le-tribunal-4288618
- http://www.courrier-picard.fr/region/liancourt-les-agents-d-insertion-reclament-des-moyens-ia188b0n794553

etc...

_________________
"Ne te lamente pas, organise-toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Chloé Frp



Nombre de messages : 28
Age : 24
Date d'inscription : 05/08/2017

MessageSujet: Re: revue de presse   Mar 06 Mar 2018, 20:41

Deux articles en lien avec le passage de E. Macron à l'ENAP :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/emmanuel-macron-annonce-la-creation-de-1500-postes-de-conseillers-de-reinsertion-1389503.html

http://www.bfmtv.com/politique/peines-appliquees-recours-accru-aux-alternatives-a-la-prison-la-revolution-penitentiaire-de-macron-1389008.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: revue de presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
revue de presse
Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Concours CPIP :: Articles-
Sauter vers: